Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 12:30

Castro.gifSuite au décès de la femme de Raul Castro, Vilma Espin Guillois, je constate que l'ère castriste à Cuba connait un tournant. Alors que Fidel semble épuisé par ses longues années de pouvoir, que Raul, qui gère le pouvoir par intérim, change de ton vis-à-vis des américains, que la constestation sur l'île tente de se réveiller, on est en droit de s'interroger sur l'avenir de Cuba.

Y-a-t-il une vie après Fidel Castro à Cuba? Fidel, au pouvoir depuis 1958, était tellement omniprésent jusqu'à présent que l'on ne pouvait imaginer l'île sans lui. Pourtant, "El Commandante" n'a-t-il pas profité d'un contexte particulier? Une ascension en pleine guerre froide associée à beaucoup de chance (la plupart des coups politiques de Fidel sont du bluff comme la célèbre attaque de la caserne Moncada alors que le jeune cabalerro était étudiant), voila le secret de la réussite de Castro!

Ni communiste, ni rien du tout d'ailleurs, Castro est un personnage ambiguë (voir ici). Pour l' éducation populaire, mais censeur professionnel; pour le bien-être de tous, mais anti-démocrate (prisonniers politiques); homophobe d'un côté et impliqué dans la décolonisation en Afrique de l'autre... tel est le paradoxe de la doctrine Castro!  Ombre et lumière! Egérie de l'anti-américanisme grâce à sa victoire dans la baie des cochons, sa mort relancera-t-elle l'appétit des Etats-Unis pour Cuba? Même si on doute que les Castro n'aient pas prévu leur succession, Fidel était tellement parano (changer de lieu tous les jours) que l'hypothèse inverse est aussi plausible. 

Pourtant, l'idée castriste est la mode! On sait que les relations entre Cuba et le Mexique ont toujours été cordiales. Aujourd'hui, l'Amérique du Sud semble rendre hommage à la résistance de Castro (en omettant au passage les crimes et les privations de liberté): Chavez sera-t-il le prochain Castro? Comme lui, Chavez est finalement une création des Etats-Unis (arrivé seul, en réaction à un modèle).

Je ne me fais pas vraiment de soucis pour les cubains dans une hypothèse de libéralisation sur l'île à la mort des Castro (peu d'analphabétisme et bonne éducation en général). Cela dit, la brutalité du passage entre deux systèmes peut laisser un certain nombre de personnes sur la touche! L'Allemagne de l'Est ou la Russie attendent toujours le mirage économique! Les cubains ne devraient donc pas rejetter "en bloc" le modèle, mais s'ouvrir progressivement au monde en faisant le tri entre "le bon et le mauvais"! 

Illustration: Cox and Forkum. Voir site ici.
Repost 0
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 14:30
carte-arc-at.gifCette carte représente les régions membres de la commission arc atlantique de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM). Elle est tirée du site de l'arc atlantique (voir ici). Souvent décrié comme un club de perdants car il regroupait des régions en marge des centres décisionnels et relativement pauvres par rapport à ces mêmes centres, je pense au contraire que ce projet déjà ancien (1989) est loin d'être initéressant. En fait, j'irais même jusqu'à dire que je suis un farouche partisan de cette association... ou plutôt de ce projet qui n'a rien d'une pseudo-retrouvaille celtique, mais d'une volonté politique forte!

Le centre de gravité de l'Union Européenne se déplace à l'est depuis l'entrée en 2004 des dix nouveaux membres. Cette ouverture a d'ailleurs été suivie du rejet du traité de constitution en 2005 qui, au moins pour une partie, peut-être expliqué par la brutalité du processus: dix membres d'un coup quand les dernières adhésions se faisaient par petits groupes! Je n'ai jamais été hostile à ces nouvelles "recrues", mais je pense que pour beaucoup de gens, ça suffit! Sans compter qu'il est facile de dire que l'Europe (la structure lointaine) est responsable de nos maux!

Je ne suis pas vraiment certain que l'élargissement soit un problème. Au contraire... D'une part, il va nous couper des subventions européennes qui orientent bien trop nos économies (voir ici) et font parfois plus de mal que de bien (la PAC par exemple). D'autre part, il va nous responsabiliser... L'arc atlantique est alors le moyen pour une région comme la Bretagne de ne plus être considérée comme la périphérie (voir ici) en dynamisant la façade atlantique et en rendant la vue à "l'Europe aveugle" (Jacques Beauchard), celle qui tourne le dos à la mer! C'est grace à une mutualisation des moyens que les enjeux communs pourraient être examinés (garde côte, politique maritime commune, politique des pêches communes, relocalisation du commerce...).

