Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:20

Me oa hiziv en Ofis ar brezhoneg gant Yannick Jadot, Mona Bras ha Nicole Kiil Nielsen evit komz diwar-benn ar yec'hed ar yezh, met ivez diwar-benn al labour an ofis. Labour brav a ra Ofis ar brezhoneg ha laouen tre on ar skipailh Europa Ekologiezh en deus treiñ ur programm ober e brezhoneg. Setu ar testenn.

J'étais aujourd'hui à l'Office de la langue bretonne avec Yannick Jadot, Mona Bras et Nicole Kiil Nielsen pour parler de la santé de la langue, mais aussi du travail de l'office.

(à partir d'ici, je vais être un peu plus précis car mes compétences en breton sont très, mais alors très réduites).


J'ai toujours considéré que le travail de l'office était remarquable et que les gens qui y travaillent (notamment Olier ar Moign et Fulup Travers qui nous ont accueilli) avaient réussi à crédibiliser la langue bretonne. Les dernières élections municipales l'ont bien démontré tant on a assisté à une course à celui qui ferait le plus dans ce domaine. 
 
Je suis très content que l'équipe d'Europe-Ecologie (et donc l'UDB) ait traduit son programme politique en breton. Voici le résultat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tal 13/05/2009 15:43

Merci pour les réponses à mes questions. Il y aurait matière à discussions. L'une des questions fondamentales concerne les enseignants et il faudrait vraiment avoir une politique claire et efficace en ce domaine.
Puisque j'avais parlé d'un voyage de J.P. Thomin au Pays de Galles, je vais préciser. Il n'est pas allé seul, mais accompagné d'un membre du Modem, d'un autre de l'UMP, il me semble aussi qqn des Verts. De l'UDB, je ne sais pas. Le but était d'étudier la politique linguistique du Pays de Galles pour pouvoir s'en inspirer pour la Bretagne (S'aurait dû être fait depuis longtemsp, mais enfin, mieux vaut tard que jamais). Je l'ai appris sur Radio Kerne, mais je n'ai rien vu de publier nulle part ! L'une des choses que j'ai retenu de ce qu'à dit J.P. Thomin, c'est qu'il n'avait pas jusqu'à présent de reélle stratégie, exactement ce que je soulignais dans mon premier billet !
 
"C'est finalement cela l'UDB un parti anti-breton puisqu'anti indépendantiste." Yann
Je n'appartiens pas à l'UDB, mais c'est idiot de dire ça ! Et c'est ramener le niveau de l'argumention à mille km dessous terre.
 

Yann 29/04/2009 19:20

Qu'attendez-vous? Il ne va rien répondre puisqu'il est donneur de leçon et qu'il faut le croire sur parole. Un jour il tape sur Emgann, un autre sur l'ABP et l'Emsav dans ses coups de gueule. Bref il sermone et nous distille sa propagande masquée anti-bretonne et anti langue bretonne. C'est finalement cela l'UDB un parti anti-breton puisqu'anti indépendantiste. Ceux qui ne sont pas dans notre ligne sont contre nous, c'est la seule manière d'y voir clair dans ce magma Jacobino-UDBiste.

Chacalito 02/05/2009 00:30


Pourquoi les tares dans votre genre lisent-ils mes papiers s'ils sont jacobino-udbistes? Heureusement que le mouvement breton ne compte pas que de sombres cretins comme vous! Cela dit, s'il
est si faible, c'est sans aucun doute a cause de VOTRE propension a juger ce qui est breton et ce qui ne l'est pas! Le harcelement en somme...

Suivez votre logique jusqu'au bout et ne foutez plus les pieds ici!

Gael

(que l'on soit clair, je n'ai rien contre Emgann, je suis pas contre tres critique enves ABP et je ne suis pas le seul).


