Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 10:43
09/10/2007

Le monde culturel catalan s'agite en ce moment suite  à la mise sur la touche par Catalunya Ràdio de l'écrivain uruguayen  Christina Peri Rossi, installée en Catalogne depuis 30 ans, au seul motif que  celle-ci s'exprimait en castillan et non en catalan. Cette dernière avait l'habitude de participer à des tertullia, sorte de table-ronde politique dont les interlocuteurs sont friants.

En réalité, cette mesure intervient à la suite d'un vote du Parlement catalan (légitime jusqu'à preuve du contraire) demandant aux radios catalanes de n'émettre qu'en catalan. Cette décision a été critiquée par nombre d'intellectuels et personnalités (dont l'écrivain Mario Vargas Llosa) dénonçant le "catalanisme". Ils viennent de créer "un manifeste contre la persécution linguistique" dont serait victime le castillan.

Je ne porterai pas de jugement, mais poserait simplement trois questions: pourquoi Christina Peri Rossi ne peut-elle pas s'exprimer en catalan après trente années de vie en Catalogne? Y-a-t-il des émissions en catalan sur les radios castillanes? Y-a-t-il même des invités catalans ayant la possibilité de parler leur langue dans les médias castillans?

Avec un peu de recul, on admettra donc que les médias catalans devraient être bilingues et les castillans émettant en Catalogne monolingues! Ne parlons pas de "persécution linguistique" quand il s'agit simplement d'un juste retour des choses!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sandrine josso 18/12/2009 15:51


Ok, merci beaucoup d'avoir recu mon message, ca fait du bien des fois de "vomir" un petit peu ce qu'on a sur le coeur et qu'une personne le recoive... quel que soit son avis sur la question.
A bientot


Chacalito 18/12/2009 16:15


J'ai du vomi plein la chemise! ;-)

Gael.


sandrine josso 17/12/2009 11:15


je viens de lire ce commentaire en cette date...
Rappelons tout de meme que le catalan comme le castillan sont toutes deux langues officielles.
Je vis actuellement aux Baleares, je suis francaise de la region de Bretagne, mariee a un Irlandais (Eire). Ma fille(6 ans)donc va a l'ecole publique ou elle parle le catalan, et apres 4 ans passes
aux Baleares, ne parle toujours pas le castillan, qu'elle commence tout juste a etudier a l'ecole (CP), l'anglais etant introduit des la maternelle...mais pas le castillan.
Tout cela pour dire qu'il n'est pas totalement faux de dire que le catalan se met en avant au detriment du castillan...juste retour des choses? il ne s'agit pas d'egaler Franco quand il
a  interdit le catalan! que fait on de la liberte de s'exprimer librement? Une langue se meurt? imposons la! ?(se disent les catalanistes)...je trouve qu'il est important de
reconnaitre son identite sa culture et de la retransmettre (ainsi ma fille se dit francaise pourtant elle est nee en Irlande...nous parlons francais ensemble tout le temps, je lui chante des
chansons bretonnes, francaises et meme gaeliques!). C'est une grande richesse pour nos enfants. Valoriser les langues regionales oui! mais les mettre en competitions non! une langue au fond c'est
fait pour communiquer relationner, creer des liens...c'est dommage, les Baleares la Catalogne sont des regions bilinguales, pourquoi ne veulent-elles pas le rester?
En Catalogne, comme aux Baleares, tout le monde comprend le castillan...et si cette femme a la radio se sent plus a l'aise en s'exprimant en castillan doit elle etre penalisee de parler castillan
sur une radio catalane? un peu ferme non? elle ne parle tout de meme pas l'Allemand, mais bien une des deux langues officielles du pays.


Chacalito 17/12/2009 19:25


Chère madame,

Je crois que nous nous sommes mal compris! Je me faisais l'avocat du Diable... je suis plutôt sur vos positions, mais j'habite en Bretagne où la situation n'est pas la même. J'imagine mal une
émission de RKB (radio) où un intervenant sur deux des émissions en breton parle français!

Ce que je veux dire c'est qu'il n'est pas choquant qu'une radio utilise exclusivement le catalan. Le Peuple breton, notre magazine, dispose de 4 pages en breton par mois. Non traduites. Certains
nous le reprochent. Réagir comme cela, c'est tirer vers le bas: c'est dire que le breton ne peut exister sans le français ou que le catalan ne peut exister sans le castillan. Ce qui est faux.

Parallèlement au bilinguisme que je soutiens fermement, j'estime qu'il faut qu'il existe une vie séparée pour chaque langue afin de leur laisser une existance propre. S'il ne peut y avoir de
vie en breton sans français, alors le breton est une langue morte! ce que je ne pense pas...

Quant au problème que vous soulevez sur l'école, je suis partisan du libre choix. Donc, effectivement, ne pas proposer de castillan est dommage.

Amitiés et bravo pour l'éducation polyglotte de votre fille. C'est une sacrée richesse.


martine BLANLEUIL 09/10/2007 11:26

Je poserai juste une question : " Peut-on dénoncer les procédés utilisés par ses " ennemis " si on utilise les mêmes ?
Ceci dit, je ne connais pas toute la situation de Christina Peri Rossi !

Chacalito 09/10/2007 11:49

Chère Maman,comme je te connais par coeur et que j'avais prémédité ta réponse, j'ai soigneusement préparé la mienne! Premièrement, il ne s'agit pas d'"ennemi", mais de "justice". Une radio en catalan pour tout le panel médiatique en castillan! Oui au multilinguisme, tu connais mes positions! Je n'ai absolument rien contre le castillan, mais qu'ils ne jouent pas les victimes!Deuxièmement, le bilinguisme dans les médias à des limites car pour que tout le monde le comprenne, on est le plus souvent obligé d'utiliser la langue maîtresse et donc, de schinter la langue mineure! C'est ce qui s'est passé sur TV Breizh et certaines radios bretonnes! Dans ce  cas, pourquoi la langue bretonne puisqu'on en arrive à l'argument utilitariste?Je ne suis pas choqué par cette décision et Christina Peri Rossi n'était pas en cause personnellement. Qu'il existe des radios catalanes et exclusivement catalanes (c'est une radio du service public catalan) ne me dérange pas. les mécontents peuvent écouter d'autres radios!Bisou.Gael.