Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 20:05

Lenine_trait.jpgJe déteste l'ambiance politique de Rennes! Urbaine à en crever, individualiste et prompte à croire que si ça se passe à Rennes, ça se passe en Bretagne. Or, de mon point de vue, Rennes est un micro-cosme politique très particulier qu'on ne retrouve pas ailleurs en Bretagne.

 

La ville de Rennes est, comme Lorient, un bastion des socialistes. Le PS réalise de très gros scores, mais est paradoxalement très critiqué, surtout depuis que le maire historique, M. Hervé, a laissé sa place à M. Delaveau. Les socialistes rennais, de mon point de vue toujours, sont (pour reprendre les termes d'une copine marxiste du PS) "socio-libéraux" autrement dit ils s'accordent très bien avec le capitalisme ce qui n'est pas le cas de l'UDB. Pourtant, l'UDB est membre de la majorité municipale rennaise et compte deux élues estimant que pour agir, il faut se confronter aux loups. Discutable et il m'arrive de douter de la pertinence de cette stratégie, mais tout de même, quand j'entends la deuxième catégorie cracher sur nous, je me demande s'ils croient vraiment que tout le malheur de Rennes vient de l'UDB?

 

En face, ce que j'appelle les "gauchistes". A ce moment là de ma réflexion, je vous dois une petite explication sémantique. Je n'utilise pas le terme "gauchiste" comme l'utiliserait un type de droite, mais disons plutôt comme l'aurait utilisé Lénine. Pour Lénine, les gauchistes étaient les puristes favorables à la révolution immédiate. Je ne dirai pas "trop à gauche", mais plutôt dans un timing délirant d'inconscience. J'ajouterai que ces "gauchistes" utilisent beaucoup de slogans, mais n'ont pas beaucoup de propositions. Pour être clair, malgré mon aversion pour l'idéologie communiste, je pense que le PC (parti de gouvernement) fait plus avancer son idéal que la LCR (parti contestataire) dont l'idéal n'est tout de même pas diamétralement opposé. De même, je trouve intéressante la philosophie anarchiste, mais je n'idôlatre pas le moindre squatteur pour autant.

 

Mao.gifA Rennes donc, on devrait choisir, à gauche, entre la peste et le choléra! Entre les libéraux du PS et les trotskystes-maoïstes (dont une partie des Verts de Rennes d'où sans doute quelques couacs entre nos deux formations partenaires). En disant cela, je préfère préciser que cela n'enlève rien aux personnalités qui sont souvent sympahiques et parfois brillantes intellectuellement. Si l'on suit la première, on accepte tout sous prétexte que rien n'est jamais possible. Si l'on suit la deuxième, on refuse tout (jamais très positif) et on s'insurge pour un monde nouveau sans dire lequel on veut! Je me refuse à sombrer dans le populisme sous prétexte que le PS serait mauvais! "Chaque oiseau mangeant un grain de riz prive le peuple de sa nourriture" dit Mao. Cette simple phrase entraîna la mort de dizaine de milliers d'oiseaux. Ce n'est pas de cette folie là que je veux.

 

La gauche libérale laisse faire, la gauche gauchiste se sent constamment martyre, conchit tout ce qui porte uniforme, fait de la lutte anti-autoritaire une fixation. Certes, la violence policière existe et je la conteste violemment, mais je sais aussi combien est facile la manipulation d'information ou plutôt l'omission volontaire de certains faits. Le "tous pourris", je l'entends souvent à gauche dans la bouche de ceux qui critiquent le borgne extrêmiste.

 

Mon discours reprend à peu de choses près ce que disent certains alter-mondialites qui tentent d'être positifs et donc "pour quelque chose" plutôt que négatifs et donc "contre quelque chose". C'est peut-être ce qu'a compris mon camarade Jef lorsqu'il me disait que non, définitivement, je n'étais pas social-démocrate! Ou de Matthieu Theurier, mon collègue d'Europe Ecologie (entre parenthèses, ce garçon ira loin à mon avis) qui préfère se définir comme "libertaire". 


Existe-t-il donc un milieu? Je l'espère car si je me reconnais dans l'idée selon laquelle un Etat est violent par nature, qu'il faut chercher à rendre l'Homme libre, je ne peux être en phase avec des discours qui visent à encenser le peuple sans vraiment le définir. En gros, le "vrai" peuple serait plein de mecs pauvres, qui triment. Quand on fait de la politique, on en fait pour tout le monde et on ne se contente pas de "hucher" en manifestation contre les riches. Mon objectif politique n'est pas de tirer vers le bas, mais bien d'élever l'intelligence collective et, si possible, de sortir les pauvres de la galère, pas d'y aller avec eux (modèle URSS). Alors quand j'entends "parti de prof" et tout le blabla anti-intellectuel, je me dis que je n'aimerai pas vivre dans le monde nouveau que certains cherchent à fabriquer.

 

En attendant, l'adversaire principal, ça reste la droite et le conflit permanent à gauche à Rennes me pompe l'énergie.

 

Note intéressante sur le concept de gauchisme ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

setup email in outlook 24/02/2014 12:46

I applaud your article. Not everybody would have the guts to write this. Personally, I believe the state should be responsible in maintaining a fair system where rich or poor are nurtured and educated solely on the basis of merit rather than status. The entire society cannot be made equal because they are not built equal. Society would continue to have classes and class discrimination no matter what.

le merlu déshydraté 19/12/2010 18:17



bonjoour ! comme beaucoup de lecteurs de ce modeste et génial blog ! (enfin pas tous !) je viens souhaiter à notre pote Gael ! une bonne fete ! je sais c'était le 17 ! nous ne sommes plus à un
jour près ! non mais ! ah si quant mème !


 


ciao



Yannick 11/12/2010 09:46



Je me souviens de tes attaques contre Gaël Roblin il y a 1 ou 2 ans. aujourd'hui tu en remets une couche sur les "gauchistes". Tu ne seras donc toujours qu'un haineux comme les combattants de
bretagne.



Jef 04/12/2010 16:50



Je laisse ce commentaire, déjà pour dire que je suis globalement d'accord avec toi (mais en fait ce n'est pas un scoop). Je trouve que tu as assez bien défini les attitudes. Tu as raison
d'appeler le PS des socioaux-libéraux, souvent je dis "le PS c'est de la gestion sociale du libéralisme", je pense que tu sera d'accord. Quant au terme "gauchistes", je ne connaissait pas cette
définition mais c'est tout à fait ça.



Jakez CASTREC 04/12/2010 00:46



 


Rez ket bil Gael!


 


L'UDB a fait, fait et fera toujours
l'objet de critiques: de la gauche hexagonale, de l'extrême-gauche
bretonne, de la droite bretonne et hexagonale etc...


 


Pourquoi ? Parce qu'elle est toujours
sur le fil du rasoir.


 


Combien de fois a-t-on prédit ou
souhaité sa disparition ?


 


Le jour où elle ne sera plus attaquée,
là oui, ce sera inquiétant.


 


Mais pour l'instant ça va, même nos
partenaires Verts, qui espéraient bien nous dissoudre dans
Europe-Ecologie en sont pour leurs frais.


 


Et puis, Rennes n'est pas le centre de
la Bretagne habitée (ou non), et encore moins quelques gauchistes
infantiles.