Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 23:15
liberte-parole.jpgAu commencement, il y eu le Verbe! Toute chose doit être dite pour exister. Le fait de nommer conceptualise une idée. Dieu en est le meilleur exemple! En nommant Dieu, nous conceptualisons l'inpensable.

Tout ça pour dire que pour structurer son esprit, il faut parler. J'irai même jusqu'à dire que la non-communication peut engendrer des maladies ou en tout cas, des maux.

Or,
dans tout ce brouhaha, dans tout ce bruit médiatique, j'ai finalement l'impression que nous sommes silencieux, que personne n'ose changer, que nous crions pour nous donner bonnes consciences! La société est malade.

Notre société nous apprend que nous sommes libres et pourtant, je ne vois que l'habitude, la tradition, la pensée unique. Les journalistes sont censés garantir une information, mais les médias privilégient le futile à l'essentiel, le fait divers au débat de société. Enfin, nous autres passons notre temps à râler, mais sommes au fond très conservateurs, trouillards à l'idée qu'un jour, il nous faudra partager nos richesses!

La parole, je l'ai toujours prise sans demander l'avis de quiconque car j'estime que c'est un droit et beaucoup me reproche de trop critiquer. Je répondrai à ces gens qu'ils sont trop habituer à écouter les contestataires (ceux qui ne proposent jamais: les "plan B" du traité de constitution européen pour ne citer qu'eux!). Je ne me suis jamais considéré comme tel et suis conscient d'être un privilégié dans ce système que je renie. Lorsque je râle (et je le fais souvent), c'est dans l'unique but d'attirer l'attention sur un problème et de construire une alternative. La critique vaut pour mon parti avec lequel je ne suis pas tendre malgré le fait que je partage complètement son projet de société!

Je suis exigent et j'estime que nous nous reposons trop sur nos lauriers quand la situation voudrait que l'on réfléchisse et que l'on débatte. Aujourd'hui, le débat est pipé et les problèmes de fonds jamais abordés. Voila qui me donne envie de parler encore plus!

Illustration: affiche de Reporter Sans Frontière

Partager cet article

Repost 0

commentaires

arnaud 06/01/2008 17:07

Bloavezh mat 2008

Chacalito 07/01/2008 00:06

Trugarez Nono!Gael.