La logique de l'arc atlantique, c'est le polycentrisme, la diversité, contre l'unité monolithique européenne qui ressemble finalement assez à l'unité factice dont rêvent les jacobins français! Ne soyons pas tentés par la récente dérive qui transforme
un Etat fédéral comme les Etats Unis en Etat Nation! Oui, l'Europe est forte, mais elle possède plus d'une voix! Oui, ce système est plus difficile à mettre en place, mais quand nous y serons arrivés, l'Europe sera un exemple de diversité...
Repost 0
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 16:35

terre---crabouill--e.jpgLe 4x4: aberration motorisée destinée à montrer aux plus faibles qui a le pouvoir! Ou est-ce un sentiment de puissance pour une société qui a peur (voir dessin ici)? Plus je croise de 4x4 en ville, plus je partage l'avis des dégonfleurs de pneus, des colleurs d'autocollants et autres anti-4x4. Mais que viennent faire de tels monstres en ville?
 
La propagation du 4x4 résulte en partie d'un problème d'aménagement. La ville apparaissait jusqu'à ces dernières années comme un lieu dense: dès lors, "les urbaines" comme on appelle les petites voitures du type Clio, Twingo, 205 ou Saxo (...) semblait être les plus disposées à s'adapter à la ville. Mais aujourd'hui, le modèle de densité propre à l'Europe semble évoluer dans le sens contraire des préconisations politiques et des objectifs environnementaux. Nos villes s'étendent, grinotent des terres agricoles où les supermarchés poussent comme des champignons! Pour les joindre, nous sommes contraints d'utiliser la voiture... pas d'alternative, c'est un cercle viscieux!

Avez-vous déjà visités les Etats-Unis? C'est troulant de constater la proportion de 4x4 dans les villes géantes et lâches (au sens: contraire de denses!) américaines. Puisqu'on parle de commerce local, de relocalisation économique, ne faudrait-il pas travailler à redensifier nos villes quitte à déplacer à moyen terme des zones d'activités éloignées? Je pense que le 4x4 est un indice nous révélant que c'est aujourd'hui la ville qui s'adapte à la voiture et non l'inverse! Le politique cède face aux pouvoirs économiques... bientôt, le vote ne servira plus à rien et nous voterons simplement en fonction de nos achats!

Alors quand j'ai croisé récemment un "hummer" à Lorient, j'ai commencé à baliser! Jusqu'où s'arrête la dé-territorialisation? Les villes tentaculaires sont impersonnelles, les quartiers se spécialisent dans une fonction (commerciale, résidentielle, industrielle: voir ici) ce qui multiple du même coup les déplacements et excluent les plus faibles (ce qui ne peuvent pas se déplacer). Serait-ce la raison pour laquelle l'Homo Mobilitus choisit un tel véhicule? Un sentiment de sécurité pour un individu toujours sur les routes? 

Je crois sincèrement que le politique doit reprendre possession du pouvoir qu'il a perdu face à l'économie. Sous peine de voir nos villes devenir ingérables et la loi de la jungle (du plus fort) primé sur la loi de la raison!

Repost 0
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 10:15

dessin-de-Haddad.gifAlors qu'au Sénégal l'opposition a boycotté le scrutin législatif il y a quelques semaines, en France, les résultats ne sont pas plus glorieux question démocratie! 

En bref, même si la gauche s'en sort mieux que prévu, l'UMP a tout de même la majorité absolue donc une totale liberté d'action et les problèmes du PS sont loin d'être terminés... Car ce que certains appellent "rebond" ou "sursaut", je l'appelle "coup de chance"! Coup de chance parce que cette victoire relative n'est attribuable qu'à une bourde du gouvernement en place. La TVA sociale (oxymoron?) et l'unité de la gauche s'est reconstituée! Finalement, cette victoire est à l'image des cinq dernières années pour le PS: une force de contestation, en réaction, plutôt qu'une force de propositions. D'ailleurs, je n'ai entendu aucune piste de contre-réforme de la part des éléphants!

