Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 21:19

Allez, un article pour ne rien dire, juste pour se défouler un peu à chaud:

Le Président de la République continue de déblatérer à la télévision devant David Pujadas et Patrick Poivre d'Arvor. Moi, j'ai lâché prise assez rapidement en me rendant compte que notre médiatique chef suprême n'y comprenait goutte à l'économie! Assez paradoxal pour celui qui a été élu sur "la valeur travail" et "le pouvoir d'achat".


D'une manière générale, je constate que le président a une notion assez étrange de la macro et de la micro-économie. Quand on lui parle de pouvoir d'achat, il parle "des heures supplémentaires qui ont enrichi la France". Enrichir la France admettons, mais quels français? Quand admettra-t-il que sa politique s'adresse aux riches!

Travailler braves gens sinon vous ne pourrez plus payer vos dettes! Qui, franchement, a vu son pouvoir d'achat augmenter ces derniers mois? Le petit Nicolas est bien em... pour répondre à la question sur l'augmentation du gaz. Il botte donc en touche: c'est indexé sur le prix du pétrole, la France ne produit pas de gaz (comprenez: ce n'est pas ma faute!).

M. Sarkozy estime que "les français ont raison". Moi, j'imagine qu'il n'a pas foutu les pieds dans un supermarché depuis des lustres et je l'invite à réfléchir autrement. A se dire que ce n'est pas l'euro qui a augmenter le coût de la vie, mais les commerçants. A se dire que ce ne sont pas uniquement la hausse des matières premières et des ressources énergétiques qui pourrissent la vie des plus modestes (et des classes moyennes si elles existent encore), mais les déremboursements de l'Etat.

Mais ne soyons pas trop sévère avec l'Homme qui valait une fortune! Après tout, il a bien dit qu'aujourd'hui,
la mondialisation fait que ceux qui travaillent peuvent accéder à "la première division" (j'adore la métaphore). Comme la France est "la cinquième puissance mondiale", j'en déduis que nous travaillons assez comme cela... et qu'il serait temps de valoriser la valeur "bonheur" (ce qui ne veut pas dire pas de travail).

Illustration: Luz dans Charlie Hebdo.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

V. 25/04/2008 22:50

Effectivement, pour combattre son ennemi, le connaître en détail est indispensable.
D'après ce que j'ai lu dans la presse, son "grand oral" a eu un impact très mitigé. Bon...je ne dirai pas que pour la France et ses habitants, il serait préférable qu'il s'améliore fissa et qu'il change au-delà d'un simple mea culpa.

V. 24/04/2008 22:53

Je n'ai pas vu son intervention mais il paraît que c'était raté.Déphasage avec les citoyens... jusqu'à ses propres électeurs.Bonne nuit.

Chacalito 24/04/2008 23:48


Si je l'avais trouvé réussi, je l'aurai suivi jusqu'au bout... l'image polissé d'un type qui patauge dans la semoule, je n'aime pas beaucoup! Mais d'aucuns me diront que pour combattre son ennemi,
il faut le connaître. J'ai l'impression que la campagne électorale de 2007 résumera son mandat présidentiel.

Gael.