Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 18:48

william-kate.jpgRegardez bien cette photo! Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont riches... et surtout ils vous font oublier vos petits soucis! Le mythe de la princesse est encore très ancrée dans notre société soi-disant républicaine!

 

Je n'ai plus la télévision depuis des mois et à chaque fois que je la regarde, je suis satisfait de ce choix! La télévision est un outil d'abrutissement collectif (puisqu'elle est mal utilisée) où les films disparaissent au profit de séries pourries, de jeux pour débiles, de débats consanguins dans lesquels les invités sont toujours les mêmes! Ces dernières semaines, nous avons frolé le degré zéro du journalisme avec le mariage princier outre-Manche. Sérieusement, cet "évènement" qui n'aurait du faire qu'un reportage de 10 minutes ce soir s'est transformé en show! France 2 allant même jusqu'à nous imposer un compte-à-rebours! Mais Bon Dieu, la télévision en France a décidé de ne plus informer ou bien?

 

Il devient difficile malgré l'oppulence de l'information sur le net de trouver un truc sérieux. D'un côté les lobbyistes de tout poil qui nous prédisent le pire pour le moindre texte de loi qui sort, de l'autre ceux qui sont payés pour faire rire les gens ou les faire rêver pour que la vie soit moins dure.

 

Mickey (le titre est emprunté à une chanson de la compagnie "Jolie Môme"), le prince William, Sarkozy's life, le bébé Carla, la primaire socialiste ou écolo... tout ceci est un marché juteux qui n'est destiné qu'à nous faire acheter du papier en flattant nos instincts les plus bas à savoir le commérage et l'envie.

 

loto.jpgRêver braves gens! De même que la loterie, nous voudrions tellement la même chose qu'on oublie que c'est grace à nous qu'ils ont ça. Vous remerciez votre patron qui vous paye vous? Pourquoi le ferait-on dès lors que l'on travaille? Il en bénéficie autant que nous, non? Je ne joue pas au loto car je sais que je perdrais toute ma vie et que je trouve qu'il y a plus simple que d'espérer (la dernière chance?) gagner le gros lot en investissant au final une fortune dans un jeu créé par l'Etat pour rappeler que "tout le monde peut réussir".

 

Et oui, aujourd'hui, l'école, c'est has been. Il faut être footballeur! Les gamins sont plus intelligents que nous ne croyons car ils analysent bien la société: le coût d'opportunité de faire des études n'est plus assez intéressant. Aujourd'hui, un doctorant est au chômage et un diplômé ne s'en sort pas aussi bien que certains petits malins qui exploitent le système! Sauf que le diplômé, il a quand même plus de chance de faire ce qui lui plait. Quant à gagner du fric... pour en faire quoi? La plupart des nouveaux riches ne savent même pas s'en servir!

 

 

Jetez donc vos téléviseurs et rendez-vous dans les bistrots ou autour d'un repas! Causons un peu quoi merde! Et si c'est trop dur, lancez des débats. Je vous donne le premier thème: la télévision, opium du peuple? Et un autre, pour le plaisir: Mickey, pourriture capitaliste ou ami des enfants?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lilibidouille 01/05/2011 11:25



télé ou pas télé le problème n'est pas là on peut en avoir une ,et l'allumé à bon escient , series ou bon films , peu importe chacun prend dans tout ses programmes qui nous sont balancés ce qui
lui convient un truc pas  trop refléchi voir même une serie naze quand on est fatigué et juste envie de se detendre pourquoi pas , la misère le chomage etc .... c'est pas la qu'on souhaite
en entendre parler  on la vie , par contre on peut regarder de façon episodique et courte une séries même nul et avoir plus conscience des réalitées sociale que d'autre qui se gargarisent de
grands sentiment en public mais sans faire quoi que ce soit


ce qui m'énerve le plus c'est la dés'information le fait qu'on nous dit bien ce qu'on veut et que tout le monde pense être très informé ,


le mariage du prince fait rêver peu de gens, personnes n'est dupe des 800 000 euros annoncer ,que pour les fleurs ,on ne va pas lister le reste c'est tellement indescent mais je crois que non
personne n'est dupe pas même les gens devant leurs tv


il n'y a pas de vérité absolu dans ces sujets juste des points de vus personnels qui ne doinvent pas nous empêcher d'entendre les autres et qu'il nous faut éviter d'affirmer nous serions aussi
dans la dés'information



etrevroadeler.over-blog.com 30/04/2011 19:41



Moi c'est les BD de Picsou et Mickey qui m'ont ammenés à la véritable lecture! Donc Mickey, valet du capital mais... c'est quand même mon pote!