Bref, le titre de l'article interroge simplement les citoyens que nous sommes sur la démocratie dans notre pays! Bipartisme et quasi-mort des petits partis (le plus grave selon moi), abstention record et déficit éducatif clair eu égard à la faiblesse de nos connaissances institutionnelles. Le roi aurait pu être nu, il ne l'a pas été car les citoyens raisonnent comme si nous étions sous un régime dictatorial: Sarkozy est élu, il a donc le pouvoir pour 5 ans! Réveillez-vous! Il n'y a pas de scrutins dans les dictatures et si la démocratie française se détériorent, c'est uniquement de notre faute! Si nous avons plusieurs scrutins, c'est qu'ils ont tous une fonction! Cessons de critiquer les politiques (Sarkozy le premier) et remettons nous en cause!

Pour moi, les législatives (pouvoir législatif) sont plus importantes que les présidentielles (pouvoir exécutif), mais encore une fois, comme cette élection est moins attrayante que les histoires de couple de Hollande et Royal, tout le monde s'en balance... Il nous reste les municipales pour tenter de développer des projets cohérents, mais là encore, les barons locaux sclérosent les territoires par goût du pouvoir. Qui a dit que les français aimaient la politique?

Illustration: Haddad.

Repost 0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 10:58
Jupp--.jpgAlain Juppé a perdu... même si Ségolène Royal avait fait un meilleur score que Sarkozy à Bordeaux, la reconquête de la mairie par Juppé à son retour du Canada (malgré l'abstention) me faisait penser qu'il serait élu! Raté! 

Ainsi, "le meilleur d'entre nous" démissionne! Pourquoi n'est-ce pas arrivé à Fillon? Autant, je me pose des questions sur Juppé, autant je n'aurais aucune affection à voir, à l'avenir, Fillon se prendre les pieds dans le tapis! Je ne suis pas sûr que Juppé mérite un tel sort même si je ne partage pas ses visions en terme d'aménagement du territoire! Paye-t-il son image de vieux briscard d'une politique révolue?
 
Ne croyez pas que sa défaite m'attriste, simplement je pars du principe qu'on sait ce qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on gagne! Et quand j'entends que ce super ministère pourrait être attribué à Jean-François Coppé, je commence à frémir! Un poids lourd ce nabot incompétent? Un poids lourd cet expert de la langue de bois? Ou bien serait-ce le mépris qu'il dégage qui pousse les journalistes à le mesurer à Juppé? Je ne pense pas que Borloo quitte l'Economie. Reste Barnier, pourquoi pas! Mais Copé, non merci! Il est tout ce que je déteste en politique...

N'ayant jamais cru que Juppé se soit mis au vert, je ne me fais pas de soucis pour ce ministère bidon créé par le président et sa marionnette de premier ministre! Toutefois, je trouve la règle édictée par Fillon stupide! Perdre un mandat local, c'est être désavoué nationalement? Je trouve surtout lamentable que des ministres ou futurs ministres se présentent aux élections législatives en sachant pertinemment qu'ils ne siègeront pas à l'Assemblée! Les électeurs ont, une fois encore, élu les mêmes pingouins et désavoué le seul lien visible du gouvernement avec l'ancien président!

La question est de savoir si Juppé mettra fin à sa carrière politique (nationale)? Il restera à Bordeaux et évitera au moins les critiques sur le cumul des mandats, mais que va-t-il faire de sa matière grise? La mettre au service de la planète lui aussi? Retrouver son ex-ami Chirac? La lutte contre le changement climatique est-elle devenu une voie de garage, un refuge pour les perdants? 

Illustration tirée du Charlie Hebdo.
Repost 0
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 16:25
fonte-des-glaces-YAB.jpgIl n'est pas certain que nos politiques mesurent bien les enjeux du réchauffement climatique! La clim' et les ventilateurs ne règleront rien et le monde, si la glace, continue à fondre pourrait changer considérablement et à une vitesse exponentielle! Car la fonte des glaces, c'est aussi moins d'énergie solaire réfléchit et donc une augmentation de la température... mettez le doigt dans l'engrenage et c'est le bras qui y passe!

La fonte des glaces pourrait affecter 40% de la population mondiale (journal Le Monde du 4 juin 2007). Les villes littorales pourraient connaître des désagréements liés à la montée des eaux comme la réapparition de maladies liées à l'insalubrité ou aux eaux stagnantes. On sera alors bien loin des Venises dont rêvent les marchands de rêves! Le littoral pourrait à nouveau devenir repoussoir car nos populations ne sauraient pas faire face à un changement trop rapide! Les digues ne seront alors pas une réponse acceptable, ne faisant qu'amplifier le phénomène un peu plus loin...

