Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 13:33
Iran.jpgIl paraît que l'horloge nucléaire est à minuit moins cinq! Comprenez que le risque d'incident nucléaire est imminent si la situation ne se détend pas. Paradoxalement, les médias ne parlent plus trop du problème qui oppose l'Iran à la communauté Internationale... comme si le climat était meilleur!

L'Iran, en effet, a pour ambition de développer le nucléaire comme source d'énergie. Jusque là, mis à part un problème d'incompatibilité avec mes principes, rien de bien problématique pour les Etats-Unis ou la France, gros producteurs d'énergie nucléaire. Sauf que l'Iran, théocratie particulière puisqu'elle donne aussi un pouvoir de décision au peuple, est dirigé depuis 2005 par l'ancien maire de Téhéran au nom imprononçable, nationaliste dur qui souhaite enrichir l'uranium pour se doter de la bombe nucléaire...

Que penser de ce problème? L'Iran devrait renoncer au statut de puissance sous le seul prétexte que la place est déjà prise? Car c'est ce dont il s'agit! Les Etats dotés de la bombe ont une place beaucoup plus importantes dans les relations internationales. Pour ma part, je pense que l'Iran souhaite montrer au monde musulman l'hypocrisie du système occidental. En refusant les contrôles, le pays s'attire les foudres de l'autorité internationale et fait trembler l'ennemi de toujours: Israel. D'un autre côté, l'Iran gagne l'estime du monde musulman qui se fédère derrière "les forts", ceux qui tiennent tête "aux riches". Et ce, malgré la division qui existe entre chiites et sunnites... de même que les Etats Nations oubliaient leurs différents pendant les Croisades, les pays musulmans laissent de côté leurs querelles face aux infidèles! Voilà l'idée du terrorisme: montrer que la faute n'est pas interne, elle est extérieure et on peut la contrer par le Jihad. Finalement, c'est la même chose chez nous qui croyons que nos problèmes viennent des immigrés, de la mondialisation: américains ou arabes, homosexuels ou intellectuels, nous avons tous nos bouc-émissaires! Plus pratique que de se remettre en cause...

Encore une fois, l'Europe semble pris entre deux feux! D'une part, la volonté de ne pas voir l'arme nucléaire se propager. D'autre part, les enjeux économiques qu'entraineraient une brouille avec l'Iran. Car l'Iran est un gros producteur de pétrole et de gaz. Si nous étions cohérent avec nos idées, nous abandonnerions la militarisation, nous tenterions de partager le mieux possible et ce, même si nous perdons du pouvoir. Le réel pouvoir, c'est d'être heureux et ce n'est pas l'argent, ni les bombes qui réaliseront ce voeu!

Illustration: NC. Si quelqu'un connait? 

Partager cet article

Repost 0

commentaires