Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 17:57


J'ai découvert Bruno Candida durant la campagne présidentielle de 2007. A l'époque, je l'avais trouvé drôle et gonflé. Avec un an de recul, je le trouve effrayant (mais toujours drôle). Le programme de Nicolas Sarkozy n'a pas pris une ride. Rappelez-vous, il nous avait prévenu...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Xebat 08/10/2008 16:50

Par rapport à la crise financière,c'est vrai que Sarkozy nous montre tous les jours qu'il est au front.Sans vouloir faire de l'anti-sarkozisme primaire,je pense qu'il n'a en réalité aucune prise sur la situation.Il avait déclaré (à Toulon je crois) que l'actuelle crise épargnerait la France et l'Europe,force est de constater qu'elle ne s'est pas évaporée au dessus de l'Atlantique et qu'elle est bien arrivée sur le "Vieux continent"!Bon sang,pourquoi les Bretons ne l'ont pas stopée au Finistère! ;)Quant à la garantie des fonds des épargants français,elle est prévue par une loi depuis près de 10 ans,certains attribuent donc à tort (de mauvaise foi?) sa paternité au président Sarkozy.Il s'agit d'une grave crise internationale qui implique une réponse internationale.Sarkozy seul,quelles que soient ses qualités d'homme d'Etat,n'est qu'un acteur impuissant faces aux conséquences de l'anarche libérale.Pour en revenir à cet extrait vidéo youTube,j'avoue qu'il m'a fait marrer! :) Je ne connaissais pas du tout le gars!Alors exagération,sans aucun doute,mais je pense personnellement que nous avons des raisons d'être inquiets pour nos libertés individuelles.Il est incontestable que des coups durs ont été portés aux droits de l'homme depuis l'arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy au nom de politiques (dérives?) sécuritaires.Xebat

Alain 08/10/2008 08:45

Et ben, effectivement, cela fait peur. C'est à peine exagéré...des frissons dans le dos en l'écoutant. Et tellement l'impression d'entendre l'autre, le vrai...Mais en ces temps de crise, n'est ce pas "d'un homme fort" dont la France a besoin???Alain