Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 18:13

UDB-44-BZH-Redadeg.JPG


Voici à quoi ressemble mon agenda! La semaine dernière fut très chargée. Semaine de campagne électorale me direz-vous? Oui et non puisque j'étais en exil d'abord à Paris puis à Bruxelles. Cet article consacré à ma visite à Paris (Bruxelles suivra) vous prouvera qu'il est possible de militer hors de Bretagne... différemment!

En premier lieu, j'avais rendez-vous avec Marc, un nouveau camarade jeune vivant à Paris. L'occasion de faire plus amples connaissances car nous nous étions vu la semaine précédente à Carhaix lors du week-end jeunes de l'UDB (
voir ici).

JN-place-des-vosges.JPGJ'ai également été rendre visite au collectif Jeudi Noir qui vient juste de perdre son procès pour occupation d'un logement vacant de 1500 mètres carré, près de la place des Vosges. Jugez donc la vue (photo)! De vrais rupins nos squatteurs. Il n'empêche que la somme qu'ils doivent payer est assez exhorbitante eut égard à l'action citoyenne qu'ils mènent. C'est la raison pour laquelle ils organisaient des portes ouvertes et de l'animation. Au menu:
Jolie Môme, excellente troupe de théâtre chantante. Un peu anar, l'équipe donne du peps à la lutte contre le logement cher et a permis d'attirer du monde et d'aider financièrement les jeunes squatteurs. J'ai d'ailleurs versé à l'obole puisque les Jeunes de l'UDB sont signataires. Sur le fond, la jeune fille qui nous faisait visiter nous expliquait que la loi sur le logement opposable était impossible à exécuter si bien que l'Etat se payait à lui-même des amendes!

La veille, j'avais rendez-vous avec ma meilleure amie, jeune prof à Paris et déjà syndiquée jusqu'aux dents. J'ai donc suivi l'une des manifestations contre la réforme du lycée imaginée par Luc Chatel (vous savez, le Ministre de l'Education Nationale, celui qui, à peine nommé osait dire qu' "enseigner, c'est obéir"). Une grosse mobilisation et un dossier sur lequel je reviendrais sans doute d'ici peu. J'ai d'ailleurs été ravi de constater que l'UDB était un peu connue puisque pas moins de trois personnes m'ont interpellé (il faut dire que je porte les couleurs): deux Bretons et un type qui connaissait Régions et Peuples solidaires (dont je vous invite à signer le soutien d'ailleurs).

Philip-Hosking.JPG
Puis, rencart avec un copain de la section jeune du
Mebyon Kernow, Philip Hosking. Les Cornouaillais, eux non plus, n'ont aucun statut malgré celui de leurs voisins gallois. On se souvient que Gwendal avait fait la Une de Cornish Nation à l'époque où il était allé les soutenir au nom de l'UDB. Nous essayons de nous soutenir quand nous le pouvons.

Enfin, petit passage par la maison de la Bretagne qui honnêtement n'est guère plus qu'une agence touristique. Un peu dommage à mon avis, mais les employés semblaient plutôt au fait de l'actualité. Bon, j'oublie sans doute au passage un certain nombre de petites choses anodines, mais en tout cas, je n'ai pas chômé!

JN jolie môme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Job 07/03/2010 03:50


Tu l'as eu où ton autocollant de la Redadeg ? (il n'est pas encore dispo sur leur site)


Chacalito 08/03/2010 10:30


J'en ai eu deux à une réunion d'organisation.


Patrick 03/03/2010 12:10


C'est quoi la première photo? Un montage? Car il serait honteux que le conseil régional imprime des documents avec le sigle UDB...


Chacalito 04/03/2010 22:26


Rassurez-vous, vous impôts ne servent pas à faire de la pub pour l'UDB, ça se saurait! De simples autocollants!


Erwan 02/03/2010 11:59


On s'en fiche des parigots. Qu'est-ce que cela peut rapporter à la Bretagne d'aller "zoner" à Paris et à Bruxelles où les technocrates européens décident encore plus loin des réalités que les
énarques Parisiens!

Franchement l'UDB devient bien un petit parti de gauche franchouillard. Quand on est Breton on fait passer la Bretagne avant tout et on ne va pas se vauter dans la fange parisienne.

Heureusement le PB est loin de vos petites combines et compromissions électoralistes.