Parallèlement à la fonte des glaces, des dérèglements de courants marins sont à craindre. Les glaciers du Canada peuvent très bien refroidir le Gulf Stream, voir le détruire ce qui
plongerait paradoxalement les côtes atlantiques, non pas en fournaise, mais en glaçons! Mais nos braves entrepreneurs nous diront que c'est une aubaine pour l'économie car les routes maritimes seraient réduites: plus d'océan arctique, c'est du temps gagné pour aller en Chine! Or, le temps, c'est de l'argent...

J'espère simplement que l'économie mondiale gagnera suffisamment d'argent pour éviter l'engoutissement des îles ou archipels, les dérèglements climatiques de plus en plus violents, les nouvelles maladies et la disparation d'espèces animales et végétales... Comprennent-ils ces argentiers que nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis?

photo de Yann Arthus Bertrand.
Repost 0
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 15:40
Même si les substances ne sont pas nouvelles, la propagation des drogues s'étend. Toutefois, il est intéressant de faire une distinction entre les "drogués". Drogues dures ou drogues douces, telle n'est pas la question!

La véritable question est de savoir quelles sont les raisons de la prise de drogue? Avant de s'attaquer à un problème, autant en connaître les causes, non? Pour résumer, j'en vois trois: le plaisir, la détresse, la curiosité.

La consommation de drogue n'a pas commencé au XXe siècle. Qu'il s'agisse du tabac, de l'alcool ou de l'herbe, la prise régulière de substances -parfois illicites- correspond au départ à un moment de détente, un passe-temps traditionnel: le verre de vin entre amis, la cigarette après le café (lui aussi une drogue d'ailleurs!) ou le haschich pour libérer les langues. Toutefois, si le plaisir est le premier motif de consommation, on constate que la dépendance vient rapidement et que, pris trop régulièrement ou en trop grosses quantités, le sur-plaisir devient le signe d'un mal-être!

Sans vouloir faire de sociologie ou de psychanalise à deux euros (je n'en ai pas les compétences), je pense effectivement que la prise régulière de drogues (quelles qu'elles soient) démontre la détresse et l'ennui qui grinote notre société. C'est sur cette base de "rejettés", de "suicidaires", de "marginaux" ou de "malheureux" que prospère l'économie de la drogue! Un bizness géopolitique tellement fructueux que l'on peut même aller jusqu'à dire qu'il n'a pas vocation à être résolu! Les pays émetteurs gagnent plus d'argent en cultivant du kif ou du pavot plutôt que de la nourriture ce qui arrange finalement assez les pays récepteurs!

Le problème de la drogue est principalement développé dans les pays dits "riches" et on peut donc en conclure que notre société de l'abondance fabrique des "perdus"! Les médias ont beau faire miroiter une société du rêve, les citoyens ne sont pas dupes! En consommant la drogue, c'est ce monde qu'ils quittent... au lieu de construire une nouvelle société, le désespoir, la non-confiance en l'avenir les pousse à se réfugier dans un autre monde (Les Paradis Artificiels!). Cocaïne, Télévision ou Adrénaline = monde qui s'ennuie (voir ici)!  Dans un sens, il en va de même des religieux qui croient en un monde meilleur (ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: certains croyants s'occupent de ce monde-ci!).

Enfin, la troisième cause de la consommation est plus rare et jamais abordée par nos autorités bornées: la découverte! Les sociétés anciennes utilisaient la drogue comme "outil" pour "libérer" leurs esprits. Même si cela peut faire rire, la Science actuelle a démontré que notre cerveau ne fonctionnait pas à 100% de son potentiel. Certaines zones sont fermées et les drogues constituaient des clefs pour y entrer (Ça y est, je sens que je vais passer pour un illuminé ou pire, pour un naïf!). Les Civilisations sud-américaines, par exemple, n'étaient-elles pas savantes avant la Science Moderne? La consommation de drogue ne pourrait-elle pas être abordée dans une démarche scientifique dont le principal cobaye est l'Homme? L'enjeu est de savoir la doser et d'en connaitre les risques pour mieux les éviter, non? Pour moi, le problème à l'heure actuelle est donc de voir que les substances s'artificialisent en vue de "créer" des dépendances... plus de contrôle possible mène à des dérapages!

