Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 12:36

J'ai choisi ce titre en référence à un poème que me récitait ma mère (prof d'histoire) quand j'étais plus jeune et qu'elle voulait me rappeler que la solidarité était primordiale. Le poème a été rédigé par Martin Niemöller, un pasteur théologien allemand qui, bien que partisan du régime hitlérien, créa la "ligue d'urgence des pasteurs" dénonçant les pratiques ségrégationnistes à l'encontre des juifs pendant la seconde guerre mondiale et appela à la tolérance en se référant à la Bible.

Voici son poème qui est toujours d'actualité tant il est triste de constater que notre société est individualiste:

Lorsqu'ils sont venus chercher les communistes
Je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes
Je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les catholiques
Je n'ai rien dit, je n'étais pas catholique.
Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs
Je n'ai rien dit, je n'étais pas juif.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour dire quelque chose.

J'ai choisi d'en parler ici car je trouve véritablement infecte la façon dont beaucoup de gens ne se préoccupent que de leur quotidien et banalisent (en se taisant) les lois liberticides qui sont peu à peu mises en place par le gouvernement. Faire passer la répression pour de la prévention, c'est tout de même un comble!

Et même s'il ne me viendrait pas à l'esprit de comparer l'incomparable, j'invite tout de même les masses silencieuses à se mobiliser, dans un parti, un syndicat, une association. Je reste émerveillé par le courage de certains résistants alemands et notamment de Hans et Sophie Scholl qui persistaient, en plein régime nazi, à propager des messages de paix et anti-fascime. Ils furent d'ailleurs guillotinnés pour cela!

Illustration: mémorial Scholl à Munich.

Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:30

Le capitalisme est, selon moi, le pire fléau des temps modernes tant il détruit les sociétés (culturellement, mais aussi au sens propre par l'éradication des milieux). Si Michel Onfray décrit le christianisme comme du totalitarisme, je n'hésiterai pas à dire que le capitalisme l'est aussi (je fais la distinction avec économie de marché).

J'imagine certains horrifiés par ce terme qui renvoit à Staline ou Hitler. Pour ma part, je m'en tiens à la version de la philosophe Hannah Arendt pour qui le Maccarthysme pouvait être associé à du totalitarisme. On pourrait être un "fou de Dieu", mais pas un "fou du marché"? Malheureusement, notre société place elle-même les pions qui mènent vers un régime totalitaire. Et notre Etat marche main dans la main avec le capitalisme!

Ces régimes n'admettent qu'un parti unique contrôlant l'Etat et repose sur la foi en un chef. La Constitution française porte les germes d'un régime dictatorial. Une République "une et indivisible" et une devise qui excluait légèrement (Liberté, Egalité, Fraternité... ou la Mort) au sortir de la Révolution. La première constitution était sans doute la meilleure question idéale, ça ne l'a pas empêchée de déboucher sur la Terreur.

Le totalitarisme décrit par Hannah Arendt parle de "dynamique" autodestructive reposant sur une dissolution des structures sociales (wikipédia). Il se matérialise par un usage de la terreur, de la surveillance (le capitalisme doit savoir ce que veut le consommateur/citoyen). La propagande et la communication sont omniprésentes dans un Etat totalitaire.

Les sociétés totalitaires sont guidées par la croyance en un "paradis". Le nôtre pourrait se situer dans le "gagner plus", absurdité capitaliste qui vise à placer le bonheur en deça de la possession. Pour atteindre ce but, ces sociétés mettent en place un système de surveillance et de délation. Belle contradiction puisque le marché est censé être parfait. Pourquoi donc utiliser l'Etat pour asseoir sa domination et mettre en place son projet?

La loi de programmation militaire 2009-2014 qui a déjà fait son passage à l'Assemblée Nationale est un nouveau pas vers cette direction. Je la soumets à votre jugement, mais mon idée est déjà faite: elle fait en sorte que ceux qui ne sont pas d'accord avec l'Etat méritent d'être poursuivis en justice. A ma connaissance, l'Etat est au service des citoyens et pas l'inverse. Y-a-t-il déjà eu un débat sur le nucléaire en France? Non, puisqu'il a été exclu du grenelle de l'environnement.

