Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 13:03
X.-Grall.jpg Xavier Grall est la figure de l'Emsav! Loin de moi l'idée d'en faire un Saint, mais il a su, lui qui était un exilé, lui qui vivait à Paris et ne conserva pendant longtemps de la Bretagne qu'une image de carte postale, mettre sa plume au service de sa région, que dis-je, de son pays, de sa nation! Et quelle plume!

Combien de pamphlets contre l'Etat castrateur écrivit-il? Combien de poèmes magnifiant les délices de la vie en Bretagne rédigea-t-il? Combien d'articles au service de la langue bretonne publia-t-il? Béni soit le jour où il rencontra Glenmor et découvrit, au sens Lebesquien du terme (voir ici), la Bretagne! Car qu'il est bon de lire Xavier Grall, cet homme de Botzulan, ce rêveur au visage buriné, cette gueule de breton taillée dans le granit.

Il en fallait un esprit rocailleux pour que les vagues de la pensée unique française se brisent sur lui! Aujourd'hui, je cherche les esprits rebelles, mais je ne les trouve pas! La Culture Bretonne ne vit qu'à moitié, amputée de sa littérature et de ses penseurs. Il ne reste que quelques poètes comme Yvon Le Men ou quelques géographes, écrivant en français mais porteurs de l'âme bretonne... mais où sont les romans en breton? Où sont les médias en langue bretonne? Comment réveiller les consciences dans un monde uniforme?

De l'Algérie à Botzulan, Xavier Grall est un breton d'ici et d'ailleurs! Elève un temps de Léopold Sedar Senghor, il parle à ceux qui refusent de voir s'éteindre la diversité culturelle.
Pourfendeur de la bête raciste, Xavier Grall est une figure de l'anti-colonialisme et un amoureux de la Vie. Il rénove l'image poussiéreuse du breton en sabot, du plouc ignare! "Et la corde des pendus dans nos cantons n'est pas moins sinistre qu'un tube de valium dans la poche d'un parisien". Il redonne ses lettres de noblesse à la douceur de vivre paysanne tout en ne rejetant pas la modernité, voila ce qui s'appelle être ouvert!

Un véritable "marche-pied" vers la langue bretonne... voila comment je conseillerai la lecture des billets de Grall. Le parcourir, c'est mettre un pied chez les bretonnants, "réputés" fermés, mais si multiples! C'est un voyage dans la vie des Hommes et non pas un "tour opérator" qui ne fait que survoler le folklore (voir ici).

Disparu en 1981, ce récif n'en continue pas moins d'être d'actualité (débats sur la génétique, sur le nucléaire, sur la culture évidemment...). Lecteur inconditionnel de Kerouac, il possède cet esprit libertaire et révolté qui nous fait aujourd'hui défaut! Certes, quelques voix s'élèvent, mais combien portent aussi loin que celle du poète breton?  


Illustration: quatrième de couverture du livre de Xavier Grall, les vents m'ont dit, les éditions du Cerf, 1982. Les citations sont extraites de cet ouvrage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chloé-Pumb' 23/08/2007 14:40

Hourra!Enfin un article dans la rubrique littérature, ça commençait à manquer!!! Surtout pour un livrophage comme toi!!!Juste parce que je uis une chieuse : écrire n'est pas le verbe écriver, par conséuqnet on dira plutôt "écrivit-il" qu'"écriva-t-il" (j'ai beau être matinele, là, j'ai mal!) (pssst! pamphlets avec un "s" aussi, c'est mieux) ; dans le troisième paragraphe, il me semble que le sujet du verbe se briser est "les vagues de la pensée unique française"... et donc pluriel... "se brisent" est préférable, en ce cas."porteur" prendra également un "s"...Quatrième paragraphe Breton avec un B majuscule, s'il vous plaît, ici il ne s'agit pas d'un adjectif mais d'un substantif ;)Juste pour prouver que je ne suis pas qu'une chieuse, je rends également hommage à ce très bel article qui m'a donné envie de connaître un auteur jusque-là inconnu de mes services!Sinon, à quand un article moins bretonnant mais tout aussi intéressant sur "Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja" que tu nous a offert il y a peu et qui est un vrai régal de subversion à grignoter dès qu'on a une petite minute ?Bzoo! Hakuna matata!Pumbaa

Chacalito 23/08/2007 23:57

je commencerais par dire que j'expie! Tant de fautes dans un si petits articles! Au boulot!Pour Nasr Eddin, je n'y avais pas pensé, mais c'est une excellente idée! J'ai dans mes cartons d'autres auteurs non bretons (d'ailleurs, Grall n'était pas bretonnant!).Juste une remarque: je ne mets jamais de majuscules aux noms de peuples!  C'est sans doute une erreur, mais on me l'a appris ainsi. Je pense que l'on ne me qualifiera pas d'anti-diversité culturelle pour autant.Bisou mon Pumbaa et salut au Mouis.Gael.

Moa 23/08/2007 07:18

Hello  ;-)j'ai validé ton inscription dans la communauté " vos blogs, en parler".Bienvenue!En attendant de lire ta prose rapidement, bien à toi.@ bientôt et merci pour on adhésion.

cecyl 22/08/2007 19:51

BonjourBienvenu dans la communauté "Les Bretons sont dans la place"Mille merci pour votre confianceEt à très bientôtcecyl

le déménageur de corbillard 22/08/2007 19:32

hello mont a ra mat Gael?je viens de lire un très bel article ! le plus beau sans aucun doute!"le talent c'est d'en trouver aux autres " tu en as beaucoup!merci aujoud'hui "le Grall était bien arrivé de Botzulan !""allez faites entrer les poètes , vous ferez entrer la Liberté "keno !..............le fennec ..............énervé !

Chacalito 22/08/2007 19:45

Merci! Qui pouvait mieux profiter de cet article que le fennec? Gael.