Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 01:00

retraite.pngAprès un temps plutôt long, me voici de retour. J'annonce que mes articles risquent d'être un peu plus espacés car mon travail pro et militant s'intensifie!

 

Thème du jour: les retraites. Illustré par ce logo du collectif retraite, collectif dont sont membres les Jeunes de l'UDB.

 

Après des manifestations géantes, place à la réflexion. Le gouvernement nous annonce que la réforme des retraites est inéluctable, que nos vieux vivent plus vieux et que bientôt, il n'y aura plus assez d'actifs pour payer les retraites. Et en déduit qu'il faut repousser l'âge de départ. En apparence, une mécanique bien huilée.

 

Sauf que: premièrement, en repoussant l'âge de la retraite, il y a fort à parier que c'est l'âge de la mort que le gouvernement va avancer. Bof, ils ne sont pas à ça près et l'élément humain n'est finalement pas leur priorité.

 

Sauf que: sauf que leurs beaux calculs sont biaisés dès lors qu'ils mentent par omission. Je préfère laisser deux comiques ma foi plutôt talentueux vous expliquer cette partie. C'est plus rigolo. Certes, c'est une vision toujours basée sur la croissance, mais même ainsi, cette réforme est une farce.

 

 


Sauf que: le problème des retraites, c'est avant tout le chômage! Et oui. Moins de cotisants, on se demande pourquoi! Avec le taux de chômage des jeunes le plus fort d'Europe, rien d'étonnant à ce qu'un système de retraite par répartition ne fonctionne pas. "Partager" n'est pas un verbe figurant dans le petit lexique du capitalisme!

Alors où trouvez de quoi financer les retraites? En privilégiant le travail sur le capital pour commencer et en partageant le travail aussi... Dans mes cours d'économie au lycée, on nous faisait croire que les bénéfices étaient réinvestis ou servaient à l'embauche en plus de payer les actionnaires. Ils sont naïfs les profs d'éco? Je ne crois pas et cela explique peut-être que Sarko les saque pas mal. Faudrait pas non plus que l'on explique aux gens comment fonctionne ce système pourri!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Erwan 23/09/2010 11:57



Alors, tu vas faire la fête avec tes amis de l'ultra-gauche aujourd'hui? Vive la retraite à 25 ans avec 5500 Euros / mois !


On aura qu'à prendre les sous à ceux qui essayent de travailler, de créer des entreprises et de développer des choses... Les salauds!


 



Edouard 17/09/2010 10:25



Je ne suis pas certain qu'à l'extrême-droite ils soient très libéraux du point de vue économique. Ils sont plus protectionistes, pour les petits artisans, etc. mais certainement pas pour le
capitalisme assimilé au mondialisme, l'exploitation, etc.


 


Le fascisme par exemple est très proche du communisme sur l'anticapitalisme, l'anticléricalisme et développe de nombreux aspects révolutionnaires. C'est ce qui en a fait la principale idéologie
concurrente du communisme dans les années 20-30. C'est aussi pour cela que la plupart des ultra du fascisme provenaient de la gauche. En France le PPF de Doriot en fut la principale illustration.
En Bretagne le PNB des années 30 en est un autre exemple.



Erwan 15/09/2010 15:04



L'UDB est un parti de l'ultra-gauche marxisante. Alors ne vous étonnez pas de leurs positions anti-capitalistes extrêmes. Ils sont aussi anti-celtiques et anti-bretons à l'occasion en pactisant
avec divers partis français. Faut bien avoir des postes...



Chacalito 15/09/2010 15:14



Il est clair que nous sommes nettement plus à gauche que vos positions d'extrême-droite... Et fiers de l'être!



Laurent 11/09/2010 12:44



avec un matraquage de cotisation sur les salaires pas étonnant que les entreprises ne cherchent pas à recruter en France. Vivement la fin du système social pourri français.