Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 18:32

dechirureplagepbm.jpg

 

Voilà quelques temps que je n'ai pas consacré un article entier à la réunification. Pourtant, l'article deux de la Charte de l'UDB stipule que "l'UDB agit dans l'ensemble de la Bretagne et milite pour sa réunification administrative". Un petit article d'information générale ne fera pas de mal.

 

Voilà donc où en sont les choses approximativement. Durant les auditions de comité Balladur, le cas de la Loire-Atlantique et de son retour au giron historique (Bretagne) a fait noircir beaucoup de pages tant dans l'Emsav que dans la PQR. Aujourd'hui, silence radio ou presque malgré la mobilisation constante des partis politiques bretons (rejoint sur le terrain par d'autres composantes) et des collectifs ou associations type "Bretagne réunie" ou "44 = BZH".

 

Côté Conseil régional de Bretagne, les élus UDB et Europe Ecologie Bretagne ont déposé lors de la dernière session plénière une motion pour réaffirmer le souhait pour la nouvelle assemblée de voir la Bretagne réunifiée et constituer le fameux nouveau "groupe de travail". Surprise: alors que cela aurait du être une formalité, le PC rechigne et Jean-Yves Le Drian, soucieux de préserver l'unanimité sur la question, demande à Christian Guyonvarc'h de bien vouloir repousser sa motion. Chose que nous acceptons à condition qu'elle soit votée lors de celle qui vient, jeudi et vendredi prochain (24 et 25 juin). C'est ce que nous avons expliqué au collectif "44 = BZH" qui nous avait demandé un rendez-vous.

 

Depuis, nous avons envoyé un courrier, mais tout le monde se retranche derrière un "groupe de travail préalable". La réalité, c'est que le sujet fait débat dans les partis et que le vote de principe est difficile à justifier en interne (surtout pour l'UMP qui détient les rennes du pouvoir central). Néanmoins, si on en croit les procès verbaux, le PS votera la motion puisque M. Ferrand (président du groupe PS) annonçait lors de la dernière session qu'il était pour:

 

"La motion proposée s'inscrit dans ce que, par le passé, cette Assemblée a eu l'occasion de voter. Cela correspond également aux positions que nous avons pu prendre dans la période récente. Donc, sans marquer d'opposition aux propositions d'amendement qui viennent d'être formulées, le texte tel quel nous paraît conforme à la continuité de la position à prendre sur cette question."

 

Que fera le PC? Si nous préférons l'unanimité, il est hors de question que nous intégrions dans la motion la référence à l'amendement de Legge (sénateur UMP et conseiller régional). Un amendement qui arrange bien le PC si soucieux des lois.

 

Julian-Beever-trompeoeil-eiffel.jpgEn effet, sachez que M. de Legge est un artiste, adepte des trompe l'oeil. Son amendement au Sénat a donné un droit de veto à la Région Pays de la Loire qui doit donner son accord au passage d'un département à une autre région. Que répondriez-vous à la question "voulez-vous vous tirer une balle dans le pied"? En somme, pour paraphraser mon camarade Michel François, "M. de Legge a dessiné une porte sur le mur et nous fait croire que c'est une avancée". Chapeau l'artiste!

 

De même que le collectif "44 = Breizh", je me fous pas mal de l'unanimité si celle-ci ne débouche pas sur des mesures concrêtes. Or, le militant que je suis est fatigué de voir la lenteur administrative traduisant avant tout (mais pas seulement) le manque de volonté politique. Car s'il est clair que la réunification est dans les mains du gouvernement ou du parlement, il ne serait pas compliqué d'harmoniser certaines politiques entre CRB et CG 44. La débretonnisation par contre avance à grand pas: communication de M. Auxiette, dictionnaire des lycées bretons légitimant les découpages administratifs, procès successifs des militants pour des motifs de plus en plus mineurs (photo de tag!).

