Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 22:02

Ecowatt-gael-briand.jpg

 

Ce matin, réveillé en sursaut par une alerte orange sur mon téléphone! Nous sommes à un "pic hivernal" et le dispositif EcoWatt a lancé sa première alerte.

 

"La démarche EcoWatt a pour objectif d’inciter les bretons (particuliers, collectivités, entreprises, associations, scolaires) à modérer leur consommation en électricité, en particulier en hiver, aux périodes de pointe, le matin et entre 18h et 20h". A priori, rien à redire et c'est d'ailleurs pour cela que je m'y suis inscrit. "Réduire" est le premier des 3 "R" qui constitue ma philosophie d'écolo: réduire, réutiliser, recycler.

 

Vous comprendrez donc que quand la jeune femme sympa d'EcoWatt m'a demandé si j'acceptais de témoigner sur ce dispositif, j'ai dit "oui, sans problème". Il se trouve que c'était ce matin (j'ai du rentrer chez moi en catastrophe pour arranger les journalistes).

 

Ce que je n'avais pas prévu, c'est que la presse, en France, n'existe plus et que, quand on émet des avis, on est coupé au montage! En somme, voici la photo du singe du jour, utilisé par France 2 pour faire passer son discours et pas celui des "particuliers".

 

En substance, je n'avais pas l'intention - moi qui paye plus d'abonnement EDF que de consommation - de faire la publicité de cette multinationale dont l'activité principale est le mensonge et le vol. Je pèse mes mots! J'ai en effet raconté durant les quelques minutes où les deux journalistes sont passés qu'EcoWatt était une bonne initiative, mais qu'elle ne devrait pas être réservée à la seule période hivernale! Que l'autonomie énergétique de la Bretagne aurait lieu le jour où il y aurait une véritable politique alternative au nucléaire.

 

Résultat: on me voit baisser le chauffage (entre parenthèses, je n'en mets pas) et lire un texto. En gros, faire le singe pour la caméra. Or, j'apprécie moyennement d'être pris pour un con! Donner son avis n'est pas jouer la potiche!

 

Le voici donc par écrit puisqu'il est clair que j'écris mieux que je ne parle:

 

logo_ecowatt.pngMon avis, c'est qu'EcoWatt est un bon projet SI le but est véritablement de réduire la consommation d'électricité. Cela dit, j'en doute car, comme le souligne le site internet dès les premières lignes Pourquoi EcoWatt, "la région Bretagne, qui ne produit que 8 % de l’électricité qu’elle consomme, est une véritable péninsule électrique". Déjà, ils oublient de parler de la Loire-Atlantique. Mais plus grave: en langage politique cela veut dire "vous autres les assistés, vous consommez trop et vous feriez mieux d'accepter une autre centrale si vous ne voulez pas que l'on vous coupe le jus". N'oublions pas que le dispositif Voltalis a perdu un procès pour atteinte aux profits d'EDF! Voilà le monde volontariste dans lequel nous vivons.

 

Vous croyez que je plaisante? Mais c'est une méthode tout à fait normale dans notre monde pourri! Actuellement, on nous fait croire que la Bretagne est une exception, mais à ma connaissance, la région parisienne n'est pas autonome énergétiquement et on ne demande pas d'installer une centrale nucléaire à Neuilly! Chez nous, le nucléaire ne passe pas, mais on voudrait nous refourguer une putain de centrale électrique au gaz à Guipavas.

 

Sauf que les singes ne sont pas si cons et que nous savons pertinement qu'une centrale au gaz nous rend dépendant de l'Algérie, de la Russie et d'autres démocraties qui font bon usage de la rente que ces énergies fossiles constituent. Sérieusement, ce n'est pas la Bretagne qui est dépendante énergétiquement, c'est la France toute entière! Vous croyez qu'on trouve de l'uranium en creusant les plages de Normandie?

 

Bref, cet argent que l'on s'apprête à mettre dans une centrale durable (qui dure) à Guipavas pourrait être réinvesti dans des alternatives: l'hydrolien notamment qui offre de réels espoirs à la Bretagne de se démerder toute seule.

 

Mais comme dit l'UDB, l'énergie la moins polluante, c'est celle que l'on ne produit pas. Or, construire une centrale, c'est avant tout s'adapter à la consommation et non la corriger. C'est donc jouer le jeu de cette sociale-démocratie merdique qui ne fait qu'accompagner un capitalisme destructeur. Et pour quelle raison? Parce qu'elle ne croit plus en son idéal! La Politique n'existe plus pour ces gens qui bradent leurs idéaux au nom du Pragmatisme.

 

J'emmerde le pragmatisme et je m'en veux d'avoir été aussi con. La télévision est un canal impossible à utiliser. Je lui préfère mille fois le net.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christophe MOUNIER 28/12/2010 04:19



Je partage bien ton commentaire...très remonté ! Je ne le serai moi-même à moins .



Visan 01/12/2010 04:25



Ils t'ont bien baisé la gueule sur ce coup ! C'est eux les cons... et t'inquiètes pas, y'a pas mal de bretons qui ne regardent plus la TV trad' : bevet BREZHOWEB !



Narf 30/11/2010 20:00



"Tu n'es pas con!!!!" Merci pour ce billet! !!!!! Je regarde pas la télé, alors t'inquiète pas, je ne t'ai pas vu "en con"... mais j'apprécie ce billet! T'inquiète ton message est bien passé!
Bravo! Et courage! Qu'on nous prenne pour des cons, c'est pas nouveau et pas encore fini!!!



Anne Lemaire 30/11/2010 15:42



Merci de ton témoignage, Gael. C'est vrai qu'être pris pour des cons, on en a marre!


A savoir que la centrale de Cordemais, du temps où j'habitais Nantes, servait à fournir l'électricité à l'Allemagne, avec toutes les déperditions dûes aux cables en plein air (+ les nuisances sur
le passage.) Pourquoi Nantes et non  pas une centrale située plus près de l'Allemange? Logique Française, sûrement.


Comme tu le dis, la Bretagne n'est pas une exception et que je sache, aucune centrale n'est placée dans le secteur de l'Ile de France. Pourtant, c'est la zone de France qui compte le plus grand
nombre de collectifs chauffés collectivement, donc surchauffés. Les habitants de ces collectifs n'ont pour seule solution, s'ils ne veulent pas mourir d'un coup de chaud, que d'ouvrir leurs
fenêtres car ils n'ont pas la possiblité de réguler eux-mêmes le chauffage. Je ne parle pas de grands magasins parisiens ni des illuminations de notre belle capitale.


Que dire de cette personne qui a acheté ma maison d'Orvault et qui m'a fait comprendre la bouche pincée  que mon dispositif photovoltaïque ne l'intéressait pas, qu'il serait détruit vu que
lui, ingénieur EDF, ne payait pas l'électricité! Toute l'année les baies vitrées ouvertes pour profiter de l'air du dehors et payé par le cochon de payeur, c'est à dire, le Breton d'abord, faut
croire!


Allez, ya bien quelque chose à faire et manifestement les belles paroles des employés d'Eudéef sont à prendre pour ce qu'elles valent: des attrappe-couillons!


A galon


anna



Chacalito 30/11/2010 16:31



Merci à vous.