Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 12:23
photo-steinbeck.jpgIl existe peu d'auteurs que j'élève au rang de "Maître". John Steinbeck, l'enfant de Salinas (Californie), nobel de littérature en 1962, en fait partie selon moi!

J'ai lu bon nombre de ces oeuvres et je classerai celles-ci en plusieurs parties. De même que les peintres ont des époques (ex: Picasso période bleue et rose), Steinbeck a écrit des textes différents les uns des autres.

Je rangerais dans une première partie les nouvelles et romans de Steinbeck que je qualifierais de "légers". Ainsi, les romans Rue de la Sardine ou Tendre Jeudi (la suite), s'ils traitent de thèmes durs (misère sociale), sont un éloge de l'amitié! Ils se lisent d'une traite.

Puis, viennent les oeuvres "piliers" comme
Les raisins de la colère (1939), parfaite description du système capitaliste et toujours d'actualité ou A l'est d'Eden (1952), roman moral complexe s'inspirant de la Bible dans lequel l'auteur met en scène deux frères (Adam et Cal) que tout opposent. On retrouvera également quelques éléments autobiographiques en marge de l'histoire principale!

Ces deux "piliers" ont été adapté au cinéma. Le premier par John Ford avec une interprétation de Tom Joad par Henry Fonda exceptionnelle. Je conseille vivement la lecture puis le visionnage. La théorie Marxiste selon
laquelle le chômage sert le patronat est plus que bien expliquée (certains témoignages sur le ramassage de fraises l'été dernier y ressemblent tout à fait). De ce point de vue, Steinbeck a du avoir la vie dure en tant qu'américain! A l'est d'Eden, un peu en deça, a été réalisé par Elia Kazhan et interprété par le légendaire James Dean.

Puis vient Des souris et des hommes, roman qui forme un courant à lui seul. Une histoire humaniste sur la différence et également la justice! Comment juger un homme qui n'est pas raisonnable? (voir ici).

Enfin, que dire de la Coupe d'or, récit épique de Henry Morgan, de Tortilla Flat, des Paturâges du Ciel, de Au Dieu inconnu, de En un combat douteux... Sérieusement, son travail mérite qu'on s'y attarde et particulièrement the Grapes of Wrath (les raisins de la colère).

Illustration: John Steinbeck.
Repost 0
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 12:06
11/10/2007

Petit à petit, l'oiseau fait son nid, dit le proverbe! Il semblerait que ce soit le cas pour l'association "le peuple des dunes" qui, loin d'avoir remporté la bataille contre le groupe cimentier Lafarge, semble attirer les sympathies des élus à quelques mois des municipales.

Michel Grall, le député-maire de Carnac (UMP) aurait même dit (sources: Ouest France) qu'il obtiendrait l'annulation du projet à Paris (il faut dire que cet élu "local" vit à Paris toute l'année). Le maire PS de Lorient, Norbert Métairie a, quand à lui, décidé de demander l'avis d'un comité indépendant comme le suggérait également Yves Lebahy (professeur à l'Université Bretagne Sud et membre actif de l'association) si mes souvenirs sont exacts.

Soutenant moi-même cette association, je vous invite à lire l'article que j'avais écrit à son sujet et la complexité de la prise de décision (voir ici).
Repost 0
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 11:39
10/10/2007:

Avec un peu de retard, et pour ceux qui n'étaient pas déjà au courant, l'Etat vient d'officialiser le Parc
Naturel Marin d'Iroise ce qui est reporté dans le journal officiel n°228 du 2 octobre 2007. Ce parc situé à la pointe de la Bretagne est le premier parc marin français.

Après des mois de débat et de vives débats sur la pertinence de ce projet, celui-ci voit enfin le jour! Rappelons que ce parc n'entraine pas un arrêt des activités professionnelles, mais contribuera à priori à la préservation de l'environnement, au maintien de population sur les îles, à des règles plus strictes en matière de pollution sur les côtes finistériennes...

Seule ineptie à mon humble avis: la forme étrange du site qui rappelle fortement les découpages des Etats Africains et qui ne correspond pas vraiment à un territoire maritime. Enfin, la mise en cohérence de toutes les zones déjà protégées, c'est déjà une bonne chose...

