Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 12:42
nukleel.jpgNotre société est assez paradoxale! Alors qu'elle tente par tous les moyens de réduire les risques naturelles à néant, elle est elle-même créatrice de risques bien plus grave!

Ainsi, qu'il s'agisse de sécurité routière, de sécurité civile ou de sécurité internationale, nos politiques tentent d'intervenir pour pacifier notre rapport au monde et aux autres! D'un côté, on coupe les arbres bordant les routes, de l'autre, on intervient militairement pour... se défendre! 

De même, en ce qui concerne les catastrophes naturelles, on s'étonne qu'un raz-de-marée tue autant de monde et on s'empesse de créer un observatoire des tsunamis quand la sagesse populaire savait pertinemment qu'il ne fallait pas construire si près près des côtes!

Notre rapport au risque est donc étrange. D'un côté, l'Etat nous "protège" (police, armée, sécurité sociale...); de l'autre, il investit des milliards dans le nucléaire qui, n'en déplaise à certains, est tout sauf sûr (article sur le nucléaire ici)! A quoi sert finalement d'être assuré (surtout avec des assurances aussi peu humanistes!) pour les accidents de la vie puisque l'Etat fait peser sur nos têtes une menace infiniment plus grande qu'une chute de barrique!


Il est aussi très curieux de constater comme un accident de bateau ou d'avion peut susciter d'angoisse alors que personne ne craint, chaque matin, de prendre sa voiture pourtant bien plus meurtrière! La route tue beaucoup plus que n'importe quoi d'autre en France, mais que fait-on contre ce dogme aussi puissant et lucratif que l'industrie automobile (voir ici)? On réduit les routes? Non, on investit à nouveau...


Bref, les risques bénins sont évités comme la peste, mais les risques qui menacent la civilisation sont tolérés! Etrange société que la nôtre! A force d'en parler, les médias créent des risques là où finalement, la vie est assez sûre! C'est le même phénomène pour la violence urbaine! La violence n'a pas réellement augmenté, c'est la médiatisation de la violence et les nouvelles méthodes de comptage qui ont changé!

Partager cet article

Repost 0

commentaires