Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 10:03
Ac-At--vue-de-Rostrenen.jpgLa France fait figure d'exception en Europe tant son organisation est centralisée. Cet héritage des monarques puis de la Révolution Française remportée par le courant jacobin au détriment des girondins pèse encore aujourd'hui sur notre pays! En France, il y a Paris et le reste! Paris et le désert Français comme disait JF Gravier! Paris et la Province!

Le mot "province" est tellement ancré dans nos mentalités (et si bien diffusé par les médias parisiens) que la société n'hésite pas à se qualifier elle-même de "provinciale" lorsqu'elle n'est pas originaire de "la Capitale". Or, étymologiquement, la province est le pays vaincu (pro vincere). A l'étranger, Paris est même un synonyme de France tant les autres villes sont secondaires! L'unité ne se fait pourtant plus en niant les autres identités!

Je pense donc nécessaire de repenser notre rapport aux territoires car ces logiques sous-tendent nos aménagements et nos choix de société. Inutile de fustiger les Parisiens qui seraient la source de nos maux, nous sommes nos propres ennemis! Car ce sont avant tout les Bretons, les Basques, les Normands (...) qui n'ont pas confiance dans leur région! Ils l'aiment sans doute, mais refusent de s'appuyer sur leurs propres forces! La meilleure preuve reste nos projets régionaux: quel besoin a-t-on de se rattacher à Paris en trois heures quand au sein de sa propre région, il faut, en train, cinq heures pour rallier le Nord et le Sud? La politique touristique accrue prouve que nous attendons les capitaux extérieurs pour nous développer au détriment des projets locaux, endogènes et plus stables!

Nous nous considérons comme "la périphérie" car on nous a appris que "tout se passait à Paris". Mais voyons les choses en face: chaque lieu est un centre. Cela s'appelle "la relativité"! D'un point de vue terrestre, la Bretagne est un Pen Ar Bed, mais d'un point de vue maritime, nous sommes un carrefour, nous sommes au centre! Il nous faut donc proposer plutôt que réagir! Ne pas suivre un projet qui n'est pas le nôtre, mais imaginer notre voie... Anticiper plutôt que corriger. Le centralisme Français étouffe l'économie, mais aussi les cultures régionales... à nous de ne pas accepter la dictature des mots! Nous ne sommes pas la Province! Nous ne voulons pas d'un "Grand Ouest" fallacieux qui n'a pour but que la destruction des identités régionales au bénéfice d'UNE culture française réductrice (pain, béret, drapeau?).

J'entends parfois des sceptiques me demander ce qu'est la culture Bretonne? Quid de l'exception culturelle Française? Qu'est-ce que la culture de Paris si ce n'est un brassage d'identité? La source d'un développement équilibré, c'est avant tout une volonté de vivre ensemble et de bâtir l'avenir en respectant le passé, TOUT le passé! Nous avons été "conquis" il y a des centaines d'années, nous sommes désormais des régions libres dans un même pays... à nous désormais de nous responsabiliser, d'assurer nos besoins sans dépendance extérieure!


Illustration: l'Arc Atlantique vue de la Bretagne.
Réalisation: Yves Lebahy.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadoz 30/09/2007 21:20

Merci d'avoir posté sur mon blog le chacal. Bien sûr je partage ton analyse exprimée dans cet article. Puissent tous les habitants de notre pays, ainsi que tout ceux de l'extérieur pour qui la Bretagne compte, prendre conscience que la Bretagne est elle aussi un centre!Nadoz