Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 16:09

SNIT.JPG

 

Parfois, cela a du bon d'être au Conseil régional de Bretagne! J'ai eu l'occasion de jeter un oeil sur l'avant-projet de schéma national des infrastructures de transport qui était soumis à concertation. Le document, que G. Lahellec chargé du dossier, qualifie de "très moyen", nous l'avons qualifié d'une autre époque.

 

Ultra-centralisé, cette carte en témoigne! A ceux qui nous traitent de paranoïaque, regardez où s'arrête la Bretagne pour ces imbéciles en cravate qui pondent des rapports à plusieurs milliers d'euros aussi pitoyables que cela. Ce rapport ne nous concerne pas, je ne comprends pas pourquoi l'Etat demande un avis aux conseillers régionaux.

 

Je vous invite à lire l'intervention des élus UDB lors de la session plénière des 21 et 22 octobre 2010. Cliquez ici.

 

L'avis du Conseil régional est lui aussi "très moyen" et digne de l'ambition de cette assemblée qui fait comme si elle avait du pouvoir. Nom de Dieu, quand on voit un document comme ça, on est vraiment fier d'être autonomistes!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julien 28/10/2010 20:37



Les sal.... de parisiens qui asservissent la Bretagne. toujours la même rengaine UDBiste....



Jean-Marc 28/10/2010 17:53



Pour Lyon, Toulouse et Bordeaux, il n'y a pas que les "parisiens" qui décident, c'est aussi fait en relation avec nos voisins Italiens et Espagnols. Ils ont largement poussés à la tâche. Donc
l'hyper-centralisme dont vous parlez me laisse dubitatif. Le réseau Lyonnais se développe vers l'Alsace sans passer par Paris. La jonction de l'Espagne à l'Italie passant par Montpellier,
Marseille et Nice n'est pas non plus un centralisme à outrance. Donc vos conclusions perdent du poids. Sur la jonction Bordeaux Nantes puis pourquoi Rennes. Je suis d'accord que cela
pourrait aussi être fait. Aux élus de peser et de s'accorder. Les projets LGV ne dépendent pas que de ceux de Bretagne et/ou PDL mais de plusieurs régions. 


Je suis toutefois d'accord avec la remarque sur l'intérêt de mieux desservir/relier les petites villes entre elles. Mais ceci sort du cadre de la carte présentée ici puisque cela traite des
grandes voies.



Christian 26/10/2010 13:00



Bonjour : le centralisme, en l'occurence, est d'abord une affaire de processus de décision. L'avis du conseil régional de Bretagne a-t-il du poids, ou n'est-il que formel ? A-t-il un réel pouvoir
sur les routes : en Bretagne, l'axe nord-sud (Lorient-Roscoff) est à développer par exemple.
Si, effectivement, cette carte montre des améliorations pour Lyon et dans le Sud, qui décide de ce type de développement basé sur la mise en jonction de grandes métropoles ? Aujourd'hui, si l'on
veut vraiment développer les transports en commun, ce sont les dessertes entre petites villes, entre communes, à l'intérieur des départements et des communautés de communes, qui sont à développer
pour que les gens n'aient plus à prendre leur voiture. Et pour ça, TGV et autoroutes ne sont pas toujours d'un grand renfort.


CLM



Chacalito 26/10/2010 15:36



Voilà Christian. Tu as bien compris l'enjeu.


 


Sur ce projet de SNIT, la région devait donner un avis sur ce projet décidé en hauts lieux. Le vote traitait donc de l'avis et pas du document. Notre groupe a demandé beaucoup d'amendement car le
premier avis était tout sauf ambitieux. Après trois navettes, nous ne pouvions encore que nous abstenir.


 


Gael.



Mathieu 25/10/2010 20:23



Une autre vision des choses : http://www.rff.fr/IMG/RFF-Grands-Projets-Ferroviaires_25-01-2010.pdf


 


Ce n'est pas l'hyper centralisme dont vous parlez. Il est évident que Lyon, Bordeaux et Toulouses sont au centre des grands projets.


 


 



Chacalito 26/10/2010 15:43



Vous avez gagné une bière!


 


Ce n'est pas l'hypercentralime ça????


 


Tous les nouveaux projets sont fait pour avoir une continuïté avec Paris! Absolument tous même le Bordeaux Toulouse! Quid d'un Nantes-Bordeaux, des dessertes fines intra-régionales qui servent
plus au quotidien que les grands projets? Quid d'un Lille-Strasbourg (exemple)?



Kev 25/10/2010 14:29



Trop petite ton image pour que l'on puisse tout lire mais où est l'excès de centralisme. Il y a au contraire pour Lyon un véritable rôle régional. On pourra enfin aller de Nice à Bordeaux en LGV.
Le centre Bretagne il est vrai ne sera pas lui vraiment concerné mais aux élus de faire leurs boulots. Avec le syndrome de c'est toujours la faute des parisiens on ne va pas très loin. Et
question transport, le centre de la France avec le Limousin et sud de l'Auvergne sont bien plus à plaindre.



Chacalito 26/10/2010 15:39



En l'occurence, ce document a été fait à Paris et nulle part ailleurs. Et ce n'est pas parce que le Limousin a moins que nous devons nous satisfaire du presque rien!


 


Le document:


www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_SNIT.pdf