Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 12:26
changement-climatique.jpgLe réchauffement climatique est assez difficile à concevoir dans la vie de tous les jours... d'autant plus difficile à concevoir quand, en plein été, on se tape des températures et un temps quasi hivernal! Et pourtant, il est admis que la température a augmenté au siècle dernier (0,5°C environ) et continue sa progression. Rendre l'Homme totalement responsable ne serait pas crédible car la Terre a déjà connu des périodes de glaciations ou de réchauffement sans que l'Homme y soit pour quelque chose! Néanmoins, l'Homme moderne est, c'est certain, en partie responsable de cette dérégulation climatique! Disons qu'il accélère le processus...

La technologie moderne n'est pas maîtrisée en ce sens qu'elle gaspille énormément (pollution), qu'elle utilise sans compter (insuffisance des mesures et non prise en compte des résulats) et qu'elle ne prend pas garde aux conséquences qu'elle engendre (inconscience?). L'Homme, par paresse, ignorance ou peur, refuse de se rendre à l'évidence: le modèle qu'il a privilégié pour augmenter son Bien-Être personnel n'est pas le bon. Jusqu'à récemment, les conditions de vie (matérielles) se sont améliorées pour l'immense majorité de la population mondiale qui a suivit les dogmes smithiens ou ricardiens du marché, mais, de plus en plus, on constate que ce n'est plus le cas. Le réchauffement climatique, associé au déséquilibre sociétaux, renverse la vapeur et il n'est pas exclu que nous rentrions dans une phase d'appauvrissement (en plus des modifications géomorphologiques et biologiques consécutifs au réchauffement: montée du niveau de la mer, évolution des climats, désertification, glaciation, destructions de courants, d'espèces animales et végétales...)

Car nous n'avons pas encore conscience des effets que ce réchauffement peut avoir sur notre qualité de vie. Les récents ouragans à la Martinique ou au Mexique sont les premiers signes de ce que les plus illuminés nomment l'Apocalypse! Bien évidemment, un scénario comme "le jour d'après" est exagéré, mais il semblerait que la force des éléments s'intensifie d'années en années. Rappelons simplement qu'une forte tempête déracine les poteaux électriques et que sans électricité, notre société regresserait à une vitesse phénoménale. Des inondations comme en Angleterre ou en Europe de l'Est ces dernières années et c'est toute une région qui s'éclaire à la bougie! Imaginons les conséquences d'un typhon, d'une tornade!

S'il est trop tard pour revenir en arrière et pour éviter les premières conséquences de ce réchauffement, il est temps de réellement réduire nos émissions de gaz, nos déchets, notre train de vie, sous peine de se faire rappeler à l'ordre par la Nature! Que chacun réfléchisse à ces quelques mots: ce n'est plus le système économique qui est en danger, c'est notre Civilisation si fragile! Je sais bien que cet article n'apporte aucune nouveauté, mais rappelez-vous de la fable du crapaud qui voulait devenir boeuf...

Illustration: Chappatte. J'aime décidément cet illustrateur, qu'on se le dise!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'Envol du Phénix 18/09/2007 22:56

Je rebondis sur ton article en citant un des miens. "Il est intéressant de faire un peu de sémantique ce soir. Pour décrire un même phénomène, on utilise un mot différent qui en oriente la compréhension.Les médias nous montrent de plus en plus de preuves indéniables des Changements climatiques constatés sur la planète. Les phénomènes extrêmes sont plus nombreux, c'est indéniable. Mais bizarrement, lorsque l'on aborde ce sujet, les médias utilisent le plus souvent le terme de Réchauffement climatique. Est-ce réellement la même chose ? Cette manipulation sémantique vise-t-elle à orienter notre compréhension du phénomène ? A nous préparer à devoir payer sa part de responsabilité, à fournir un effort solidaire pour une rigueur énergétique ?D'un côté nous avons Al Gore qui soutient brillament la thèse du réchauffement climatique.De l'autre ? De l'autre quelques témoignages scientifiques réussissent peu à peu à passer à travers les mailles du filet de l'omerta médiatique pour contre-carrer cette théorie et aborder l'influence du soleil."Pour faire bref, il semble plus juste de parler de changements climatiques. L'augmentation des températures est très contrastée selon les régions. On assiste plus à un bouleversement du climat avec une multiplication et une intensification des contrastes en température et en phénomènes climatiques .

Chacalito 18/09/2007 23:37

Effectivement, après réflexion, je pense que tu as raison! A vrai dire, je ne m'étais pas penché sur ce jeu sémantique... un changement de climat n'est pas uniquement imputable à l'Homme, même si celui-ci est en partie responsable!Gael.

Olivier 05/09/2007 23:18

Bien d'accord avec tout ce texte intelligemment écrit . Je pensais, il y a quelque temps que chacun pouvait  "fabriquer" sa petite écologie ! Oui on le peut . La cuisson solaire ( tellement inconnue dans nos contrées , cherchez pourquoi ? ) donne à chacun l'opportunité de participer au gros mot qu'on appelle "ENVIRONNEMENT DURABLE " , alors pas d'hésitation , fonçons !Cordialement,Olivier

Chacalito 06/09/2007 02:34

Disons qu'il y a deux démarches: individuelles et collectives! L'une ne va pas sans l'autre! Aujourd'hui malheureusement, l'Etat voudrait faire peser l'engagement écologique sur le dos des consommateurs (pour résumé, des réduction d'impôts sur les énergies renouvelables, c'est bien, mais à condition que les crédits de recherche sur ces mêmes énergies suivent!).Gael.PS: très intéressant ton blog!

chamberien 26/08/2007 18:36

Il n'est jamais trop tard, changeons!