Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 01:38


Retour de Paris où j'ai donc assisté au premier jour du procès de Gael Roblin, Pascal Laizé et Christian Georgeault. Je dis cela à ceux qui pensent que je me fous pas mal du sort des trois accusés: c'est vrai après tout, pourquoi irai-je au procès si je m'en balance? Dois-je crier "Gloire à Gael, Pascal et Christian" comme la petite troupe d'Emgann, à Paris elle aussi, pour être considéré comme breton?

Ceux d'entre vous qui suivent le dossier savent sans doute que le procès a été annulé après deux jours. Invalidation de l'appel. Je dois avouer que la plaidoirie politique de Yann Chouq était bien menée, mais je ne pensais pas qu'elle aboutirait. Au final, le procès est cassé! Honnêtement, j'aurai préféré qu'il ait lieu et que les trois inculpés soient acquittés afin d'en finir une bonne fois avec cette histoire (ou en tout cas se concentrer sur d'autres pistes).

Mes impressions tout de même avant de continuer:

1. Beaucoup de "témoins" de l'accusation absents.
2. Une cour qui omet le jury populaire (l'Etat s'est toujours méfié du peuple) ce qui, à mon sens, est le plus grave dans la tenue de ce procès tout comme le mode de désignation de la cour.
3. Des rappels historiques lus par le greffier tout à fait scandaleux: une ignorance totale du lexique (différences entre indépendantistes et autonomistes n'existe pas), mais plus grave encore les allusions à la collaboration bretonne durant la guerre 39-45. Quel rapport avec l'affaire?
4. Suite à la lecture des faits reprochés, on constate que tous les attentats durant cette période sont revendiqués par l'ARB sauf celui de Quévert. On constate aussi qu'Emgann ne s'est pas protégé vis-à-vis de l'ARB et que du coup, les amalgames sont vite faits entre ce parti légal et un mouvement armé (donc illégal par définition n'en déplaise à ceux qui "comprennent"). "Non, nous ne comprenons pas", disait Herri Gourmelen dans un édito du Peuple Breton.
5. Je n'imaginais pas la vague de violence entre 1993 et 2000! Combourg, Lorient, St Aubin du Cormier, St Brice en Cogl, Pornic, Etel, Quévert, Rennes, Auray, Louvigné du désert, St Herblain, Morlaix, Crac'h, CAudan, Liffré, Matignon (Paris), Callac, Guichen, Gouarec, La Gacilly, Dol de Bretagne, Paimpol, Mayenne, Carhaix, Pontivy + des fusillades à Guéméné-Penfao et j'en ai sûrement oublié. Autant de villes qui ont été frappées ou qui aurait pu l'être si le mécanisme ne s'était pas arrêté. Car derrière cette violence et cet arsenal, on sent quand même l'amateurisme! 


D'aucun me diront encore que je suis un faux patriote (comment peut-on être breton sans lire l'ABP?) ou un vendu aux français, d'autres pesteront sur le fait que je dise que ces trois-là ne sont pas des prisonniers politiques et ne l'ont jamais été (ils n'ont pas fait de la prison pour le motif qu'ils étaient indépendantistes que je sache), toujours est-il que de retour à Lorient, j'écoute quelques réactions de personnes qui lisent la presse:


"Ah bon? Ils sont accusés, mais il n'y a pas de procès?"


Ne pas avoir jugé le fond de l'affaire ne fait pas beaucoup de pub à ces trois-là ni au mouvement breton dans son ensemble. Sans acquittement, il subsiste toujours un doute. Sans compter que l'Etat poursuit la procédure qu'il mène toujours lors d'affaire du genre: le pourvoi en cassation afin de casser la décision qui vient d'être prise. Et puisque certains commentaires me reprochent de continuer à nier l'acharnement (sans être dupe des pressions politiques je le rappelle), je mets à leur disposition ce schéma qui illustre le fonctionnement de la Justice en France (connaître les institutions, c'est bien si l'on veut pouvoir les critiquer, non?):




Yann Chouq est brillant, mais je suis persuadé qu'il dirait que le pourvoi en cassation est légal. Je ne dis que cela. Maintenant, je continue de dire que si le dossier est vide, nos trois accusés seront blanchis et pourront vivre tranquilles.


Donc oui, l'Etat veut un coupable et oui, il est sans doute persuadé que les trois accusés sont coupables, mais une "Justice d'exception" ne juge pas, elle a décidé d'avance... or, l'issue de ce procès montre bien que la Cour a jugé sur du droit et pas sur de la politique. C'est cela l'indépendance de la Justice. J'espère qu'elle le restera!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le naz' 22/11/2008 23:22

faut esperer ...
mais j'y crois pas trop , il suffit d'analyser comment a été traité le "vraix faux attentat de Pornic", de reflechir a ...l'independance de la justice en france, pour avoir de serieux doutes sur ce proces et ....sur la decouverte des coupables.
le probleme est que toute personne regardant ça de loin se dit
"les coupables sont innocentés , c'est degueulasse"
tu as du en croiser !
Allez continue ton blog interessant et bon courage !
(tu n'en manques pas)
A galon 

