Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 12:06

I-love-breizh.jpgChristian Le Meut m'a fait passer récemment un article du Télégramme dont le titre posait la question de savoir si la culture bretonne était "vieillotte" (lire ici)? J'aimerai aller plus loin que cet article qui a le mérite de poser un vrai débat, mais qui ne fait qu'effleurer le sujet et caricaturer un peu le propos.

 

La Bretagne est à la mode, c'est évident. Mais quelle Bretagne? Cet été encore, j'ai vu moult touristes, bretons ou non, arborer des T-shirts "I love BZH", "En Bretagne, il ne pleut que sur les cons" ou bien encore "Che Guevarrec"... ouais ouais! Pour être breton, il faut donc porter un T-Shirt qui le dise?

 

Je ne suis pas contre que la Bretagne se distingue de façon vestimentaire. Moi-même, j'achète de temps à autre les T-shirts Stered d'un de mes potes qui fait un réel effort pour la langue bretonne, mais je désteste les gardiens du temple qui utilisent l'image de la Bretagne, mais sans rien rendre à sa culture. L'exploitation pure et simple! L'exemple flagrant, c'est la marque A l'aise Breizh qui a popularisé l'image joyeuse de la Bretagne, mais dont le site n'est même pas bilingue! ça leur coûterait quoi? Des clopinettes! Mais pour la langue bretonne, ce serait ça de gagné.

 

Voilà donc notre pays aujourd'hui: revendiqué comme une marque de fromage ou un gadget à la mode! C'est certes un marche-pied, mais ça peut vite s'arrêter. Quand je vois certains arborer fièrement le Gwenn-ha-du, mais être contre la réunification, je me demande combien de bandes a leur drapeau! 5 bandes noires et 4 bandes blanches, ça a une signification! La Haute Bretagne ne se limite pas à l'Ille et Vilaine n'en déplaise à Jean-Louis Tourenne!

 

Alors, oui, je vous l'accorde, danses et musiques traditionnelles sont folkloriques. Et alors? On peut les apprécier comme telles et les faire évoluer comme le font certains bagadoù (je pense à Locoal ou Cap Caval). Certains aiment, d'autres non. Il ne suffit pas de jouer de la bombarde pour être breton et l'inverse n'est pas vrai non plus. Personnellement, je suis plutôt éclectique niveau musical, je ne suis pas catholique, je n'ai pas de costume trad'. Ce qui m'importe dans la culture bretonne, c'est l'immatériel: la langue, l'esprit, le regard sur le monde. Et ça ne se mesure pas à la taille du drapeau, ni à sa tenue vestimentaire.

 

gwenn-ha-du-geant.jpgAujourd'hui, comme dans les années 70 ("où les francophones chantaient Stivell et les bretonnants Dalida" comme dit toujours Herri Gourmelen), l'habit ne fait pas le moine et les millions de personnes qui portent A l'aise Breizh ou dont le coffre arbore une bigoudène (comme si les bigoudènes représentaient l'ensemble de la Bretagne!) ne sont pas toujours les plus fervents partisans de la culture bretonne. Cela étant, soyons positifs, il y a encore quelques décennies, on était verbalisé pour un Gwenn-ha-du sur l'arrière de sa voiture... La Bretagne n'est plus ringarde, mais l'avenir de sa culture et donc de son âme, de sa richesse, est encore entre les mains des bretons!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mas 07/09/2011 10:36



C'est vrai que culture et folklore sont toujours mis en opposition comme si, par exemple, un costume "folklorique" n'était pas dans la culture. Je rappelerai que floklore vient de l'anglais et
folk = peuple. La culture "populaire" ne serait donc pas intéressante pour, ce que l'on pourrait considérer comme des intégristes de l'Emsav, pas assez noble? Tout cela est de la branlette
intellectuelle pour des gens qui voudraient figer la culture bretonne.



Chacalito 08/09/2011 13:29



Amusant. je crois que vous n'avez pas bien compris le propos (donc, c'est moi qui me suis mal exprimé). Le folklore fait partie de la culture évidemment, mais il ne résume pas la culture. Sans
cela, c'est justement le folklore qui fige la culture bretonne dans une image d'Epinal, une vieille photo qui rappelle de bon souvenir, mais qui empêche d'avancer.


 


En gros, il ne suffit pas de porter le costume pour être breton! Je me fous des intégristes de l'Emsav, je constate juste que dans les festoù-noz, les militants se comptent sur les doigts d'une
main. Les autres aiment danser et c'est le but d'une fête, mais tout de même: la langue, l'histoire, la politique? Tout le monde s'en fout alors?


 


La branlette intellectuelle, c'est de penser que le folklore, c'est la Bretagne. Moi, je dis juste que ç'en est une partie. Et dans ma bouche, folklore n'est pas péjoratif. C'est juste réducteur
pour qui veut connaître la Bretagne telle qu'elle est aujourd'hui. Que je sache, les coiffes ne sont plus légions hors les festivals d'été!



Kristian 29/08/2011 14:36



Sur ABP aussi ils parlent du culture vs folklore. Franchement qu'est-ce que tout cela signifie? J'ai plus le sentiment que cela tourne souvent autour de qu'est-ce qui est culturellement correct
pour l'Emsav. Sinon bien évidemment le merchantilisme est parfois excessif mais si des gens achètent pourquoi ne pas le faire?



Chacalito 08/09/2011 13:31



Je suis favorable à ce que le breton rapporte de l'argent. Pour moi, il ne faut pas être moine pour être breton. Néanmoins, le "culturellement correct" est pour moi dans la bouche de l'Etat.
L'Etat accepte cette image du 19ème siècle de la Bretagne, mais pas celle du 21ème. Un jeune qui parle breton, ça emmerde le gouvernement. Une vieille, ça ne le dérange pas. Pourquoi à votre
avis?



jipe 29/08/2011 11:46



Une culture "vieillote" ça n'existe pas du moins en tant que culture d'un peuple, elle s'enracine dans ses origines, forcément, donc "vieillote" ça ne veut rien dire, toutes les cultures le sont
dans ce cas...



Chacalito 08/09/2011 13:29



C'est vrai, parfaitement vrai.