christian 30/04/2011 18:06



Bonjour


N'oublions pas le but : la plupart des télévisions sont des entreprises privées dont le but est d'attirer le maximum de gens pour vendre la pub le plus cher possible. Alors oui, il y a des séries
de qualité, mais j'en vois peu qui mettent en scène la misère sociale, les difficultés économiques, les injustices, les inégalités, les luttes. Pourtant, il y aurait des films et des séries à
faire. Comme le film "We want sex egalitiy", que j'ai vu récemment. Il y a dans ce film sur la grève de 168 femmes d'un ateliers des usines ford en 1968, au Royaume Uni, de quoi faire une série,
et très instructive quant aux relations sociales...


Les séries que l'on nous montre se passent dans les mêmes milieux sociaux. Combien d'agriculteurs ? Combien de chômeurs ? Combien d'étudiant-e-s obligé-e-s de bosser pour étudier ? Etc, etc.
Beaucoup de télés vendent du temps de cerveau disponible pour les vendeurs d'ordinateurs, de lessive, d'ipod, de fringues... Et elles savent créer une addiction. Alors oui, un monde sans télé,
quel bonheur. Que de temps libéré pour lire, écrire, réfléchir, agir, créer, se promener, faire du sport, contempler la nature dont la télé ne pourra jamais refléter la beauté,être avec d'autres
gens plutôt que vivre par procuration la vie de personnages inventés. Nous valons mieux qu'une vie avachie devant notre poste de télévision.


Allez, encore une soirée sans télé.


Kenavo


CLM



Lucie 30/04/2011 11:04



Mais ce que tu me dis, Gaël, sur la durée d'un film et la durée d'une série, n'est aucunement un critère de qualité ! Ça reflète juste tes goûts à toi. C'est la même chose pour les romans, les
trilogies ou les nouvelles ! On ne se plonge pas de la même manière dans un récit long qui progressent lentement mais prend de l'ampleur et un récit bref, incisif et percutant (au moins dans son
rythme, pour ce qui est du fond, il y a de la daube dans tous les formats, et des perles aussi)


Je n'ai pas vu L word, mais j'ai adoré Six feet under -- que j'ai visionné en DVD cadeau de Noël, ceci dit. Du coup, le rythme n'est pas le même quand on peut voir deux épisodes chaque soir...



Chacalito 30/04/2011 16:14



Pour moi, une série de qualité, c'est une série qui dit dès le départ, il y aura X saisons. Ecrite à l'avance et qui est capable de s'arrêter. Ce n'est pas le cas de beaucoup de série qui, pour
la plupart, sont des policiers aux enquêtes plus extraordinaires les unes que les autres, mais qui, en creusant, sont toujours basées sur un scénario analogue. Comme le "caméléon" dont le
principe me plaisait mais qui n'a pas su s'arrêter... Les épisodes étaient toujours identiques.


 


C'est la même chose pour une saga! Quand on l'écrit pour exploiter le fillon, c'est toujours nul. Quand il y a X romans (genre Harry Potter), ça s'apparente à une longue histoire.


 



Gwendal Rioiual 30/04/2011 05:54



Moi je veux bien jeter ma télé, mais je fais comment pour regarder la coupe d'Europe et NCIS ? Bisous, gwen.



Chacalito 30/04/2011 10:35



NCIS, tu oublies... et la Coupe d'Europe et bien, tu économises pour voir un match en vrai et tu suis le reste dans le journal? ;-)