 

Suite après la session plénière...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jean 25/06/2010 09:37



"A-t-on demandé son avis aux populations concernées ?"
Ben, je crois que la réponse est non…


C’est de Louis Melennec dont il s’agit?? Pas la peine d’en
faire tout un mystère…. En tout cas Yves, vous avez l’air d’en savoir un rayon (bien plus que moi) sur les travaux de Louis Melennec (et même la ville où il habite), sur ce qui se publie et sur
ce qui est effacé sur le site du parti breton, sur la vision des choses de « 44=bzh » etc… Ce qui montre une connaissance assez étonnante pour quelqu’un qui ne montre guère
d’enthousiasme pour les idées régionalistes.


Ca serait intéressant de savoir pour quelles raisons vous
étiez pour la réunification auparavant. Si aujourd’hui vous ne savez pas trop pourquoi vous êtes contre, j’imagine que vous savez quand même pourquoi vous étiez pour avant.



yves 24/06/2010 11:16



Le vieux monsieur? Hum un certain Louis... qui manie l'insulte contre ses détracteurs, considère les historiens comme des ignares et réinvente la notion d'hommage. Je doute qu'il soit proche de
l'UDB. Il trainait un temps sur le site du PB avant qu'ils effacent les pages en parlant une fois qu'ils eurent vu qu'il était sans doute nuisible.



Chacalito 24/06/2010 18:14



Louis? La brocante? XIV? Je ne vois pas du tout de qui il s'agit... honnêtement.



Michel 24/06/2010 07:15



"A-t-on demandé son avis aux populations concernées"


 


Encore faudrait-il mettre sur la table l'ensemble des options et pas seulement LA dans la région Bretagne. La
cohérence des territoires ce n'est pas d'avoir une mégapole excentrée siphonnant la Bretagne centre. La Bretagne actuelle est bien plus équilibrée qu'une B5 et si vraiment on voulait un
système à taille humaine alors il faudrait une région BZH Est et une région BZH ouest afin de réellement être proche des intérêts des uns et des autres. Mais comme le seul raisonnement des pro B5
est breton, breton et breton, faut pas espérer avoir des réponses intelligente. 



yves 22/06/2010 22:26



"débretonnisation"


 


Encore faudrait-il définir ce qu'est cette débretonnisation car avec le très démocratique 44=bzh on a l'impression qu'ils cherchent à imposer une vision très
celto-maniaque avec la langue bretonne en pays nantais. Ce n'est pas à mon avis comme cela que l'on risque de sensibiliser la population. Personnellement j'étais il ya quelques années pour B5,
aujourd'hui je suis moins convaincu de l'intérêt. Pourquoi? Je ne sais pas si je peux y répondre c'est peut-être le sentiment que je n'en vois pas (plus) l'intérêt. Peut-être suis-je
"débretonnisé" (je ne le crois pas) ou simplement un "traitre" ou "collabo" comme dirait un vieux monsieur
parisien qui se prend pour un don quichotte breton.



Chacalito 23/06/2010 10:25



Je vous accorde que beaucoup de militants de 44 = BZH sont issus de Diwan et amalgament un peu langue bretonne et réunification. Cela dit, ce que j'appelle "débretonnisation", c'est la négation
de l'histoire et l'effacement de toutes références à la Bretagne en loire-Atlantique. Ne lit-on pas régulièrement que la Seconde Guerre mondiale a tué X milliers de "ligériens" ou autres
anachronismes du genre?


 


Pour ma part et c'est le combat de l'UDB, la réunification bretonne s'inscrit dans une recherche de pertinence territoriale. L'aménagement du territoire a toujours été une vraie lacune des
gouvernements français. L'idéologie y est pour quelque chose... Diviser pour mieux régner a prouvé en France son succès. Mais il ne faut pas s'étonner que certains ne soient pas dupes.


 


Que vous n'y voyez plus d'intérêt est votre droit, mais avez-vous été témoin d'un véritable débat de société sur le sujet? A-t-on demandé son avis aux populations concernées? Comment sensibiliser
la population quand la presse ferme l'accès aux informations bretonnes (c'est un fait calculé, j'ai un schéma qui le prouve d'ailleurs)?


 


Autre question: de quel vieux monsieur parisien parlez-vous? Je n'arrive pas à trouver!