Ajoutons à ceci une bureaucratie allant croissante, bureaucratie qui va, toujours selon Hannah Arendt, de pair avec une société totalitaire. Quand l'Etat est au service du capitalisme, ça promet!

Voici quelques réflexions jetées en pâture. Cet article est loin d'être parfait et je ne manquerai pas de me faire tacler par un prof s'il venait à lire ceci. J'ai lu Hannah Arendt il y a longtemps et mes souvenirs sont très confus, mais je crois me souvenir qu'elle refusait de s'enfermer dans une idéologie. Pour ma part, je suis pour l'idéologie, l'étude des idées. Voici une réflexion de plus: si j'ai une vision systémique du monde en tant que panthéiste, suis-je "totalitaire"? Qui a dit que "les hommes ont fait du monde un enfer car il voulait en faire un paradis"?

Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 10:52

Suite aux élections européennes, c'est Jill Evans du Plaid Cymru qui présidera le groupe ALE à Bruxelles. Elle succédera à Ian Hudghton du SNP.

Jill Evans est députée européenne depuis 1999 et vice-présidente du parti gallois, partenaire de l'UDB. Elle siège depuis longtemps dans le comité environnemental du Parlement européen.

"Nous pensons que l'Union Européenne a un rôle clef à jouer dans ces enjeux [crise économique et combat contre le changement climatique], mais aussi dans la protection du service public, des droits humains et de la paix internationale ainsi que du désarmement. Mais cela doit être une Europe à laquelle les gens se sentent concernés"

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 22:45


Le Peuple des dunes contre Larfarge, ça fait deux ans que ça dure! C'est un peu comme un match de football Vannes-Lyon: tout le monde défend le petit, mais au bout du compte, c'est le gros qui l'emporte... et pourtant, j'y crois encore malgré le rejet mardi du recours déposé par le collectif d'associations à l'encontre du permis de construire du sablier du Rohu, à Lanester.

L'objectif de Lafarge est de prélever du sable au large de Quiberon, ça tout le monde le sait et pour l'instant, le permis de recherche a expiré. Le second objectif de Lafarge, c'est de trouver un pied à terre et le verdict du tribunal administratif vient de lui en donner l'occasion. C'est donc de Lanester que se réalisera le troisième objectif de Lafarge: maîtriser les appels d'offre de Bretagne sud en contrôlant l'ensemble de la chaîne (de l'extraction à la vente). Cette multinationale soi-disant écolo va inonder le marché de sable sans se soucier de savoir s'il est ou non nécessaire. 

Certains politiques disent qu'il y aura toujours besoin de sable. Ils n'ont pas tort, mais ils oublient de dire que ce sable sert à faire des routes (alors que l'on peut améliorer le recyclage et le concassage) ou des maisons individuelles perdues au milieu des champs et voraces question espace. C'est toute la problématique du logement qui est en jeu derrière, c'est aussi toute la problématique de notre littoral breton qu'il nous faut revoir si nous ne voulons pas créer une Côte d'Azur bis.

Je regrette simplement que le dossier d'accusation soit un peu fouilli (bien documenté, mais mal présenté). Trop d'asso qui n'ont rien à voir avec les faits s'engagent dans la procédure, trop de points abordés (résidents, pollution, droit d'urbanisme)... la plaidoirie est un peu nébuleuse ce qui, à mon avis, dessert le but. Les avocats des collectivités ou de Lafarge sont généralement précis.

Bon courage à vous, ô peuple des dunes! Mon soutien indéfectible. J'étais au procès pour le permis de recherche, j'étais au procès pour ce procès-ci, je serai aux prochains...

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 09:00

7 jours de Tro-Breizh en vidéo !
envoyé par Jeunes-UDB.

Merci / Trugarez Pauline!
Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 08:27


Hier matin était lancé le nouveau média internet "Daktu" à la cité de la voile de Lorient. Plate-forme bretonnante et francophone, Daktu est constitué en SCOP. C'est un outil destiné au grand public, mais aussi aux collectivités. Pas de traduction, mais bien des articles différents rédigés soit en breton soit en français. Ce n'est donc pas un média bilingue, mais utilisant deux langues.

