Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 15:41
undefinedBonjour à tous, Demat d’an holl,

Je me permets de prendre la parole ici en tant que responsable fédéral de l’Union Démocratique Bretonne bien que n’habitant pas Auray. Je m’excuse à l’avance si je quitte ce meeting avant la fin puisque les trains n’ont pas la même flexibilité horaire que les voitures!

Au premier tour des cantonales, l’UDB appelait à voter pour M. Pierre-Gildas Fleury qui, avec 1834 voix, obtient 10,74% des voix. Aujourd’hui, Michel Le Scouarnec est le représentant de la gauche alréenne et il est logique pour l’Union Démocratique Bretonne de lui apporter son soutien total et sans ambiguïté.

Ce soutien est exprimé dans une logique de solidarité avec la gauche. C’est grâce à cette solidarité de gauche que le Conseil Général bascule progressivement. Yves Lenormand, l’actuel conseiller général de Lorient-sud où je me présentais également, racontait encore hier soir qu’il se souvenait d’un temps où la gauche n’avait que 5 sièges ! La route est longue, mais très bientôt, je l’espère, nous assisterons à la chute de la droite dans le département du Morbihan. Cette chute sera d’autant plus historique que le département a toujours été aux mains de la majorité actuelle.

2011 ? 2014 ? Peu importe ! Dans peu de temps, la gauche ravira les sièges qu’il lui manque et s’accordera avec les quatre autres départements bretons qui, eux, ont déjà basculé ! La Bretagne confirmera ainsi son ancrage à gauche comme l’ont prouvé les élections régionales de 2004 durant lesquelles l’UDB est entrée au Conseil Régional pour la première fois de son existence au côté de Jean-Yves Le Drian.

Auray, elle aussi, semble s’ancrer à gauche malgré sa réputation de « ville de droite ». La réélection de Michel Le Scouarnec dimanche dernier ne doit cependant pas faire oublier les bons scores des extrêmes aux cantonales. Le Front National et Adsav !, l’extrême-droite bretonne, a eux-deux, totalisent près de 10% des voix et ceci est inacceptable pour l’UDB. A Lorient, la liste FN n’atteint pas la barre des 5% (ni aux municipales, ni aux cantonales). Le FN est au plus bas partout en Bretagne et Auray doit elle aussi faire une croix sur ces idées d’un autre temps…

Rappelons que ces partis ne s’appuient pas sur un projet, mais sur le mécontentement. Adsav ! mène une politique appelé en breton « Breizh Hepken » (comprenez « Bretagne seulement »)  qui cache mal une xénophobie de plus en plus assumée. Être breton suffit-il à nous donner plus de droits ? Le droit du sang n’est pas notre conception de l’humanisme en tout cas…

L’Union Démocratique respecte bien évidemment la diversité des points de vue dès lors qu’ils sont démocratiques. Or, Adsav ! tient trop souvent des discours fascisants. Ami du Vlaams Belang flamand, il tient le même discours xénophobe : « Bretons, maître chez toi ! ». Chacun de vous a déjà remarqué leurs affiches bordant nos quatre-voies et donnant une image déplorable de l’hospitalité bretonne. Revenant de Bruxelles, je peux vous affirmer que les flamands jouissent d'une réputation exécrable qu'ils ne méritent pas.

Certes, le Morbihan connaît de graves problèmes fonciers (et le pays d’Auray est concerné), mais ce n’est pas par le rejet que nous réglerons cette situation. C’est par exemple, en soutenant la création d’un Etablissement Public Foncier Régional pour la Bretagne que l’Etat sarkozyste (celui qui se fout des bretons) nous refuse. C'est en luttant contre l’étalement urbain ou en réinventant notre façon d’Habiter notre Territoire également. Les solutions existent et il n’est nul besoin de chercher des boucs émissaires.

Je ne vais pas monopoliser la parole car d’autres ici parleront mieux que moi des sujets locaux. Pour ma part, je souhaite mes vœux de réussite à la Kevrenn Alre pour le concours des sonneurs cette année et exprime ma reconnaissance à l’association Sten Kidna qui mène un travail remarquable sur la culture bretonne dans le pays d’Auray. Je fais toute confiance à l’équipe municipale renouvelée  de Michel Le Scouarnec et notamment à sa nouvelle adjointe à la Culture pour mener une politique culturelle volontariste dans les années à venir…

En attendant, rappelez-vous que chaque voix comptera dimanche pour notre camarade du parti communiste. « Unie dans la diversité » (comme le dit la devise européenne), toute la gauche bretonne est derrière lui. Et si l’UDB a la Bretagne au cœur, son cœur est bel et bien à gauche…

Trugarez.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

T Gwilhmod 05/04/2008 10:15

Il me semble parfaitement normal de revendiquer pour les Bretons qu'ils soient "maîtres chez eux" ;Il me semble parfaitement anti breton de faire voter pour un parti centralisateur comme le parti communiste ;Les problèmes soulévé par ce que vous appelez "l'extrême droite" sont de vrais problèmes et c'est bien pour cela qu'ils récoltent des voix. On vous attend sur ces vrais problèmes :- l'immigration , bien qu'encore supportable en Bretagne met en danger notre identité nationale bretonne : immigration française, et aussi immigration extra européenne ;- le problème démographique : une politique résolument familiale nataliste est la seule solution viable à mon avis ;a wir galonTepod Gwilhmod

Chacalito 07/04/2008 00:07


Je ne suis absolument pas d'accord avec ce non-argumentaire qui traduit un nationalisme fermé complètement archaïque. C'est avec ce genre de discours simpliste qu'Adsav! engrange quelques voix! Il
est effectivement plus facile de faire comprendre "breton, maître chez toi" qu'un discours complexe plus en phase avec la réalité du monde contemporain.

Je me moque du maire d'Auray! Mais que vous choisissiez cet article précis pour critiquer mon point de vue, est assez révélateur de la mouvance politique qui vous guide! Adsav n'aime ni l'UDB, ni
le PC, ni d'ailleurs aucun parti puisqu'il est persuadé de prêcher la "Parole Vraie"!

Qui vous permet d'ailleurs de me traiter d'anti-breton? Quelle leçon ai-je à recevoir de vous qui prétendez que nos problèmes viennent de l'extérieur de la Bretagne? Pour moi, ce sont d'abord les
bretons eux-mêmes qui ne croient pas en leur culture! A quoi sert de faire des enfants qui considèreront Auray ou Lorient comme des villes de plouc? Je ne dis pas que c'est la vérité, mais je dis
que c'est ce que pensent beaucoup d'entre eux...

Il fat savoir ôter ses oeillères pour faire de la politique. le monde n'est pas simple et la Bretagne ne vit plus au temps des ducs! Cessez donc de parler d'une Bretagne qui n'existe que dans vos
rêves et essayer de comprendre les véritables raisons du déclin du breton? (la mauvaise image des bretonnants passe aussi par le repli sur soi!).


christian 16/03/2008 09:44

Salut Gael : merci d'avoir mentionné l'association Sten Kidna dans ton discours, ça ne peut pas nuire.KenavoCLM

Chacalito 16/03/2008 12:01

Cette mention me paraîssait doublement normale puisque le travail de l'asso est effectivement remarquable d'après mes sources et que l'un de nos membres est membres. Je pense que l'avenir sera meilleur pour vous car si Le Scouarnec peut-être critiquable sur cette question, je doute que cela soit le cas de la nouvelle adjointe à la culture, ancienne présidente de la Kevrenn.Gael.