Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 09:19
16/10/2007.

La Commission européenne s'est penchée ces derniers jours sur la politique maritime. Il en ressort une communication intitulée "Une politique maritime intégrée pour l'Union Européenne", un peu consensuelle, mais qui pourrait annoncer des avancées subtentielles en matière environnementale notamment.

Comme à son habitude, la Commission souhaite croissance (stratégie de Lisbonne) et développement durable (Göteborg) n'imaginant pas que les deux puissent être contradictoires! Mais enfin, cette communication apporte toutefois des avancées significatives si toutefois les Etats jouent le jeu (car c'est souvent ce qui freine): réseau européen de suveillance maritime (coopération entre les garde-côtes des Etats membres), mise en place de cluster maritime (développement plus territorialisé je l'espère), réduction des émissions de CO2 par une intensification de la recherche maritime, lutte contre la pêche pirate et la pêche "destructrice" (chalut de fond en haute mer).

Ces orientations ne sont évidemment que des intentions, mais elles montrent au moins le volontarisme dont fait preuve l'UE contrairement aux Etats-Nations. Cette décision devrait réjouir la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (même si, pour elle, cela ne va pas assez loin) comme elle a encouragé Ian Hudghton (SNP):

"L'UE s'employe à promouvoir l'idée que l'Europe des mers doit être "gérée" d'une manière plus globale (holistique) contrairement à ce qui est fait actuellement (...)."

"A noter également la volonté de la Commission que l'Europe maritime ne soit pas "gérée" de Bruxelles. Une gestion centrale (qu'il nomme "Diktat") a été désastreuse pour la pêche européenne (...)."

Partager cet article

Repost 0

commentaires