Pour en savoir plus sur le parc, je vous invite à visiter le site officiel.
Repost 0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 10:43
09/10/2007

Le monde culturel catalan s'agite en ce moment suite  à la mise sur la touche par Catalunya Ràdio de l'écrivain uruguayen  Christina Peri Rossi, installée en Catalogne depuis 30 ans, au seul motif que  celle-ci s'exprimait en castillan et non en catalan. Cette dernière avait l'habitude de participer à des tertullia, sorte de table-ronde politique dont les interlocuteurs sont friants.

En réalité, cette mesure intervient à la suite d'un vote du Parlement catalan (légitime jusqu'à preuve du contraire) demandant aux radios catalanes de n'émettre qu'en catalan. Cette décision a été critiquée par nombre d'intellectuels et personnalités (dont l'écrivain Mario Vargas Llosa) dénonçant le "catalanisme". Ils viennent de créer "un manifeste contre la persécution linguistique" dont serait victime le castillan.

Je ne porterai pas de jugement, mais poserait simplement trois questions: pourquoi Christina Peri Rossi ne peut-elle pas s'exprimer en catalan après trente années de vie en Catalogne? Y-a-t-il des émissions en catalan sur les radios castillanes? Y-a-t-il même des invités catalans ayant la possibilité de parler leur langue dans les médias castillans?

Avec un peu de recul, on admettra donc que les médias catalans devraient être bilingues et les castillans émettant en Catalogne monolingues! Ne parlons pas de "persécution linguistique" quand il s'agit simplement d'un juste retour des choses!

Repost 0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 09:43
Z-A-page-1-1.jpegVoici la Une du Peuple Breton du mois d'octobre.

Au programme, un dossier complet sur la réalité de l'enseignement du breton en Bretagne et notamment une prise de position de Naig Le Gars, élue au Conseil Régional de Bretagne (CRB). Théoriquement, l'Education Nationale ouvre une classe si la demande est suffisante. Etrangement, quand il s'agit de la langue bretonne, ce n'est pas le cas! Résultat, malgré la popularité de la langue et le dynamisme des classes (ainsi que leurs excellents résultats), les objectifs du CRB auront du mal à être atteints et le niveau exigé par l'Etat est loin de celui demandé par les parents!

Mais le breton n'est pas l'unique sujet du mag! Vous trouverez également le compte-rendu de l'université d'été de l'Union Démocratique Bretonne et la visite à Barcelone pour la Diada de Catalunya à laquelle j'étais convié (voir ici).

Vous retrouverez dans ce magazine les traditionnelles rubriques ainsi qu'une nouvelle traitant des problèmes quotidiens que rencontrent les bretons.

Je conseille tout particulièrement (outres les articles où l'on voit ma tête!) la lecture de la motion finale de Régions et Peuples Solidaires du congrès de Carmaux ainsi que l'édito, un article traitant de la diversité linguistique en Europe et du non-droit français!

Bref, un mag complet qui ne demande qu'à être lu et approprié!

Tarif: 3,5€ le numéro. 35€ pour 11 numéros. 17,5€ pour étudiants et chômeurs.
Repost 0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 10:05
Il est nécessaire avant tout de rappeler la différence entre Royaume-Uni et Grande-Bretagne: le Royaume-Uni est constitué de la Grande-Bretagne (Angleterre + Ecosse + Pays de Galles + Cornouailles) + de l'Irlande du Nord.

Pour une fois, je vais faire une entorce à mes critiques vis-à-vis de l'ingérence territoriale! Quoique non! Puisque les peuples sont libres de décider d'eux-même, j'aimerai que le Royaume-Uni organise un référendum au sujet de l'Irlande du Nord.

Ce reste de domination britannique en Irlande est tout de même à l'origine d'une guerre civile sanglante. Lorsque Michael Collins et Arthur Griffith négocièrent l'existence d'un Etat Libre d'Irlande (traité de Londres, 1921), ils étaient loin d'imaginer que leur compagnon de lutte, Eamon de Valera, qui deviendrait par la suite le premier président de la République Irlandaise, dénoncerait le traité et la partition!

Pour ma part, j'utilise toujours le terme de Grande-Bretagne pour marquer mon opposition à la présence britannique sur l'île d'Irlande. Ce maintien est clairement le signe que l'Irlande a toujours été considéré comme un dominion, un vassal. Ce qui ne veut pas dire que j'eusse été un partisan de De Valera qui utilisa ses compagnons stratégiquement afin de ne pas être décrédibilisé par un accord qui ne pouvait aboutir qu'à cela et rien de plus... (à ce propos un très bon film intitulé "Michael Collins" de Neil Jordan magnifiquement interprété par Liam Neeson).

