Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 19:46

ober-sevenadurel.pngLabour zo! C'est le pôle emploi en langue bretonne... je me permets ici d'en dire un mot en français pour bien montrer l'utilité de la langue bretonne et des langues dites "minoritaires". Aujourd'hui, n'en déplaisent aux sceptiques, dans un monde complexe comme le nôtre, mieux vaut parler deux langues plutôt qu'une!

 

Aujourd'hui, en Bretagne, il est possible de trouver du travail en langue bretonne et ceci n'est pas négligeable dans une société où le taux de chômage frôle l'indécence! Le breton est donc "utile" même si je réprouve cette conception utilitaire des choses.

 

Conçu par catégorie d'emploi, le site "LabourZo.org" répertorie les emplois nécessitant une connaissance en langue bretonne: tourisme, enseignement, animation, crèche, activités culturelles...

 

Brezhoneg 'm eus komzet e-pad ar sizhun gant Re Yaouank an UDB hag aesoc'h eo bremañ. Kalz labour 'm eus c'hoazh evit bezañ brezhoneger flour ha marteze kavout ul labour, met komz yezh ma zad a blij din kalz!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

coco light 21/04/2010 20:50


Très bonne initiative. Tout ce qui peut faire "parler du breton" est une bonne chose.


Karine 21/04/2010 18:26


Oui, initiative intéressante mais je ne pense pas que cela se développe beaucoup car les offres d'emploi restent très faibles en nombre et ne vont sans doute pas se développer pour des emplois
classiques.


Christian 20/04/2010 16:52



Demat d'an holl : concernant le travail en breton, il y a plusieurs niveaux. Avoir un peu de culture bretonne, et de notions de la langue bretonne, ne peut être qu'utile quand on vit et travaille
en Bretagne. Personnellement, je travaille dans un média francophone mais je constate tous les jours l'utilité de parler la langue bretonne pour corriger des noms mal orthographiés. Parler et
écrire le breton est un atout pour trouver du travail en Bretagne, et même si les postes sont surtout dans l'enseignement, il y en a quelques uns ailleurs (médias, enseignement, tourisme). Enfin,
personnellement, c'est une richesse de parler sa langue d'origine et de pouvoir échanger avec les bretonnants de langue maternelle dans leur première langue.


Kenavo


CLM



Chacalito 20/04/2010 19:31



J'acquiesse Christian!



Resmond David 20/04/2010 13:18



je ne trouve pas moi. Mis a part prof ou instit  de breton avec bac + 5. Sinon y a pas grand chose sauf peut etre avec du piston? je ne sais pas.



Chacalito 20/04/2010 14:50



L'objectif, c'est justement de montrer que l'on peut bosser avec du breton: offices du tourisme, stages d'été, vacances en breton, enseignement, audiovisuel, presse...



Jacky 20/04/2010 09:47



Faut voir comment cela évolue. Je reste septique devant cette initiative. Pour le moment à peine une quinzaine d'offres dont quasiment pas de CDI avec une offre en gallo (que vient-elle faire là
?). Pour ce qui est de parler 2 langues personne ne dit le contraire, le débat porte plutôt sur quelles langues parler. Je ne sais plus qui a dit que si des classes bilingues français anglais
et/ou allemand, espagnol ouvraient se serait la mort de la filière bilingue bretonne. Dés qu'il y a le choix il y a danger, telle serait la conclusion?