Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 14:53

En jetant un petit coup d'oeil sur la liste des signataires de l'appel anti-EPR, je me suis rendu compte que les Bretons s'étaient assez mobilisés par rapport à d'autres régions sur internet. En additionnant les signataires des cinq départements bretons (voir ici) à l'instant T où j'écris cet article, on obtient 3547 signataires sur 28538 particuliers ayant signé par internet (66230 en tout)! Soit 12,43% des signataires. Cela dit, je pense que les anti-nucléaires en Bretagne (et ailleurs) sont nettement plus nombreux que cela... J'invite donc ceux qui n'ont pas encore signé à le faire (cliquez sur l'image):

NON à l’EPR, OUI aux alternatives au nucléaire

Alors que notre pays est déjà largement suréquipé en centrales nucléaires et qu’il est urgent à la fois de maîtriser les consommations d’énergie et de développer les énergies renouvelables, le gouvernement français a demandé à EDF de construire un nouveau réacteur nucléaire de type EPR (European Pressurized Reactor) à Flamanville dans la Manche.


L’intention du lobby est de nous mettre une fois de plus devant le fait accompli et de nous imposer à terme le renouvellement de tous les réacteurs existants par des réacteurs EPR.


Pourtant, la construction d’un réacteur EPR est une mauvaise décision à tous les points de vue :

  • Au point de vue énergétique : la France est en situation de surproduction électrique et n’a donc besoin d’aucune nouvelle centrale avant plusieurs décennies. Le nucléaire représente certes 78% de l’électricité consommé en France, mais seulement 15% de notre consommation totale d’énergie, et... 4% de la consommation énergétique mondiale ! Il ne peut pas non plus se substituer à l’usage du pétrole dans les transports. Il n’est donc pas une réponse au réchauffement climatique.
  • Au point de vue économique : ce chantier de plusieurs milliards d’euros entraînera un retard dommageable dans les nécessaires investissements de l’industrie française vers d’autres solutions énergétiques, sans résoudre les difficultés inhérentes au secteur nucléaire.
  • Au point de vue social : les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie sont bien plus créatrices d’emplois et porteuses d’avenir. A investissement équivalent, un programme éolien produirait deux fois plus d’électricité et créerait près de 5 fois plus d’emplois - comme le montre l’étude “Eole ou Pluton ?” réalisée en 2003 par l’association Détente.
  • Au point de vue environnemental : l’EPR n’apporte aucune amélioration notable quant à la sûreté nucléaire ou à la gestion des déchets radioactifs, dont le fardeau continuera à peser sur les générations futures.

Parce que nous refusons la perpétuation des risques du nucléaire ;
Parce que nous refusons que le lobby nucléaire nous impose un nouveau réacteur ;
Parce que nous refusons la confusion entre service public et intérêt du lobby nucléaire ;
Parce que nous savons que cet investissement inutile restera finalement à la charge des clients d’EDF et des générations futures ;
Parce que nous voulons que l’avenir s’ouvre à des énergies renouvelables, décentralisées, propres et sans risques ;

Ensemble, nous disons NON à l’EPR, OUI aux alternatives, et nous signons cet Appel. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

citoyensdumonde 15/02/2009 20:43

Coucou Gaël, voici un lien vers un inventaire des différentes mines d'uranium exploités par la cogema : http://www.brest-ouvert.net/IMG/inventaire.pdfSais-tu s'il y a des pollutions observées sur les sites du 29 et 56 ? Nombres de ces sites sont sur les bassins versant du scorff et du blavet...  Suite au reportage de Pièces à convictions, il y a de quoi s'inquiéter !!! Et si vos routes départementales crépitaient au compteur GEIGER ? Ciao

Chacalito 16/02/2009 09:48


Super document. Je n'en sais pas rien du tout. Je pense qu'il vaut mieux voir ça avec le réseau SDN et peut-être avec l'asso NPCB.

Gael.


Beni 12/02/2009 11:32

Mon commentaire n'est en rien lié à cet article mais je m'étonne que tu n'écrives plus trop. Est-ce que tu es atteint de la grippe ou alors les récentes attaques d'illuminés de la celtitude t'ont mis à terre? Ce serait dommage dans les 2 cas.

Chacalito 13/02/2009 17:14


C'est vrai que j'écris moins et c'est aussi vrai que j'ai morflé ces derniers temps, mais je sais aussi reconnaître mes torts (la virulence). Mais les deux évènements ne sont pas liés. Je n'ai pas
l'intention d'arrêter et j'aurai même de quoi faire un article sur le procès des interpellés puisque je me suis rendu au procès.

Merci pour ce soutien.

Gael.


Jean 10/02/2009 16:59

"Mais le vrai fer de lance de la Corse actuellement, c'est Angellini"Oh la la, tu ne vas pas te faire que des amis en corse en disant cela. Ah les affaires de gros sous!Pace e salute

Chacalito 10/02/2009 18:18


Je m'en suis fait pourtant! Mais il est vrai qu'il était eux-mêmes autonomistes! Les quelques indépendantistes soutenant toute forme de lutte y compris armée sont vraiment périmés. Un discours
comme ça n'est plus entendable. Au moment où un front intéressant peut les faire avancer, les voilà qui balancent leur argument de terreur. A croire qu'ils sont payés par l'Etat pour que la
situation actuelle perdure!

