Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 22:45


Le Peuple des dunes contre Larfarge, ça fait deux ans que ça dure! C'est un peu comme un match de football Vannes-Lyon: tout le monde défend le petit, mais au bout du compte, c'est le gros qui l'emporte... et pourtant, j'y crois encore malgré le rejet mardi du recours déposé par le collectif d'associations à l'encontre du permis de construire du sablier du Rohu, à Lanester.

L'objectif de Lafarge est de prélever du sable au large de Quiberon, ça tout le monde le sait et pour l'instant, le permis de recherche a expiré. Le second objectif de Lafarge, c'est de trouver un pied à terre et le verdict du tribunal administratif vient de lui en donner l'occasion. C'est donc de Lanester que se réalisera le troisième objectif de Lafarge: maîtriser les appels d'offre de Bretagne sud en contrôlant l'ensemble de la chaîne (de l'extraction à la vente). Cette multinationale soi-disant écolo va inonder le marché de sable sans se soucier de savoir s'il est ou non nécessaire. 

Certains politiques disent qu'il y aura toujours besoin de sable. Ils n'ont pas tort, mais ils oublient de dire que ce sable sert à faire des routes (alors que l'on peut améliorer le recyclage et le concassage) ou des maisons individuelles perdues au milieu des champs et voraces question espace. C'est toute la problématique du logement qui est en jeu derrière, c'est aussi toute la problématique de notre littoral breton qu'il nous faut revoir si nous ne voulons pas créer une Côte d'Azur bis.

Je regrette simplement que le dossier d'accusation soit un peu fouilli (bien documenté, mais mal présenté). Trop d'asso qui n'ont rien à voir avec les faits s'engagent dans la procédure, trop de points abordés (résidents, pollution, droit d'urbanisme)... la plaidoirie est un peu nébuleuse ce qui, à mon avis, dessert le but. Les avocats des collectivités ou de Lafarge sont généralement précis.

Bon courage à vous, ô peuple des dunes! Mon soutien indéfectible. J'étais au procès pour le permis de recherche, j'étais au procès pour ce procès-ci, je serai aux prochains...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Steve Austine 19/06/2009 14:49

Ton analyse est tres juste sur le manque de cohérence dans les associations qui se sont greffés dans cette lutte ce qui de fait crée un manque de conhérence dans les arguments allant contre ce projet. C'est à croire qu'il y a une surenchère dans les luttes auquels certaines se doivent de participer. Une sorte de concours pour savoir laquelle en a le plus. On est en plein dans le livre "Un si joli petit monde" ou l'indignation est une fin en soit et non pas le succès de la lutte elle même.

Chacalito 27/06/2009 15:37


Le phénomène existe dans d'autres milieux!