Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 18:18

Travaillant sur le marché, je suis habitué au liquide! Mais il est une chose dont je me méfie comme de la peste, ce sont les faussaires! Un petit cours d'économie vulgarisé à la sauce Chacal suffira, je l'espère, à vous expliquer pourquoi:

J'imagine que le faussaire se dispute la place de plus ancien métier du monde avec celui de prostituée. Depuis que l'argent existe, j'imagine que certains essayent de copier cet argent et c'est la raison pour laquelle les banques centrales sont si protégées.

Néanmoins, deux facteurs de notre société pourraient expliquer pourquoi les faux billets se démocratisent si vite et que les banques doivent revoir leurs méthodes de protection régulièrement. Premièrement, la démocratisation de la technologie. D'une part, chacun peut se procurer un matériel performant, d'autre part, à chaque changement, TF1 nous explique dans les détails les nouveautés des billets (mode d'emploi pour faussaire). Le deuxième facteur est plus conjoncturel: le niveau de vie baissant, la tentation est plus forte de truander l'Etat (frapper la monnaie est un pouvoir régalien qui a été délégué aux banques centrales indépendantes).

Peut-être s'imagine-t-on que ce n'est pas si grave et pourtant, les faux billets entrainent des perturbations dans le jeu du marché (qui, en plus, n'a rien de "parfait"). En insufflant de la monnaie supplémentaire, on créé de l'inflation (= hausse durable des prix). Si bien que pour quelques individus qui arrivent à fourguer de faux billets, ce sont des centaines qui en payent les conséquences.

Car si les prix augmentent de façon durable, les salaires des ménages ne suivent pas... si bien que le pouvoir d'achat diminue de plus belle. On rentre alors dans un cercle viscieux!

L'inflation est un phénomène normal, mais les faussaires rajoutent une dose d'inflation que l'Etat ne prend pas (ne peut pas prendre) en compte. L'Etat ou plutôt les banques centrales (chez nous, la Banque Centrale Européenne) crééent de la monnaie en fonction de la situation économique.

Voilà la raison pour laquelle j'approuve généralement les décisions de la BCE. Sarkozy, en demandant de baisser les taux, prouve qu'il n'y connait rien en économie... ou alors souhaite-t-il réellement une nouvelle crise de 29 (aller chercher son pain avec une brouette de billets qui se dévaluent de minute en minute)? La BCE garde en tête les conséquences de cette crise en Allemagne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

click this link 07/01/2014 10:32

Counterfeits are posing real danger to the economy and to the stability of the country as a whole. My friend recently lost 500 euros as he was cheated giving him fake currencies. This menace should be swept off from the country.

antoine 22/08/2008 18:56

A Gael:Oui c'est ce que j'avais compris dès le début mais il manque une virgule dans ma phrase...

Chacalito 23/08/2008 15:41


Cela dit, comme nous nous le disions dans la rue l'autre jour, il est vrai que cela pose quand même un problème. le pouvoir économique est au même niveau que le pouvoir politique. je tâcherai de
réfléchir à des contre-pouvoirs possibles...

Gael.


kevin 21/08/2008 11:19

vicieux ya pas de S! :p

yvonne 20/08/2008 21:59

sisi j'ai tout lu, et c'est bien intéressant tout ça !

antoine 20/08/2008 19:49

C horrible ca fait un gros pavé!!! Désolé...En plus je ne peux pas l'éditer. ArghhhhPersonne ne va vouloir me lire...