Chacalito 24/11/2008 09:35


C'est sympa et je partage tes doutes évidemment. Je partage aussi tes craintes et c'est la raison pour laquelle je crois que ce procès, gagné ou perdu, est une mauvaise pub pour le milieu breton.
Encore plus depuis qu'il a été invalidé. C'est pourquoi je pensais que, quitte à ce qu'il y ait un procès, autant qu'il aille jusqu'au bout et qu'il innocente les trois inculpés sur ce fait.


le naz' 21/11/2008 23:05

A te lire assez souvent, je me dis à chaque fois, que de candeur ! la fraicheur c'est bien !, mais dans ce cas là, il faut éviter de juger trop sommairement de choses qui vous dépassent !
et je me dis (ne pas sourire) : en voilà un qui croit encore à la justice de son pays.
Je crois qu'il faut te reveiller quand meme, et arreter de faire la morale à tout le monde, tes trop jeune pour ça, on en reparle dans 10 ou 15 ans.
a galon
 

Chacalito 22/11/2008 14:11


Oui, j'avoue que je suis parfois naïf, mais idem pour ceux qui se font avoir par la propagande dans l'autre sens! Des gens qui passent leur temps à dire qu'ils sont persécutés... J'avoue aussi que
j'ai un côté horripilant moralisateur, mais j'essaye d'être objectif. Je ne suis pas dupe (15ème édition, mais je préfère ne pas toujours anticiper les dérives possibles). Qui sait si l'Etat ne
jugera pas bien?


Breiz Atao 21/11/2008 14:51

N'importe quoi. Comme d'habitude l'UDB casse du breton. Les 3 injustement poursuivis le sont parce qu'ils sont bretons.
La justice est à la botte des jacobins anti-bretons et je suis certain que le racisme anti-breton est à l'oeuvre. Le dernier exemple est la cours européenne (organisation maintenant clairement anti-bretonne contrôlée par les Etats) qui vient de refuser la plainte contre Berroyer. Encore une fois l'UDB, parti collaborationniste socialisant pro-européen, ne prend pas position et de ce fait soutient Berroyer et le racisme anti-breton.

Vous êtes pitoyable dans votre aveuglement. Heureusement, les bretons ne se laissent plus avoir et se détournent de vous.

Chacalito 21/11/2008 20:31



Blablabla. Une argumentation sans précédent. Qui est votre professeur? Adsav? Oui, nous sommes socialistes (au passage, Emgann l'est aussi et donc les trois inculpés que vous défendez: socialiste
et indépendantiste me disait Gael la première fois que je l'ai vu), oui, nous sommes pro-européens.


Cela dit, ce que je dis n'engage que moi et ce que vous dites n'engage que vous. je n'ai franchement pas l'impression que les bretons se détournent de nous. Ou alors, ceux que vous qualifier de
"vrais bretons" (quelle est exactement la définition?).


Gael Briand, raciste anti-breton c'est à dire raciste envers lui-même! Qui est le plus ridicule?



Alain 21/11/2008 12:46

Salut Gaël
toujours foncièrement d'accord toi. Un seul regret:
ne pas savoir qui?

Jakez 21/11/2008 12:13

 
Salut Gaël,

- sur l'acharnement judiciaire:
Ton schéma ne précise pas le rôle de la Cour de Cassation: bien sûr que l'appel est légal !
Mais comment veux-tu ne pas parler d'acharnement judiciaire quand – je dis: il a osé – le parquet fait appel d'une décision par laquelle 9 magistrats professionnels se sont déclarés incompétents et que cette Cour de Cassation ne se prononce justement que sur la forme et ne se tient qu'au droit et à la violation d'une de ses règles.
Il tient (le parquet général) absolument à se couvrir de ridicule ou … il espère une aide extérieure?

→ sur la procédure judiciaire: tu aurais dû compléter ton schéma par l'existence de la juridiction d'exception, mais tu le rappelles par ailleurs et le communiqué de l'UDB est assez clair là-dessus.


- enfin sur l'acharnement politique, tout le monde sait qu'il a commencé par les déclarations inqualifiables de Mmes Alliot-Marie et Stoller ( « la seule piste convenable est celle des indépendantistes bretons» le jour même de l'attentat de Quévert puis Lebranchu par la suite (les interpellations ont permis de neutraliser ce mouvement clandestin et d'interrompre ses activités criminelles qui avaient entraîné la mort de la jeune Laurence Turbec, le 19 avril, à Quévert ») et qu'il ne s'est pas arrêté depuis.


Mais peut-être fais-je du sentiment et pas de la politique. Mais alors, qu'est-ce-que je fous depuis 1971 à l'UDB ?
Jakez

Chacalito 21/11/2008 14:17



Jakez, sur le fond, nous sommes d'accords je crois. Je sais bien que l'Etat et les politiques en haut lieu font des amalgames exprès! Mais la Justice garde quand même un peu d'indépendance pour
le moment...


La cour de sureté a été abrogé en 1981, Yann Chouq l'a rappelé. Et dénoncé par ailleurs avec vigueur et brillo la tentative de retour à ces méthodes.


Gael.