Tal 29/04/2009 12:50

"pour votre prochain commentaire, soyez un peu plus constructif mar plij!"
"il est logique que vous ayez ete renvoye ici puisque je gere le blog UDB du CRB aussi."
Je reprends donc le post que j'avais mis sur le blog UDB du CRB lequel c'est donc vous qui l'avez laissé sans réponse.
"Bonjour,j'aurais dû faire une distinction entre "information" et "communication", les deux étant cependant indispensable mais selon moi, insuffisantes.Au niveau de l'information, il serait bien de pouvoir suivre le développment du plan en faveur de la langue bretonne tel qu'il est présenté sur le site du Conseil Régional. Ce qui a été fait, ce qui reste à faire, ce qui est souhaité, ...Quelle utilisation des textes internationaux peut-être faite, ceux de l'Unesco sur les langues minoritaires, par exemple. Est-ce que c'est textes sont d'un certain secours ou non. Est-ce que l'Unesco ou un autre organisme ont des recommandations ou des conseils pour soutenir les langues minoritaires ?Qu'est-ce que la "Convention additionnelle, baptisée spécifique." ?? "Certes, ce texte est loin de nous convenir, il ouvre si peu les portes de la co-gouvernance, dans les domaines notamment de l'enseignement et de la télévision publique. On retrouve pour le premier, la politique des pôles, si cher au Rectorat, et qui sert de prétexte pour refuser la création de nouveaux sites, et que nous voilà obligés de cautionner."Où peut-on avoir le détail de cette convention, de ce qui ne convient pas, de ce qui était souhaité, de ce qui n'a pas été respecté dans la précédente ? Quels sont les recours possibles, si il y en a ?A-t-on demandé à chaque parti de se prononcer sur ces insuffisances, et eventuellement d'aider à faire préssion ?Combiens d'enseignants sont formé chaque année ? Et quelle politique de sensibilisation est faite pour attirer de nouveaux enseignants ?Les bourses sont effectivement indispensables mais si il n'y a pas de postes d'enseignants proposés par la suite, ou des postes dans de mauvaises conditions, cela risque de freiner certaines candidatures. En 2000, je crois il y a vait 5 postes de Capes proposés, en 2005, seulement 2, je ne sias pas combien cette année.Le transfert de compétence de la politique linguistique et de l'enseignement de la langue bretonne apporterait quoi de plus ?Pour les écoles publics, sur quels critères se basent les refus du Rectorat ? Pour les écoles Diwan et Dihun, cela changerait-il quelque chose ?Ne devrait-on pas encourager à l'ouverture d'école Diwan là où le Rectorat fait blocage, et cet encourageement des écoles Diwan ne serait-il pas le meilleur moyen de contraindre le Rectorat à avancer ? (s'i n'y avait pas d'école Diwan, y-aurait-il seulement des écoles bilingue public ?)En matière de radio, la situation est-elle satisfaisante ? (je pense que non)En matière audiovisuel, quels sont les projets ou les souhaits, et d'où viennent les blocages ?Concernant la "communication", je n'ai pas l'impression qu'il y en ai réellement, en tout cas, moi je ne la vois pas, donc je me demande où elle peut bien être."
Je ne doute pas que vous serez vous-même constructif.

Chacalito 02/05/2009 00:31


"Au niveau de l'information, il serait bien de pouvoir suivre le développment du plan en faveur de la langue bretonne tel qu'il est présenté sur le site du Conseil Régional. Ce qui a été fait, ce
qui reste à faire, ce qui est souhaité, ..."

Je vous suggère d'écrire une lettre au cabinet du président. L'UDB ne gère que la communication de son groupe (qui est faible).

"Quelle utilisation des textes internationaux peut-être faite, ceux de l'Unesco sur les langues minoritaires, par exemple. Est-ce que c'est textes sont d'un certain secours ou non. Est-ce que
l'Unesco ou un autre organisme ont des recommandations ou des conseils pour soutenir les langues minoritaires ?"

Vous posez une question dont vous connaissez la réponse. Ces textes nous donnent une légitimité, mais la souveraineté est detenue par le peuple, autrement dit pour la France: l'Etat français
représentant le peuple. Je vis dans le monde tel qu'îl est même si je combat cette vision du monde. Ne donnez pas plus de pouvoir au conseil régional qu'il n'en a. Cela dit, heureusement que ces
textes existent pour l'UDB car ils légitiment notre combat. L'UNESCO n'a aucun pouvoir d'action si les Etats s'y opposent.

"Qu'est-ce que la "Convention additionnelle, baptisée spécifique." ?? "Certes, ce texte est loin de nous convenir, il ouvre si peu les portes de la co-gouvernance, dans les domaines notamment de
l'enseignement et de la télévision publique. On retrouve pour le premier, la politique des pôles, si cher au Rectorat, et qui sert de prétexte pour refuser la création de nouveaux sites, et que
nous voilà obligés de cautionner."
Où peut-on avoir le détail de cette convention, de ce qui ne convient pas, de ce qui était souhaité, de ce qui n'a pas été respecté dans la précédente ? Quels sont les recours possibles, si il y en
a ?"

Je n'ai pas lu cette convention donc je suis incapable de vous répondre pour l'instant. C'est un texte qui devrait donner le pouvoir au président du CRB de siéger avec le recteur pour donner son
avis sur l'ouverture des classes (sans avoir le pouvoir final). Jusqu'à présent, il n'a aucun pouvoir en ce domaine. D'après Kristen Legars (rien à voir avec Naig), chargée de la langue bretonne,
la convention additionnelle devrait améliorer la situation des effectifs.

