Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 12:11

Banque_populaire_Atlantique.jpg

 

Voilà 5 ans que je milite à l'UDB, 10 que j'ai une carte, 17 que je m'intéresse à la politique et c'est seulement aujourd'hui que j'écris ce courrier. J'invite d'ailleurs ceux qui sont sensibles à cette démarche à en faire de même avec leurs mots auprès de leurs banques respectives car après tout, si personne ne leur demande jamais rien, rien n'évoluera jamais. Un client dispose aussi d'une force de propositions qu'il doit utiliser, surtout quand il est membre d'une banque sociétaire comme moi (ça vaut pour les autres banques populaires, le Crédit Coopératif qui est membre du même groupe ou la NEF, hébergée par eux).

 

Voici donc le courrier que je viens de poster à l'intention du président et de la directrice générale de la Banque Populaire Atlantique.

 

 

 

 

Banque Populaire Atlantique

1, rue Françoise Sagan

Saint Herblain

44919 Nantes Cedex 9

 

 

 

Destinataires: Jean-Guy SARRAZIN, Président et Stéphanie PAIX, Directeur général

 

Objet: utilisation du breton par la Banque Populaire Atlantique

 

 

Lundi 30 avril 2012

 

 

Monsieur, Madame,

 

Je suis client de la Banque Populaire Atlantique depuis mon adolescence et objectivement, je n'ai jamais eu de gros soucis avec votre établissement bancaire. Si je me permets de vous envoyer ce courrier, c'est pour vous solliciter sur un point précis que je ne retrouve malheureusement pas dans vos agences, à savoir l'utilisation du breton.

 

Dans ce domaine, même si le Crédit Agricole fait quelques efforts dans le Finistère, il est indéniable que c'est le Crédit Mutuel qui a misé sur la clientèle bretonnante en proposant, dans la liste de ses services, des chéquiers en breton et en donnant une place à cette langue dans les distributeurs automatiques. Pour ne rien vous cacher, il m'arrive régulièrement de choisir de retirer de l'argent chez eux.

 

Alors, bien sûr, si c'était là mon seul critère de choix, j'aurais migré vers le Crédit Mutuel depuis longtemps. Pour plusieurs raisons, je suis resté à la Banque Populaire et espère faire avancer cette cause en tant que client. Malgré vos choix étranges de découpages régionaux, trois départements bretons sont concernés par la Banque Populaire Atlantique (Finistère sud, Morbihan et Loire-Atlantique), le reste de la Bretagne étant géré par la Banque Populaire « de l'Ouest ». Il m'apparaîtrait juste que de tels services (peu coûteux) soient également proposés à vos clients bretons dont je suis.

 

L'avenir de la langue bretonne se joue à l'école, certes, mais aussi et surtout dans la vie publique. Or, les bretonnants disposent eux-aussi de comptes en banque! Si vous êtes intéressés, je vous invite à prendre contact avec l'Office public de la langue bretonne.

 

En espérant que vous réagirez à ma demande, je vous prie, Monsieur, Madame, de croire en mes salutations bretonnes les plus sincères.

 

Gael Briand

Partager cet article

Repost 0

commentaires