Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 15:14
clinton_obama.jpgAlors que John McCain semble être assuré d'être investi par les Républicains pour la présidentielle américaine, il n'en est pas de même entre Barack Obama et Hillary Clinton chez les démocrates (voir ici).

Si l'ex-first lady est en tête, son rival n'en reste pas moins redoutable car plus le temps passe et plus son nom est connu! Or, les résultats définitifs pourraient être donnés en août...

Etant de "gauche", je me sentirais plus proche des démocrates même si le clivage français droite-gauche n'est pas applicable aux Etats-Unis.

Clinton est soutenue par les femmes, les latinos, les personnes âgées et par les salariés les moins diplômés (plus les asiatiques de Californie). Obama est supporté par les hommes, les noirs ainsi que les électeurs plus aisés et plus éduqués (sources: Le Monde). Quelque soit le favori, la bataille n'est pas gagnée aux Etats-Unis car chacun de ces candidats représente un groupe: femme/noir.

Malgré tout, cette élection américaine est d'autant plus cruciale que ces deux candidats sont populaires et que McCain, s'il est désigné, ne fait pas l'unanimité chez les Républicains. Bref, une chance incroyable à saisir pour les Démocrates. A tel point que beaucoup de citoyens évoquent la possibilité d'une "dream-team" Clinton-Obama ce qu'Obama essaye d'éviter car il serait assuré d'être second!

D'un côté, je me dis qu'élire Clinton, c'est considérer que la présidence américaine est une sorte de dynastie: Bush, Clinton, Bush, Clinton... mais l'expérience et le côté social qu'elle défend m'incite à me tourner plus vers elle que vers Obama qui propose le changement sans dire où il va (la rupture?). Sans compter qu'élire une femme compétente aux Etats-Unis, c'est délivrer un message clair aux Etats du monde dans lesquels la femme n'a aucun droit!

A l'inverse, on peut s'enthousiasmer de ce jeune Obama qui est persuadé que "quand on veut, on peut". Malgré ça, et comme me le rappellait un ami catalan (voir son blog), il est contre la guerre, mais cela s'arrête là! Malgré des origines kenyanes, il ne fit pas un mot sur le conflit qui fait rage là-bas. J'ajoute que son admiration pour Nicolas Sarkozy (rumeurs?) me font penser que c'est un "Monsieur Communication": de beaux discours, mais un programme encore à définir!

Ce clip de campagne nous montre toutefois qu'au jeu de l'image, il est très doué! Mais que dit-il au final?


Yes We Can - Will I Am


Mon point de vue sur ces élections n'a pas évolué depuis quatre ans. Au-delà du programme que je pourrai commenter si j'habitais les Etats-Unis moi-même ou si j'avais une vision juste de ce qui s'y passe (ce qui n'est pas le cas), je considère que c'est une mascarade.

Premièrement, le président américain ne peut-être QUE riche pour concourir. Deuxièmement, c'est un show médiatique incroyable qui ne laisse aucune place aux petits partis! Troisièmement, les primaires divisent ces partis quand l'objectif est d'être rassemblés (parti unique = division interne = ce qui arrive au Parti Socialiste ou à l'UMP).

Bref, pouvoir présidentiel accentué, pouvoir des médias accru, bi-partisme, pouvoir de l'argent, présidentielles passionnées... ça ne vous fait penser à rien?


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tartiflette 10/02/2008 20:10

Clinton ok

pumbaa 06/02/2008 19:09

Voyons voyons, Chacal, tu n'es pas de "gauche", tu es un "révolutionnaire légaliste", rappelle-toi... ;)

Chacalito 06/02/2008 21:34

Révolution: "changement important et rapide dans la vie d'un peuple". Passer d'une économie jetable à une économie de la réparation, c'est une révolution... sans bain de sang! Changer de point de vue suffit à révolutionner la politique sans pour cela remettre en cause la loi!BizGael qui confirme cette phrase un peu naïve énoncée voila quelques années chez Maman Pumbaa.