Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 09:53
Chapatte-g--nie.jpgL'Histoire de l'Humanité s'est réalisée par "bonds". Je crois, malgré toutes les critiques que je peux formuler à l'égard de notre système, que nous en vivons actuellement un énorme en Occident. Malgré tout, nous devons toujours être vigilants pour ne pas tomber dans l'obscurantisme, c'est-à-dire dans une société qui refuserait la diffusion du Savoir. A l'obscurantisme s'oppose les Lumières... période faste malgré les interdits religieux ou politiques (liés).

Jadis, l'Etat et l'Eglise était si liées que l'évolution de la recherche dépendait de l'ouverture du Saint Siège! Puisque le clergé a assuré l'enseignement pendant des centaines d'années, il lui a été très facile d'imposer sa vision du monde et ses dogmes aux élèves. De ce point de vue, la séparation de l'Eglise et de l'Etat a permis de rendre l'enseignement plus libre et la recherche plus facile.

Il est donc plutôt préoccupant de constater que certaines école américaine (entre autre) sont de plus en plus polluées par des discours de pseudo théologiens intégristes. Cette montée en puissance du religieux (dois-je appeler ça "religion" puisque ça ne lie pas, mais exclue?) en ce début de XXIe siècle n'est pas saine car elle n'est pas ouverte comme ce fut le cas durant certaines périodes de l'Histoire. Comme le souligne cette caricature, Galilée en fit les frais, de même que Giordano Bruno et nombres de savants critiques à l'égard de la parole professée par les ordres religieux.

Car ce à quoi nous assistons, c'est moins un renouveau spirituel qu'une volonté d'ordonner le monde, de faire du ménage. Pour ce faire, l'argument consiste à dire que certains savent mieux que d'autres ce qui est bon pour tous. Pourquoi le Pape (catholique donc) propose-t-il des messes en latin (non traduite) quand plus personne ne le parle? N'est-ce pas une volonté d'interdire un rapport direct entre Dieu et soi? De ce point de vue, le protestantisme ou le soufisme sont des courants bien plus ouverts... car ils partagent le pouvoir et permettent à chacun de s'épanouir sans intermédiaire!

Illustration: Chapatte.
Pourquoi faut-il partager l'information? Cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DOULEVOIR 06/07/2010 14:09



C'est vraie que l'obscurantisme est un fléau. Malheurement qui encore assez présent. Mais sur d'autre maniére. Par exemple les echec scolaire ou de fait que on n'ose plus rien apprandre sur
l'histoire des religions et laissa ça au intégriste. Ou encore la perte de rauppert a cause de la préssion de la mode des copains. les magazin qui nous glorifie tous sauf la réussite.



Valérie Sagne 14/08/2007 17:33

Il y a encore une belle marge, certes...mais l'histoire a prouvé à maintes reprises qu'il fallait se montrer vigilant au moindre signe. Le monde occidental semble avoir oublié certains épisodes douloureux.Et malheureusement, on sait qu'il suffit de peu pour que tout bascule du mauvais côté...

Chacalito 15/08/2007 20:42

Je pense pour ma part que le libéralisme prend un peu trop de liberté! Parallèlement (mais c'est pour notre sécurité paraît-il), la nôtre diminue...

Valérie Sagne 14/08/2007 00:42

Que ne ferait -on pas pour le Pouvoir ? Etrangement, aujourd'hui, c'est dans les pays les plus avancés  d'un point de vue démocratique que  les libertés reculent à grands pas et que l'intégrisme en profite pour s'installer insidieusement (même si on ne s'en rend pas forcément compte...à cause d'un manque de recul évident).Je crois que beaucoup de gens aiment bien qu'on leur disent quoi faire, quand, comment ? C'est une sorte de confort pour eux... Ils ne se rendent même pas compte qu'ils sont manipulés...Personnellement, je ne laisse à personne le soin de réfléchir à ma place !!!Hum...ce blog me plaît bien !  ;-)

Chacalito 14/08/2007 12:49

J'ai tendance à penser la même chose! Disons qu'entre nos pays et d'autres, il y a encore une belle marge, mais l'écart se ressert... Mieux vaut sombrer dans l'autoritarisme plutôt que de remettre en cause ce système parfait! Jusqu'où ira le dogmatisme?Gael.