Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 14:26
cache-450x313-risque-identitaire-450x313.jpgPour mon centième article, je voulais traiter d'un sujet qui me tiens à coeur: la Bretagne! Vous l'avez peut-être remarqué, je suis régionaliste ce qui veut dire que je milite pour une autonomie des régions à l'instar des autres démocraties européennes!

Tous les Bretons ont entendu, au moins une fois dans leur vie, les histoires de leurs grand-parents à qui l'on empêchait de parler leur langue maternelle, que l'on montrait du doigt à l'école de la République et que l'on forçait à dénoncer leur petit camarade qui parlait breton. Fort heureusement, ce genre de pratiques n'existent plus! Pourtant, la volonté politique d'affaiblir le régionalisme existe toujours. Je ne développerai pas ici mes théories sur ce que j'appelle le "génocide culturel" (bien plus pervers que l'extermination linguistique ouverte) puisque j'entends d'ici les détracteurs me lancer des pierres en me traitant de paranoïaque! Sachez simplement que ce n'est pas parce qu'on tolère l'apprentissage du breton que l'on est forcément humaniste!

Bref, ce que je souhaitais dénoncer ici, ce sont les manoeuvres politiques visant à décrédibiliser le discours des régionalistes: on peut d'abord parler des confusions sémantiques entretenues par le pouvoir (cf. ici),
mais on peut également dénoncer l'étiquette que nous impose ce même pouvoir. Pourquoi nous fait-on passer pour des communautaristes lorsque nous revendiquons haut et fort notre ouverture sur le monde et sur les autres?

Mais le pompon revient aux partisans d'une nouvelle approche territoriale basée sur des grands ensembles. Comme vous pouvez le constater sur cet extrait de manuel scolaire, il est écrit que les tâches rouges sont des régions où "il y a un risque identitaire". A côté trône le projet mené par l'Etat d'"hyperrégions" (ça a un côté centre commercial, non?) qui n'ont aucune cohérence et qui étoufferaient justement les identités existantes. N'est-ce pas une preuve suffisante de l'hypocrisie de l'exception culturelle française?

Suis-je un Oueston? Je trouve déjà suffisamment ridicule la région "Pays de la Loire" qui dénie la Bretagne, l'Anjou ou la Vendée pour accepter d'être traité comme un numéro de téléphone! Suis-je un "02" pour Paris? Quelle est donc cette société technocratique que défend M. Fillon, l'ancien président des Pays de la Loire?

Ne confondons pas identité et xénophobie par pitié! L'identité peut être ouverte ou fermée, mais le repli n'est pas régional... il est bel et bien français!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mickaël 23/06/2007 15:13

Le Breton, le Breton et encore le Breton. Et dire que vous dîtes que c'est la France qui étouffe l'identité culturelle bretonne... Je rigole. La Bretagne, elle-même, nie son héritage culturelle même si elle le loue lors de cérémonie pompeuse. La réalité, il suffit d'aller à Rennes où l'on voit du Breton un peu partout : entrée de ville : Rennes/Roazhon... Nos grands-parents n'ont jamais parler de Rennes en disant Roazhon mais c'est pas grave...

Chacalito 24/06/2007 19:45

A nouveau, une attaque de notre concombre masqué! Ai-je un jour dit que les bretons n'avaient pas une part de responsabilité dans l'étouffement de leur héritage culturel? Non, je suis même le premier à dire que les bretons n'ont pas confiance en leur région. Que je parle du breton, ça me regarde! Vous êtes sur un blog qui se revendique régionaliste, mais qui souhaite élargir les propos. Si le ton ne vous plait pas, rien ne vous retient! Je connais la "culture française" et je ne la rejette pas contrairement à ce que vous sous-entendez, est-ce une raison pour ne pas parler des autres? Et vous ne pourrez trouver un argumentaire me convaincant que la France préserve les langues sur son territoire! Au contraire... ce qui ne veut pas dire, encore une fois, que je ne me sente pas AUSSI français!Et concernant la limite linguistique, j'y ai déjà répondu... A+Gael.

JF Lugué 06/06/2007 21:36

demat teoc'h

bravo pour votre blog. Vous possédez de bonnes analyses, bien qu'étant très jeune...

juste une question : pourriez vous me donner les références du livre dont vous avez extrait les 2 cartes assez éloquentes...
trugarez
JF Lugué