Je pense que le détail n'est pas encore public, mais je vais vérifier dès lundi. Il n'y a pas de précédente convention additionnelle à ma connaissance. C'est une première réalisée par la majorité
face à une situation de blocage.

"A-t-on demandé à chaque parti de se prononcer sur ces insuffisances, et eventuellement d'aider à faire préssion ?"

Les partis siégeant au CRB donc représentant les bretons (élu au suffrage universel direct) sont tous au courant. Et travaillent de concert. Il y a plutôt consensus sur ce thème.

"Combiens d'enseignants sont formé chaque année ? Et quelle politique de sensibilisation est faite pour attirer de nouveaux enseignants ? Les bourses sont effectivement indispensables mais si il
n'y a pas de postes d'enseignants proposés par la suite, ou des postes dans de mauvaises conditions, cela risque de freiner certaines candidatures. En 2000, je crois il y a vait 5 postes de Capes
proposés, en 2005, seulement 2, je ne sias pas combien cette année."

Je vous conseille d'adresser un courrier à Ofis ar brezhoneg ou au rectorat pour cette question, je ne suis pas une encyclopédie. Cela dit, je partage vos interrogations et en ai fait part à mes
élus qui ont répercuté auprès de JY Le Drian. J'ai également fait part de mes craintes à Kristen Le Gars qui travaille pour l'élu en charge des questions linguistiques, M. Thomin (PS), que je vous
conseille vivement de contacter plutôt que de rendre responsable l'UDB d'une politique qu'elle ne gère pas. Je suis d'autant plus conscient de ce problème que mon père est prof de breton. Et oui,
vous ne savez pas tout de ma vie...

"Le transfert de compétence de la politique linguistique et de l'enseignement de la langue bretonne apporterait quoi de plus ?"

Décider au pays. Les questions régionales peuvent être traitées ici. Point besoin d'un ministère parisien.

"Pour les écoles publics, sur quels critères se basent les refus du Rectorat ?"

Demandez leur, je n'en sais rien! Le dogmatisme selon moi. L'utilitarisme aussi.

"Pour les écoles Diwan et Dihun, cela changerait-il quelque chose ?"

Je le pense. Le CRB aide Diwan autant que possible. (considère-t-on les écoles Diwan comme privées? Il y a débat là-dessus au sein de l'Emsav, ceux qui veulent que l'école soit publique, et ceux
qui refusent). Pour le privé, seul les bâtiments sont publics. L'école est gratuite en France, ceux qui font le choix de mettre leur enfant dans le privé doivent assumer ce choix financièrement. A
eux d'écrire aux évèques... Pour Diwan, c'est différent puisque cette école est alternative dirons-nous et que l'Etat refuse de verser des fonds. Reste que le CRB a fait le choix d'acquérir les
locaux du lycée Diwan face, à encore, à un blocage.

"Ne devrait-on pas encourager à l'ouverture d'école Diwan là où le Rectorat fait blocage, et cet encourageement des écoles Diwan ne serait-il pas le meilleur moyen de contraindre le Rectorat à
avancer ? (s'i n'y avait pas d'école Diwan, y-aurait-il seulement des écoles bilingue public ?)"

Vous n'êtes soit pas très observateur, soit pas très stratège. Généralement, les classes publiques s'ouvrent plus facilement quand il y a un projet d'école Diwan. Pour neutraliser la concurrence...
Le cas était visible en début de mandat. Ça l'est moins aujourd'hui. Là encore, vous nous poser une question à laquelle nous sommes bien incapables de répondre autrement que du point de vue
militant.

"En matière de radio, la situation est-elle satisfaisante ? (je pense que non)"

Je pense que non également. Le CRB dispose d'un budget d'1 milliard d'euros.
http://www.bretagne.fr/internet/jcms/c_14225/les-depenses-a-la-loupe
Détail des politiques. 4 compétences obligatoires (avec quelques subsides), le reste est un choix. La culture n'est pas la meilleure, mais pas non plus la plus mauvaise place question budget. Mais
celui-ci reste serré. Les radios reçoivent, il me semble, des subventions. Ce n'est pas non plus la faute du CRB si elles ont peu d'auditeurs. Je les écoute de temps à autre pour ma part.

"En matière audiovisuel, quels sont les projets ou les souhaits, et d'où viennent les blocages ?"

Pour le moment, le CRB distribue des subventions. Dizale, Brezhoweb... L'UDB a demandé un service public de télévision régionale. Il me semble que la motion a été approuvée. Je me renseignerai là
encore...

