Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 22:47
J'ai parfois l'impression que les médias et les politiques prennent un malin plaisir à entretenir une confusion sémantique entre les mots "autonomie" et "indépendance".

Il est navrant qu'au journal télévisé, quand une bombe saute en Corse, on l'impute aux autonomistes-indépendantistes! Le sens de ces deux mots n'est pourtant pas le même (je pense que les synonymes n'existent pas)! Cet article souhaite revenir sur les définitions de ces termes afin de ne plus entendre les inepties du genre: "ah bon, vous êtes autonomiste! Mais la Bretagne sans la France, c'est impossible"!

Le mot "autonomie" vient du grec autos (soi-même) et nomos (loi). En politique, l'autonomie est la possibilité, pour un territoire, un groupe ou une communauté, de s'administrer librement dans le cadre prédéfini d'une entité plus large régie par un pouvoir central. Ce droit est limité par la tutelle administrative ou constitutionnelle du pouvoir central. Il ne s'agit donc pas de revendiquer l'"indépendance", soit la séparation d'un territoire par rapport à un autre.

Des régions autonomes, en France, équivaudraient à une décentralisation avancée avec pour seule différence la possibilité, dans une certaine mesure, de légiférer, c'est-à-dire avoir une partie des lois propres à la région! Une sorte de mini-Parlement qui serait autorisé à légiférer sur les problèmes qui lui sont confiés par l'Etat. C'est surtout cette délégation d'une infime partie du pouvoir législatif qui pose problème au pouvoir central qui craint le séparatisme et revendique l'unité territoriale.

Tous les pouvoirs sont en réalité concentrés à Paris! Le dogme français clame que les régions sont égales ce qui est archifaux: l'Alsace et la Lorraine n'ont pas de séparation entre l'Eglise et l'Etat, la Corse a des lois particulières et les régions ne sont absolument pas traitées de la même façon. Saviez-vous qu'une partie des bénéfices des contraventions nationales revenait à la RATP! Je me demande au nom de quelle justice territoriale? L'Ile de France n'est-elle pas la région la plus riche?

L'autonomie que je revendique serait accompagnée d'un système de péréquation qui permettrait d'être solidaire sur le territoire français... Suis-je un terroriste? Pensez-vous vraiment que je pose des bombes?

(illustration: drapeau du Trégor)

Partager cet article

Repost 0

commentaires