Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 11:41

alamut.jpgJe crois avoir découvert encore la perle rare! Bon, c'est vrai que je m'intéresse un peu à la littérature musulmane depuis quelques temps (après la littérature sud-américaine) et particulièment à cette période où Obscurantisme et Savoir se sont côtoyés. Le titre de ce chef d'oeuvre est Alamut, du nom d'une forteresse qui aurait existée dans les montagnes d'Iran et tenue dès la fin du XIe siècle par un intellectuel, ami d'enfance d'Omar Kayyam (poète et astronome) et Nizam El-Molk (grand vizir), Hassan Ibn Sabbah.

Ce roman conte les débuts de la secte des "assassins" (vient du mot haschich) et le plan incroyable développé par le "vieux de la montagne" (Hassan) pour renverser les seljoukides au pouvoir (califat de Bagdad). Adepte de la maxime "rien n'est vrai, tout est permis", Hassan et sa prodigieuse intelligence, va créer autour de lui un mythe et renverser la dynastie usurpatrice (conflit sunnite/chiite) grace à ses fedayins. 

J'ai déjà parler de l'histoire des assassins, ces hommes endoctrinés et heureux d'aller à la mort (voir ici), mais jamais je n'avais lu un roman aussi passionnant et distrayant sur le sujet. La lecture des 600 pages se fait d'une traite et les passages philosophiques sont superbes! On en viendrait presque à admirer l'inventeur du terrorisme moderne!  

Il est intéressant de montrer que l'instigateur de ce plan fanatique ne croit pas à la doctrine qu'il prêche! Pour lui, Allah n'existe pas! Mais pour arriver à ses fins, il est prêt à illusionner la foule, les moutons... La meilleure preuve reste les alliances contre-nature que les ismaëliens faisaient avec les chrétiens pendant les croisades. Tous les moyens sont permis!

L'écrivain, Vladimir Bartol, est un slovène qui décrit en réalité les mécanismes visant à eriger une société autoritaire, voire dictaroriale. Tout cela en 1938! Son oeuvre a connu des déboires tout comme lui qui s'opposa aux fascites de Slovénie dans les années 1930. En plus d'être un roman d'aventure, c'est donc un roman philosophique et engagé qui a permis d'échapper à la censure.

Illustration: couverture du livre aux éditions Phébus libretto.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kevin 04/11/2007 19:55

Coneil pour conseil, je suis en train de lire un roman nommé "le clan des otori" de Lian Heart, qui se déroule dans le Japon médiéval. il tire un peu sur le fantastique, est bien écrit, agréable à lire, bref très bon. et au coeur de l'intrigue se trouve aussi une secte d'assasin qui fait et défait les rois...

Chacalito 05/11/2007 09:35

Attention aux justiciers! Sous leurs bons airs, ils ne me disent rien de bon! C'est la mafia contre l'Etat de droit! Sauf que la mafia, c'est la loi des privilèges... qui a dit que les partis politiques français étaient maffieux? (mon père je crois).Gael.

Kevin 03/11/2007 00:24

moi qui cherche toujours cette denrée rares que constituent les bons romans historiques, ca donne envie d'aller voir. merci!

Chacalito 04/11/2007 14:39

Maalouf, c'est bien aussi... Plus connu, mais je pense qu'Alamut te plaira!content d'avoir fait une vente!Gael.