Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 18:18

CV1 PB nov

 

Miz Du / Novembre

 

Je suis assez content du Peuple breton du mois à vrai dire! C'est le lorientais qui parle. Ouais, vraiment, je suis assez content parce que les pêcheurs méritent mieux qu'une vague idée préconçue sur la fin du poisson. Ce qui manque à notre société "moderne", c'est l'humilité! L'humilité d'enfiler des bottes et un ciré et d'aller voir par soi-même comment vivent les pêcheurs, les paysans...

 

Je nous trouve à vrai dire très prétentieux, nous les urbains, quant à notre capacité à savoir ce qui est vrai ou pas. Personnellement, je n'ai jamais nié les études scientifiques, mais je constate qu'entre le moment où elles sont faites et le moment où elles sont traitées à Bruxelles, il se passe quelques mois, voire quelques années! Vous comprendrez donc que je ne suis pas un grand fan des opérations de Greenpeace fussent-elles dirigés vers la Scapêche, filiale d'Intermarché.

 

Donc, je suis allé à la source travailler avec un représentant du milieu de la pêche, Olivier Le Nézet, que je remercie pour le temps qu'il m'a consacré. Vous verrez que pour préserver la ressource, il y a d'autres moyens que de la réunionite en haut lieu!

 

Mais ce numéro ne s'arrête pas à quelques pages sur la pêche. Vous y retrouverez notamment Gilles Servat qui vient de sortir un nouvel album. Un article de deux pages également sur le conflit social qui a opposé les salariés du CMB à leurs dirigeants. Là encore, nous sommes allés nous adresser aux pro sans nous contenter de notre avis.

 

Bref, c'est dense, ya du contenu et ça ne coûte que 3,5€. Soit dit en passant, tout bénévoles que nous sommes, c'est la presse bretonne la moins chère du marché! Et si vous vous abonnez, c'est encore moins cher!

 

Cliquez sur l'image pour télécharger le sommaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tietie007 03/03/2013 06:27


De toute façon, vu que certains bateaux-usines d'asie vident les océans, la mort de la pêche est déjà prévue. Dans 20 ans, on ne mangera plus que du poisson d'élevage nourri aux farines
d'élevage. Le poisson sauvage ne sera qu'un lointain souvenir.