Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 17:50
tro-breizh-trugarez.png
 
Rebelotte! Ur wec'h ouzhpenn! On a remis ça: un Tro-Breizh pour promouvoir notre idée d'autonomie. Il était temps que mon blog se réveille, mais que voulez-vous, j'ai privilégié une semaine de militantisme de terrain à quelques heures sur le net.
 
Le Tro-Breizh des Jeunes de l'UDB, ça paraît simple et pourtant, c'est un joyeux merdier à mettre en place. Jugez plutôt: un mini-bus à louer, des camarades à mobiliser, des salles à réserver, des invités à trouver, des textes à rédiger, des journalistes à contacter, des résumés à envoyer, des conférences à animer, des sous à gérer, des repas à trouver... Et toute cette organisation a commencé pendant la campagne électorale d'Europe Ecologie Bretagne, campagne à laquelle nous avons largement contribué! Bref, même pendant le tour, c'est stressant... et pourtant, ça vaut le coup!
 
En plus de resserrer les liens de camaraderie entre nous, ce Tro-Breizh forme et permet des rencontres fabuleuses comme celle de Patrick Emzivat, agriculteur bio de Loperhet ou celle d'Anne de Belon (nom de scène!) à Riec.
 
Je vous invite à visionner la vidéo du reportage de France 3 ci-dessous. Mais aussi les articles journaliers du Tro-Breizh: Dimanche, Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Digwener, Samedi
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kevin 22/04/2010 11:47



On a l'impression que c'est le tour du monde que vous avez fait alors que ce n'était qu'une ballade en camionnette sur les routes de Bretagne. Avec des réunions organisées pour UDBistes y a pas à
crier victoire. J'aime bien la petite phrase dans le documentaire pour dire que autonomie = démocratie locale comme si on allait y croire que l'UDB fonctionnarisée se souciait de démocratie
locale. Avec ses postes d'élus dans les hautes sphères de la région les UDBistes veulent simplement garder leurs places. Le système vous a pourri. Troadec lui au moins a fait le choix d'éviter
les compromissions et a montré qu'il ne cherchait pas un siège à tout prix. Après vous pouvez toujours parler de la Bretagne mais vous avez refusé d'imposer le Breton à Redon, c'est quand même un
bel exemple de l'incohérence de votre engagement pour la Bretagne.



Chacalito 22/04/2010 16:14



1. Vous qui êtes cachés derrière votre écran, nous aurions bien voulu vous voir à nos conférences soi-disant d'UDBistes pour que vous puissiez cracher votre venin en face.


2. Effectivement, nous n'imposons le breton nulle part. Nous le proposons! Inutile de critiquer le jacobinisme français, si c'est pour faire la même chose avec
la langue bretonne, en Bretagne.


Pestez donc autant que vous le voulez, pendant que vous vous égosiller, nous avançons...