Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 10:25
Je trouve assez choquant d'entendre constamment dans la bouche de nos dirigeants qu'il existe des "grands peuples"! Cela reviendrait à dire qu'il existe une hiérarchie dans les peuples? Venant de la France qui se revendique Héritière de la Grèce Antique et de ses philosophes, cela n'est guère étonnant. C'est plus flatteur que de se revendiquer des "bouseux" Gaulois (bouffés par les romains) ou des Celtes dont on ne connait pratiquement rien! Mais enfin, pourquoi vouloir absolument que son pays soit plus "grand" qu'un autre? Et d'abord, à partir de quand est-on un grand pays? Quand on possède un territoire immense? Quand on a une place importante sur la scène internationale? Quand on possède une histoire millénaire? Est-ce faire preuve de respect que de dire cela? Quand j'entends Sarkozy dire que l'Iran est un "grand pays", je trouve cela démagogique! C'est simplement une manière de passer pour un diplomate sur le dossier nucléaire... J'en déduis que la Somalie, la Mongolie, le Burkina Faso (...) dont on ne parle jamais seraient des pays "petits"? Sans intérêt. Quand deux phrases plus loin, ce même homme politique annonce que les Iraniens sont "des gens qui réfléchissent", doit-on comprendre qu'il existe des hommes qui ne réfléchissent pas? Qu'on les empêche de réfléchir d'accord, mais cela n'enlève pas leur capacité à le faire! La France, soi-disant patrie des Droits de l'Homme, est spécialiste de ces "petites" phrases! Doit-on rappeler que la Grande Bretagne a connu quelques années avant la Révolution Française le même type de révolte, que les colonies américaines se sont libérées du pouvoir britannique avant 1789, que "notre" révolution a été confiquée par les bourgeois (pour paraphraser Marx). Doit-on rappeler qu'il faut attendre 1945 pour que les femmes puissent voter en France? J'en ai assez de ce club de puissants qui se permettent de "juger" ce qui est bien ou mal dans le monde. Des tas de révoltes contre le pouvoir ont réussi un peu partout, mais l'Histoire que l'on apprend dans nos manuels scolaires est toujours la même! Nous aussi, on nous apprend à penser "comme il faut"...

Partager cet article

Repost 0

commentaires