Quand aux gros sous, si vous parlez de l'affaire de son ami, il a été blanchi. Encore un sacré scandale ça d'ailleurs. Un bon coup monté à la veille des élections... où Angellini a fait 45% je
crois!

Pace e salute ivez!


antoine 09/02/2009 21:41

L'EPR n'est qu'une évolution du modèle de centrale actuel alors qu'on annonce un saut technologique beaucoup plus important avec la 4ème génération qui va arriver juste après. L'EPR c'est comme une voiture restylée qu'on fait passer pour un nouveau modèle!!Bref même en étant pro-nucléaire mais en faisant abstraction des intérêts politico-économico-industriels, il y a de quoi être contre l'EPR. Et puis on n'aura toujours pas résolu les problèmes posés par le nucléaire : -production hyper centralisée donc l'alimentation est concentrée par quelques lignes THT, vulnérables quand la consommation est forte où quand il y a une tempète (c.f actualité).-production rigide qui répond peu aux variations de la demande-gestion des déchêts nucléaires-gestion et coût du démantellement-système qui pousse au gaspillage à cause d'une énergie en dessous de son cout réel. Moi j'attends les propositions des pro-nucléaires.Au fond c'est comme la crise financière : tant que le système profite (plus ou moins) au petit confort de chacun, personne ne dit rien et le jour ou le système s'effondrera on reclamera une gestion rigoureuse.Sinon Gael as-tu regardé le reportage de ce soir sur la Corse sur Arte. On y parlait de Gilles Simeoni, nationalisme progressiste, de l'identité corse, des manquements au procès de Colonna,... Assez décoiffant pour une chaine nationale. Est-ce l'influence allemande qui veut ça?A+

Chacalito 10/02/2009 10:06


Un certain nombre d'incertitudes auxquels les pro-nucléaires n'ont jamais répondu.

J'ai rencontré Gilles Siméoni. Un type bien. Mais le vrai fer de lance de la Corse actuellement, c'est Angellini. Je n'ai malheureusement pas vu ce reportage. J'espère que Colonna bénéficiera d'un
procès équitable comme nous demandions lors de la première instance. C'est bien qu'Arte reste sérieux.

Gael.


Christian K. 09/02/2009 14:19

Sortir du nucléaire c'est assez compliqué à l'heure actuel. L'Allemagne en est la preuve. En outre, question sureté "L'EPR est un réacteur à eau sous pression, conçu pour répondre aux normes de sûreté édictées par les autorités de sûreté allemande et française." (src: Wikipedia). Donc que veulent les écolo? Que l'on garde les réacteurs ancienne génération et donc moins sûre? Que proposent-ils? Des éoliennes. Il faudrait alors couvrir la France de ces éoliennes. En effet, 1 réacteur actuel = 5800 Eoliennes en puissance réelle car le vent n'est pas toujours au RDV et la moyenne de fonctionnement est d'environ 25%. La surface occupée par une éolienne est de 0.13 km2 soit pour les 5800, 754 Km2. Comme il y a 58 réacteurs en activités, cela donne 43 732 Km2 à couvrir soit environ la surface de 6,5 départements. Super, qui en veut une dans son jardin? Personnellement j'attends toujours les propositions des écologistes.En tout cas, en France, l'option éolienne a été rapidement écartée pour un investissement important sauf Outre-Mer. Ce qui est du bon sens. Le solaire à plus d'avenir et les annonces faites par le gouvernement de soutenir prioritairement cette filière est un bon point. Seulement les écologistes parlent t'ils de ces réalités?

Chacalito 09/02/2009 16:58



Bonjour,

Croyez bien que je connais tous les arguments que vous avancez. Et je sais aussi que sortir du nucléaire ne se fait pas avec un coup de baguette magique. Seulement, je constate que l'essentiel
des crédits de recherche va au nucléaire, que le grenelle de l'environnement ne parle même pas de ce sujet prétextant que le nucléaire n'est pas négociable, que les arguments des écolos (Verts,
UDB et autres) sont souvent étayés mais jamais lus.

En effet, nous n'avons jamais dit que nous voulions stopper brutalement les centrales existantes. Nous commençons par demander de réduire la consommation énergétique. Premier point car le
gaspillage est énorme et que l'énergie ne se stocke pas. Deuxièmement, il n'y a pas UNE alternative au nucléaire, mais DES alternatives. Je suis de ceux qui pensent que la concentration
énergétique n'est pas durable car, comme vous le dites si bien, il faudrait une place phénoménale pour assurer la même production énergétique. C'est donc une autonomie énergétique qu'il faut
rechercher.

Or, jusqu'à preuve du contraire, nous ne savons toujours pas quoi faire des déchets nucléaires, nous n'avons pas d'uranium (qui, entre parenthèses, n'est pas une source d'énergie
inépuisable)...

je pense que le minimum serait de concentrer les recherches vers d'autres modes d'approvisionnement énergétique. Le nucléaire doit être une énergie transitoire, pas pérenne. Solaire, éolien,
marémotrice, géothermie, hydrolien, bois... autant de pistes que les écolo passent leur temps à développer. Si vous chercher une réponse parfaite, ne vous fatiguez pas, elle n'existe pas.


Au passage, l'option éolienne a été écartée en partie car on ne peut placer des éoliennes partout. Il existe des couloirs de vent et les éoliennes doivent se trouver à une distance T des
habitants.


Cordialement


Gael.