Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 16:50
Haute (en rose) et Basse-Silésie (en bleue).
Source: eurominority




J'ai l'habitude de dire que l'autonomie est le quotidien de millions d'européens, mais il est vrai que tous les européens ne vivent pas dans des Etats très avancés question subsidiarité. C'est le cas de la Silésie dont le territoire s'étend de l'Allemagne à la Pologne en passant par la république Tchèque. L'histoire de la Silésie est assez édifiante et nous renvoie à des périodes sombres de l'histoire contemporaine (voir ici).

Samedi dernier, RAŚ, the "Silesia Autonomy Movement", organisait une marche pour l'autonomie pour la troisième fois. C'est un de mes copains silésiens qui m'a donné les informations qui suivent. Katowice, la capitale de l'actuelle haute-Silésie, était en Allemagne comme d'ailleurs la totalité du pays jusqu'à la fin de la première guerre mondiale. En 1920, une part de la haute-Silésie (incluant Katowice) rejoignit la Pologne. Cette petite portion de la Silésie eut une autonomie au sein de l'Etat polonais. Après la seconde guerre mondiale, la totalité de la Silésie rejoignit la Pologne ne laissant qu'une minuscule morceau à la République Tchèque.

la marche pour l'autonomie organisée samedi l'était pour rappeler et regagner l'autonomie que la Haute-Silésie avait dans les années 1920. Car aujourd'hui, la Pologne semble aussi centralisée que la France. Elle ignore la Silésie et tente même de ruiner la culture du pays ("pas simplement économiquement" me dit mon pote).

D'après un recensement fait au début des années 2000 en Pologne, à peu près 175 000 personnes se déclaraient silésiennes et 150 000 allemandes. 10 000 personnes se déclaraient silésiennes en République Tchèque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vigdis08 11/02/2016 00:39

RAS (Ruch Autonomii Śląska) peut se traduire en Français par "Mouvement pour l'autonomie de la Silésie" : l'Anglais n'est pas (encore) langue officielle là-bas...

Dragan Matic 25/07/2009 09:00

Bonjour,le problème de la Silésie, je le connais à travers ma belle-mère ;)quand tu dis qu'elle "rejoint la Pologne", il faut dire qu'elle a été annexée. L'Allemagne défaite, n'avait pas son mot à dire, et les puissances de l'Est se sont servies.Il faut voir ces choses avec les yeux, non d'un historien qui relate des faits banals, mais ceux de l'humain qui a vecu les déportations que cela a engendré, sans oublier les viols... il faut imaginer que du jour au lendemain, dans ton village surgissent des soldats qui estiment que tu n'es plus chez toi et que tu doives partir pour qu'ils s'y mettent...Dans cette histoire, les silésiens ont gardé beaucoup de rencoeur envers tout le monde, car personne n'a eu un seul regard pour eux. Déportés, ils ont essayé de s'installer ailleurs en Allemagne, mais ils étaient traités comme des étrangers qui venaient bouffer le pain des autochtones... Mais j'arrête là.
Bonne continuation.

Chacalito 27/07/2009 17:34


Tu as raison. Cela ne s'est pas fait pacifiquement, mais dans la douleur... je ne suis pas historien, je fais juste un peu de vulgarisation. Mais il est vrai que mes sujets ne vont pas assez loin.
Si c'était le cas, crois moi, je ne publierai pas sur un blog, mais je produirai dans la réalité!

Merci pour le soutien. A galon

Gael.


Jef 21/07/2009 17:30

Je me souviens d'avoir voulu parler de la Silesie à un polonais que j'avais rencontré. Il en ignorait même l'existence.

Chacalito 21/07/2009 18:56


Aïe! Quelqu'un peut-il prétendre ne pas connaître l'existence de la Bretagne en France?