Bref, cette utilisation me permet également de dépasser l'échelle purement Etatique et d'être plus précis dans la désignation d'un lieu! Ainsi, l'Angleterre n'est qu'un morceau ne comprenant ni Pays de Galles, ni Ecosse, ni Cornouailles. Si je parle des anglais, j'exclue donc les autres nationalités de mon discours!

Une question se pose néanmoins: si le Royaume-Uni disparait (cas de l'indépendance de l'Ecosse ou du rattachement de l'Irlande du Nord à la République d'Irlande), que deviendra l'Union Jack (drapeau)?

Illustration: Voyons si vous avez compris!
Présentation de l'Union Jack ici. Plus simple encore: ici


Repost 0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 09:56
08/10/2007

Les députés européens de l'Alliance Libre Européenne Jill Evans (Plaid Cymru) et Ian Hudghton (Scottish National Parti) ont proposé de sanctionner l'entreprise française Total pour s'opposer à l'aide logistique qu'elle fournirait à la junte birmane!

"Nous avons besoin de montrer l'exemple et la Commission Européenne ne devrait pas continuer d'entretenir des relations économiques avec des compagnies qui, d'une manière ou d'une autre, soutiennent les dictatures militaires". Ian Hudghton.

L'Union Européenne ne peut en effet pas dénoncer d'un côté la repression birmane (voir ici) et continuer d'utiliser les services de Total. Rappelons que la légitimité est politique et non économique.

Espérons qu'ils soient entendus...

Info plus complète ici.

Repost 0
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 10:37
Bayrou-pacco.gifPersonne n'ignore que j'apprécie Bayrou, mais peu son ex-parti (UDF). Les quelques articles consacrés à la présidentielles vous donneront un bref récapitulatif de la campagne selon moi!

La création du Modem était pour moi prématurée pour les législatives et je ne m'étais pas trompé (pour réussir, il aurait du dissoudre l'UDF avant). Cela dit, ce genre de partis appelés "catch all" un peu partout dans le monde (comprenez qu'il fédère des courants différents sur une base assez large) a des chances de remporter quelques sièges en municipalité en 2008 vu le nombre d'adhérents qu'il prétend avoir!

A vrai dire, le PS et même l'UMP joue au même jeu à ceci près que les socialistes refusent de se scinder (voir ici) et préfère jouer "l'étouffe diversité" en draguant de l'extrême gauche au centre-droit! L'UMP reste cohérent, mais est lui aussi hégémonique et quasiment anti-démocratique (voir polémique sur le futur maire de Neuilly!).

Je n'ai pas l'habitude de dire à mes lecteurs quoi voter et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer. Cela dit, même si les ténors de l'UDF n'ont pas suivi M. Bayrou et qu'il soit obligé de piocher des "nouveaux", je me méfie de cette nouvelle façon de faire de la politique (d'ailleurs, est-ce bien nouveau?). De même que je ne crois pas au discours mielleux de Ségolène Royal, je n'aime pas Bayrou à cause de sa stratégie (chez les bretonnants, on appelle ça Na Gwen, Na Ruz), mais pour certaines de ses positions (laïcité, institutions, politique internationale et respect des minorités notamment).

Je pense pour ma part qu'il y a des partis nationaux et des partis locaux. Le Modem ne sera un parti local que quand on parlera de lui sans citer Bayrou contamment comme je le fais ici! Idem pour le PS et l'UMP! Quand j'entends les positions locales du Modem, j'ai l'impression que seuls les noms ont changé et pas le discours! Déshabiller Paul pour habiller Jacques?

Bref, au risque de me répéter et même s'il reste du temps avant les municipales, ne sautez pas sur le premier parti venu et lisez TOUS les programmes (même ceux des petits partis)! Inutile de voter pour une coquille vide!

Illustration: Pacco. Voir site web.


Repost 0
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 12:28

bouwvakker3newyork1932cur4.jpgDans la catégorie "insolite", je voudrais l'article sur l'ascenseur! Cela paraît un peu étrange de parler d'ascenseur, mais pourtant, vous allez voir que l'histoire de cette invention est sociologiquement intéressante! Les égyptiens utilisaient déjà des treuils pour construire les pyramides, mais à cette époque, cette géniale invention ne constituait pas une amélioration des conditions de vie, loin de là!