Comme précédemment dit, j'ai fait une petite recherche pour vous sur le site du CRB. Voici la personne la plus à même de répondre efficacement à vos questions:
http://www.bretagne.fr/internet/jcms/JB080115_5928/crb-internet-accueil-site-portail?jsp=types%2FAnnuaireDesElus%2FeditFormAnnuaireDesElus.jsp&types=generated.FicheElus&cids=&cids=TF080115_5902&cids=TF080115_5894&portal=TF080211_11020

Cela pourrait être plus détaillé évidemment, mais cela pourrait être aussi demandé dans les formes par un courrier officiel.

Cordialement.

Gael Briand.

Ps: je ne manquerai pas de répondre également sur le site du groupe de manière peut-être plus complète.


JP 29/04/2009 09:01

Cela n'a pas de rapport avec l'article ci-dessus mais as-tu vu l'interview de Mona Bras sur ABP? Je trouve le journaliste assez vindicatif vis à vis de l'UDB et l'éternel rangaine sur le PS qui revient dans plusieurs questions. Ceci est à mettre en parallèle avec l'interview (que je trouve complaisante) du président d'ADSAV où dés la 1ere question Ph. Argouarch le qualifie de "patriote breton" !!! Je trouve cela symthomatique d'une dérive de l'EMSAV vers des idées simplistes et extrémistes.

Chacalito 02/05/2009 00:24


Cela fait des mois que je connais la teneur de cette itw. Cela fait aussi des mois que je ne lis plus ABP... Il n'y a pas de derives de l'Emsav, rassure-toi, ABP est juste un aimant a tares comme
commence a l'etre mon blog...

Merci pour le msg. Je repondrai aux autres des mon retour!


Tal 27/04/2009 00:20

Je ne critique pas l'Office, au contraire, ils font un travail indispensable.
J'essaie de comprendre ce que fait chacun, l'UDB, la Région, les autres partis en faveur de la langue bretonne, de façon concrête, en dehors des slogans de campagne ou de l'affichage de l'indispensable phrase en breton en haut du blog ou du prospectus.
Je n'ai pas vraiment eu de réponses concernant l'Udb sur votre blog, ni sur l'autre sur lequel je suis intervenu et qui me renvoyait ici (et sur lequel un certain nombre de mes questions sont restées sans réponses.)
Comme je le disais sur l'autre blog, je constate une absence d' "information" et de "communication" (sauf là où j'apprends que vous êtes allé à l'Office, pour quoi faire et pour dire quoi, je l'ignore, puisqu'apparemment il ne falait pas entendre "bonne santé" dans "santé", mais "bonne ou mauvaise santé" et que j'ignore les conclusions que vous en avez tirées.
Je ne m'explique pas cette absence d'informations, l'Udb ne semblant faire ni mieux ni pire que les autres parties.
Saviez-vous que J.-P. Thomin était allé au Pays-de-Galles et pour y faire quoi ?
 

Chacalito 27/04/2009 19:19


Vous semblez oublier que je ne suis pas elu! remarquez, votre insistance a mon egard me flatte, elle prouve que j'existe. cela dit, ceci n'est pas un blog officiel de l'UDB et il ne tient qu'a vous
de ne pas y publier de commentaire si vous n'etes pas satisfait de mon boulot. de meme, je vous suggere de poser vos questions aux personnes en charge du dossier linguistique. Pourquoi ne pas
demander a thomin lui-meme, par courrier, ce qu'il fait? L'UDB est en charge des questions internationales et C. Guyonvarc'h, des lors qu'il n'est pas harcele, repond aux mails et courrier.

il est logique que vous ayez ete renvoye ici puisque je gere le blog UDB du CRB aussi.

en ce qui concerne ma traduction, je disais simplement que j'ai dit approximativement ce que nous avons fait car mon niveau de breton est faible (dois-je m'excuser?). janick jadot n'est pas mona
bras et il a besoin d'information sur les sujets qui nous semble importants. j'ai dit la sante, pas bonne sante. donc, nous avons dit, par exemple, que l'Etat bloquait les ouvertures de classes,
qu'a l'inverse, le processus de visibilite dans la vie publique s'ameliorait...

quant a la communication, je ne peux que vous inviter a vous mefier de ceux qui ne font que ca! j'ai deja dit que notre communication etait nulle, vous ne m'apprenez rien. Et je suis vraiment bonne
poire de me faire suer a repondre a votre mepris alors que je suis en vacances et que vous semblez croire que je suis a votre disposition.

Gael