Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 12:33
Le pigeon de Patrick Süskind est un OVNI littéraire. Un homme sans histoire, accroché à son quotidien rassurant, bascule le jour où il découvre, sur son pallier... un pigeon! Tout son monde s'écroule car le pauvre homme, allez savoir pourquoi, craint cette "bête atroce".

Je me permettrai de citer un passage pour vous confirmer le bizarre de cette novella (plus que roman):

Il était posé devant sa porte, à moins de vingt centimètres du seuil, dans la lumière blafarde du petit matin qui filtrait par la fenêtre. Il avait ses pattes rouges et crochues plantées sur le carrelage sang de boeuf du couloir, et son plumage lisse était d'un gris de plomb: le pigeon.

Paranoïa d'un homme solitaire, angoisse insensée suite à un élément déclencheur grotesque, cette fable poussée à l'extrême pourrait être celle de chacun de nous qui avons une peur intérieure. Qui ne s'est jamais projeté dans un futur hypothétique? Qui, suite à un évènement, n'a jamais bâti de scénario improbables en espérant toucher en pensée l'avenir réel?

Ce livre est très court, mais pas forcément très fluide à lire pour la simple et bonne raison que Süskind est un styliste et que ses descriptions sont au service de l'atmosphère qu'il veut donner au livre. Le pigeon est simplement l'élément qui fait basculer une vie, mais son rôle s'arrête là! Au contraire, les délires mentaux de Jonathan Noël sont précis car ce sont eux qui l'entraînent jusqu'à un point ultime (vers la fin du livre) où il prononce une phrase avant de se coucher. On notera d'ailleurs le fait que c'est une des seules paroles du livre et il se la dit à lui-même.

En langage moderne, outre le fait qu'il n'ait pas la tête du héros idéal (est-ce la marque de fabrique de Süskind?), on dirait de ce protagoniste qu'il "se fait des films"!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mari 13/03/2009 17:26

J'ai lu" Le pigeon", c'est un joli moment de leture. Le parfum aussi

Chacalito 14/03/2009 00:03


Oui, j'ai lu aussi le Parfum qui est très original. Il a du nez... ;-)


le fennec énervé (tous droits réservés R ) 24/02/2009 10:56

voilà que tu dépoussières un livre de Patrick Suskind qui est  illustre en Allemagne suite à la parution d'un livre "best-seller mondial " : "le parfum"................Suskind a écrit aussi  une pièce de théatre qui fut longtemps joué par Jacques Villeret "la contrebasse" et se fera hélas plus discret par la suite . Tous les livres de Suskind "a vue de nez" !! facon de parler pour "le parfum" sont des chef-d'oeuvre "ici chaque page sent, on n'a jamais lu çà. Odeur de fleurs, de tourbe ...tout est mèlé avec une extraordinaire virtuosité".........si cela sentait la banane ou la vanille je serai en train de lire  ce livre à la guadeloupe ou  à la Réunion .! Mais à la gualedoupe "Terre arable du songe " comme l'écrivait et le chantait Saint jhon perse................il s'en passe des choses depuis plusieurs semaines ! la recherche de la Créolitude ? :"mélange d'une négritude rebelle et d'une créolité paisible "....oui peut ètre !!.à bientot "da hentan tro , ha ken+ )..............je retourne sur mon sable .....................

Chacalito 24/02/2009 14:28


Tu es en Guadeloupe mon fennec?!!

Yep, j'ai lu "le Parfum", un très bon livre. Disons d'une originalité exemplaire.

Gael.