Au carrefour entre médiapart et cozop, Daktu cherche à ouvrir les sphères bretonnantes aux francophones et à rendre disponible une information élargie en langue bretonne (notamment des articles traitant de l'international). La grosse nouveauté ne réside pourtant pas dans cette première partie, mais dans la possibilité de faire soi-même une revue de presse ce qui peut s'avérer effectivement un outil intéressant pour les collectivités en leur faisant gagner un temps précieux. J'ai particulièrement apprécié le choix rédactionnel de ne pas proposer de commentaires aux articles pour éviter de transformer l'outil en forum. Cela permet une information plus objective et évite des polémiques souvent stériles. 

Le projet est ambitieux cependant puisqu'il vise un budget de 300000€ que les responsables voudraient financer la première année, si j'ai bien compris, par 50% d'abonnements et 50% de subventions.

En tout cas, la réception (en deux langues) était très réussie. L'occasion de revoir quelques copains d'Ai'ta, de l'UDB, du mouvement culturel et des milieux journalistiques locaux et régionaux.

Kalon vat evit ar gazetenn-mañ.

Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 12:37

 

Retour dans mon quotidien avec près de 2000 bornes dans les pattes et l'opération politique (outre les élections) la plus ambitieuse à laquelle il m'a été donné de participer. Je dis cela sans exagération puisque nous nous sommes arrêtés un peu partout en Bretagne de Rennes à Nantes (mais pas par le chemin le plus court!) tantôt pour coller, tantôt pour distribuer des tracts et vendre le Peuple breton, mais surtout pour expliquer aux bretons ce qu'est le concept d'autonomie.

 

Gwendal et moi avons animé six réunions publiques sur le sujet: Plancoët, Guingamp, Brest, Quimper, Lorient et St Nazaire. Si on ne peut pas vraiment dire que notre objectif d'ouvrir à des gens qui n'y connaissaient rien a été atteint, nous pouvons nous targuer d'avoir montré une image de sérieux et de travailleurs à ceux qui ont assisté à nos conférences soit entre 20 et 30 personnes à chacune de nos étapes.

 

Pour moi, nos meilleures étapes auront été: Paimpol, Brest, Chateaulin, Quimper, Concarneau, Pontivy et Redon. Beaucoup d'incompréhensions qui laissent penser que nous sommes loin de notre objectif d'autonomie pour la Bretagne. Le premier constat, c'est qu'autonomie est souvent confondu avec indépendance alors que l'UDB ne propose qu'un mode de gouvernance différent du système centralisé actuel. L'autonomie n'est que la méthode que nous proposons pour parvenir à résoudre les enjeux sociaux, écologiques et économiques de notre société. L'UDB est un parti de gauche, écolo (d'ailleurs, je n'ai pas parlé de la belle victoire d'Europe-Ecologie et de l'élection de François Alfonsi pour notre fédération) et cela n'est pas négociable. Car c'est avant tout un projet de société que l'on défend.

Loin du nationalisme primaire, limite raciste ("ce qui est breton est forcément bon"), l'UDB défend l'idée d'une Bretagne ouverte sur le monde, d'une citoyenneté multiple et riche de sa diversité tant environnementale que culturelle. Pour être plus efficace, il faut impérativement revoir notre mode de gouvernance et l'autonomie serait un pas en avant. Il s'agirait ni plus ni moins de décider de certaines choses au niveau régional (sur un territoire pertinent s'entend soit en Bretagne et non en Bretagne administrative). Pour cela, il faut partager le pouvoir législatif entre l'Assemblée Nationale et une Assemblée Territoriale, autrement appelée Parlement régional.

C'est (résumé) le message que nous avons porté tout au long de notre tro-breizh an emrenezh / tro-breizh pour l'autonomie. L'occasion aussi de rencontrer des militants, jeunes et moins jeunes, un peu partout en Bretagne. Merci à tous ceux qui nous ont suivi. Bienvenue à nos nouvelles recrues Sylvain, François et Tristan.

