Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 12:58

Lors de l'université d'été Régions et Peuples Solidaires à Corté (voir ici), j'ai eu l'occasion de rencontrer un type super aussi cultivé que sympathique. Cet homme, c'est Salah Hannoun, militant culturel et politique, avocat bénévole des victimes de la répression dite "du printemps noir" en 2001-2002 en Kabylie, avocat aujourd'hui de la veuve de Matoub Lounès, qui se bat (juridiquement parlant) pour connaître la vérité sur l'assassinat du chanteur kabyle en 1998.

L'Algérie est un Etat qui a copié son modèle sur celui de la France à savoir un pouvoir centralisé qui asphixie les cultures présentes sur son territoire. Il n'y a de citoyens qu'Algériens en Algérie, les kabyles n'existent pas officiellement. D'un point de vue linguistique, le pouvoir algérien impose l'arabe à l'école alors que les kabyles parlent kabyles (la langue est décrite comme "nationale", mais pas officielle dans la Constitution algérienne).

Lounès Matoub qui a eu l'audace de dire qu'il était kabyle et qu'il n'était pas obligé d'être musulman s'est fait assassiné et on ne sait toujours pas qui de l'Etat ou des intégristes religieux l'a abattu. Depuis, Lounès Matoub est devenu le symbole de la résistance du peuple amazigh et les berbères de Kabylie se sont organisés: un parti appelé "Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie" (MAK) a vu le jour.

Je profite de cet article pour véhiculer un communiqué de ce parti à propos de l'inauguration en juillet dernier à Paris d'une plaque portant le nom de Lounès Matoub (voir ici). Vous verrez encore une fois qu'en France, les nations sans Etat sont ignorées, mal connues (pour rester poli).

Je conclue en relayant le point 4 de la motion finale (1) et la motion de solidarité (2) du congrès de Régions et Peuples Solidaires, fédération de partis politiques à laquelle appartient l'UDB:

1. La situation faite à la communauté berbère/amazigh en Afrique du Nord est inconciliable avec la promotion d’un espace politique commun en Méditerranée. La résolution de ce conflit est une cause prioritaire pour notre fédération qui a décidé d’établir un partenariat avec les organisations amazighs qui ont participé à notre université d’été.

2. La fédération Régions et Peuples Solidaires, réunie en congrès à Corti le 27 août 2008 exprime sa solidarité avec le peuple amazigh en lutte pour la reconnaissance de ses droits culturels, identitaires, politiques et sociaux. Elle dénonce plus particulièrement la répression qui s'exerce actuellement au Maroc (interdicton du Parti Démocrate Amazigh, incarcération abusive de militants) et en Algérie (interdiction de la tenue du Congrè Mondial Amazigh). La fédération, convaincue que le peuple amazigh a un rôle fondamental à jouer dans la construction d'un espace de paix, de démocratie, d'échanges et d'enrichissement mutuel de chaque côté de la Méditerranée est favorable à la mise en place
d’une coopération avec les associations et partis amazigh et à la relayer à l’échelle de l’ALE.

J'en profite enfin pour dire qu'il existe en Bretagne une association culturelle des berbères de Bretagne (voir ici) dont la responsable des affaires internationales de l'UDB  est membre.

Info en Amazigh: Tamazgha
Un point de vue sur Lounès Matoub: ici

Salah Hannoun en compagnie de quelques jeunes de l'UDB sur le ferry pour la Corse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LE POULENNEC 01/10/2008 17:12

fin décembre je crois

LE POULENNEC 27/09/2008 20:54

DematA signaler l'interessante expo sur la culture kabyle à l'abbaye de DAOULASA galon

Chacalito 28/09/2008 02:54


ça fait une paye que je n'ai pas été à l'abbaye de DAoulas! Une bonne occasion... l'expo se termine quand?

Gael.


richard 27/09/2008 18:38

Il me semble que ce n'est pas la France qui a inspiré la structure de l'état Algérien mais qu'ils se sont organisés comme il voulaient. Quant au centralisme il existait depuis la conquête arabe puis turc.

Chacalito 28/09/2008 02:54


En réalité, je parlais plutôt de la constitution. C'est vrai que je me suis mal exprimé. Mais l'unité territoriale date d'après la colonisation... Comme ils voulaient? J'ai du mal à le croire, mais
ce n'est QUE mon point de vue.