Contrairement aux idées reçues, l'invention du monte-charge dont l'ascenseur est issue n'est pas attribuée à M. Otis. En revanche, il est reconnu comme celui qui rendit ceux-ci plus sûrs (grace à un système ingénieux qui permettait que la cabine ne tombe pas si la corde rompait).

Rien de bien passionant là-dedans si ce n'est que grâce à cette petite chose, la hauteur des bâtiment a pu s'accroître en témoigne cette magnifique photo dont je ne suis pas sûr des sources (Bettman et Corbis?). De ce fait, les appartements ont pu prendre de la valeur-ajoutée et les riches qui vivaient auparavant au rez-de-chaussée par peur des incendies se mirent à coloniser les hauteurs laissant l'accueil au pauvre!

Aujourd'hui, on retrouve cette discrimination! Quand les promoteurs réalisent un collectif de quatre étages avec ascenseur, croyez-vous que c'est pour loger de jeunes étudiants sans le sou? Ascenseur = plus de charges! L'ascenseur discrimine alors qu'il était censé faire l'inverse! Etrange! En réalité, c'est encore un objet de luxe!
Qui a parlé d'ascenseur social?

Repost 0
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 10:50
Avant de lire cet article, il est nécessaire de lire cet autre article paru dans le journal Le Monde du  30 septembre 2007: cliquez ici.

Cet article illustre parfaitement l'idée selon laquelle les chiffres peuvent être interprétés de différentes manières! Je suis effaré par la description que M. Zinsou fait de l'Afrique! Si cela part sans doute d'une bonne intention (celle de ne pas victimiser l'Afrique et de lui donner une chance), le diagnostic est tout de même assez discutable comme en témoignent les commentaires de Naomed que je reprendrais à mon compte (voir son blog politique sénégalais).

Premier constat: Lionel Zinsou est assez gonflé de parler au nom de l'Afrique, lui qui travaille à la banque Rothschield. Mais passe encore! Ce qui est plus grave, c'est de comparer comme c'est régulièrement le cas un palace à une cabane en terre! Ainsi, quand M. Zinsou parle de fortes croissances en Afrique, il oublie de dire combien ce continent part de bas! Comparer celles-ci à celle de la France est donc véritablement ridicule (voir ici)!

Secondo, ce qu'il dit est en partie faux! En effet, la dette de l'Afrique ne s'efface pas par l'opération du St Esprit. Il me semble également que cette dette est régulièrement discutée par les instances internationales ce qui montre que le problème de fond n'a jamais été réglé. Dire que les guerres et les crises économiques appartiennent au passé est encore plus contestable! Comme si les choses étaient figées. Dans un contexte économiques si tendus dans le monde, qui peut se garder des crises? La situation au Soudan contredit également le côté "bisounours" du conseiller du Bénin qui ferait bien de mieux choisir ses collaborateurs! En outre, je n'ai pas l'impression que la démocratie évolue à ce point... en tout cas pas au Sénégal où il n'existe aucune opposition!

Cependant, moi aussi je serais optimiste SI "l'éducation progressait et si les infrastructures s'amélioraient", mais ce n'est pas le cas! Avec quel argent améliorer les écoles? Avec quel argent faire de meilleures infrastructures qu'il faudra refaire après chaque mousson?

Doit-on passer sous silence la question de la non-maitrise urbaine comme M. Zinsou le fait? Je ne le pense pas car c'est, selon moi, un des problèmes majeurs de l'Afrique! Il n'y a pas d'intermédiaires entre le village et la mégalopole... Cela s'explique justement par l'exode rural qui est un fléau partout dans le monde (voir la Chine actuellement). M. Zinsou a sans cesse "les gains de productivité" a la bouche, mais il ne doit pas oublier que l'Homme est plus important que la machine! Si M. Zinsou voit d'un bon oeil le fait que quelques paysans fortunés s'enrichissent pendant que des milliers d'autres courent chercher du travail fictif en ville, il faut preuve lui aussi d'une certaine dose de cynisme. Le malthusianisme a des limites!

Je finirai sur une touche d'incrédulité quand M. Zinsou dit que beaucoup de jeunes voient en Oussama Ben Laden un modèle! Cela ne lui fait-il pas comprendre qu'il y a un réel problème?
Repost 0