Le compte-rendu officiel ainsi que divers documents de travail seront mis à disposition sur le blog des Jeunes de l'UDB prochainement. En attendant de nouveaux projets...

Repost 0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 21:18


Voilà le Peuple breton que nous emmenons avec nous pour le Tro-Breizh! C'est d'ailleurs celui qui annonce notre projet. Le compte-rendu sera disponible dans le prochain. En attendant, un petit aperçu du contenu:

En premier lieu, un super papier de Gérard Onesta, député européen Vert occitan sortant. Un type excellent que je saluais récemment (
voir ici). Vue la qualité de son article tant sur le fond que du point de vue stylistique, je récidive! Le reste se décline sous forme d'un article sur le football assorti de belles photos (dont une de Pauline), la suite de l'article de Patrick D. Morvan sur le défi énergétique pour les agriculteurs bretons, une page "Tonton job", une rétrospective sur les débuts de Nono, le danger de la crise dans les Balkans, un article sur le Manx écrit par mes soins d'après mon séjour sur l'île de Man, une interview de Jean-Jacques Valy, élu de Lanester, un article cinéma sur les élèves "après Diwan"... 

La campagne européenne se termine, mais pas la campagne d'abonnement au Peuple breton. N'oubliez donc pas les tarifs avantageux: 35€ plein tarif pour 11 numéros, 25€ pour un premier abonnement et 15€ pour les moins de 25 ans. Et si vous l'avez déjà, offrez-le! Un abonnement, c'est un cadeau qui dure 12 mois...

Repost 0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 00:25
Voici trois vidéos de l'Alliance Libre Européenne, le groupe dans lequel François Alfonsi (PNC) siégera si la liste Europe-Ecologie parvient à obtenir deux élus dans le Sud-Est.  Ce groupe siège actuellement en compagnie des Verts et notamment de Dany Cohn-Bendit et Gérard Onesta, l'excellent invité du mois du Peuple breton.

Au terme de trois mois de campagne, une chose est certaine: nous, que beaucoup traitent encore de "repliés sur nos cultures", menons une réelle campagne européenne et pas franco-française. "Unis dans la diversité", devise européenne, est nôtre et jamais nous n'opposons une culture à une autre.

L'Union démocratique bretonne a un projet politique. J'ai un projet politique et je refuse le 100% breton que certains militants bretons voudraient nous voir adopter.  Cette stratégie conduira le mouvement breton droit dans le mur et le condamne à ne pas démocratiser les combats que nous menons.

Nous sommes de gauche, refusons ce système économique capitaliste destructeur des territoires et des sociétés qui les composent. Nous sommes écologistes et nous pensons sincèrement que l'avenir de la planète ne sera pas possible dans une Europe dont la gestion n'est pas assurée par les échelons pertinents, autrement dit les régions. L'ONU le dit et Europe-Ecologie défend cette vision fédéraliste.

Je vote Europe-Ecologie sans état d'âme car je sais qu'un José Bové se battra pour une politique agricole commune plus juste et plus respectueuse de l'environnement, car je sais qu'une Eva Joly se battra contre le système monnétaire pourri, que Yannick Jadot luttera contre le nucléaire que Nicolas Sarkozy entend vendre à nos voisins, que François Alfonsi défendra l'autonomie pour nos régions et la diversité aussi bien culturelle que naturelle.

Profitez bien, vous entendrez ici plus de langues que dans tout autre clip que vous aurez pu voir pour ces européennes. Tous ces partis sont partenaires de l'UDB au niveau européen. Sur le fond, nous partageons bon nombre des constats avec ces partis, mais nos moyens ne sont pas forcément les mêmes. Si le SNP ou ERC demandent un référendum pour l'indépendance, ce n'est pas notre cas.





Le 7 juin, votons pour une liste de long terme,
votons pour une vision européenne qui sait allier le local au global,
votons Europe-Ecologie!


Repost 0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 17:00
Repost 0