Moralité: au lieu de s'attaquer aux conséquences de la drogue, peut-être faudrait-il mieux écouter les causes! Je ne suis pas sûr que l'Etat en prenne le chemin puisque la société de consommation sans projet n'est pas remise en cause, qu'une seule voie prime: la répression, et que les sciences humaines sont de plus en plus délaissées au profit de la Science "Dure" (qui, sans théories concurrentes, en devient despotique). La drogue est avant tout un rapport avec soi-même, mais le bien-être a-t-il véritablement sa place dans une société où l'on crie que l'argent fait le Bonheur?

Repost 0
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 17:27

radars.jpgUn rapide coup de gueule suite à la décision de peut-être enlever les panneaux annonçant les radars fixes. Les radars sont nés soi-disant d'une volonté de réduire le nombre de tués sur les routes en réduisant la vitesse! Toutefois, je m'interroge aujourd'hui sur les réels objectifs de ces machines à fric...

Comme vous le savez, je ne conduis pas, je ne veux pas conduire et je suis un farouche partisan de la réduction de la place de l'automobile dans la société (voir ici et )! MAIS, je trouve tout de même scandaleux la politique entretenue par l'Etat vis-à-vis des automobilistes. Bien souvent, les automobilistes utilisent la voiture par habitude, mais aussi parce que l'Etat favorise la voiture au détriment d'autre moyen de transport. On notera d'ailleurs que depuis les dernières réformes Raffarin sur la décentralisation, les régions sont financées par la TIPP ce qui est purement et simplement scandaleux pour un Etat qui parle de développement durable! Les Régions ont-elles intérêt à réduire la consommation de pétrole?

Mais venons en au fait! Je trouve inadmissible que les radars soient localisés en pleine ligne droite sur les autoroutes ou dans des lieux sans danger. Si ce n'est pas une tentative de faire de l'argent, dites-moi alors ce que c'est? D'autant que l'irresponsable sur autoroute n'est pas celui qui roule à 150, mais celui qui roule à 80! Le problème est encore pire pour les motards qui s'endorment sur leur guidon à 110! Définitivement, les radars devraient se situer sur les départementales où l'on dénombre bien plus de morts ou dans des virages! Le panneau est alors nécessaire car il annonce le danger! Aujourd'hui, on parle de le retirer... j'en déduis que c'est une politique bêtement repressive. 

Seul hic, l'Etat s'aperçoit que cette politique n'est pas viable! En renflouant les caisses sur le dos des automobilistes, l'Etat oublie que les automobilistes sont aussi des consommateurs et qu'ils ont besoin de leur voiture pour aller travailler! Alors pour leur éviter de repasser le permis, on verra bientôt des permis à 20 points? Ou encore plus de personnes roulant sans permis...

Repost 0
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 17:20
Caricature-US-environnement.jpgLa sélection naturelle a toujours existé! N'appartenant pas au clan des "créationnistes", je soutiens les thèses de Darwin selon lesquelles les espèces évoluent, mutent, disparaissent si elles ne sont pas adaptées. Le réchauffement climatique a sa part de responsabilité, mais il me semble que l'Homme est tout de même le premier responsable de l'accélération du processus!

L'Homme est aujourd'hui tellement avancé en matière de génétique qu'il peut à sa guise transformer son environnement sans savoir réellement où il met les pieds! Là encore, ce n'est pas nouveau, l'Homme a toujours transformé son territoire. L'agriculture est fait le constat: les cultures ont été spécialisées dans les produits rentables (maïs, blé) et les animaux élevés sont croisés afin de grantir la meilleure rentabilité pour l'éleveur! Chaque espèce de vache n'a pas le même rapport coût/bénéfice!

Ce qui est problématique, c'est la vitesse à laquelle l'Homme spécialise son environnement. A l'instar de la politique, on assiste à une uniformisation de la production et à une perte de la diversité naturelle! Les insectes sont considérés comme nuisibles et sont éliminés alors qu'ils sont très utiles si on les connaît. A l'inverse, les oiseaux prédateurs qui, en trop grand nombre, détruisent les espèces plus fragiles ne sont pas régulés! Mon Dieu, tuer un oiseau, c'est mal! Nous tuons des centaines d'animaux pour notre consommation... simplement ce n'est plus celui qui mange qui tue, mais quelqu'un qui est payé pour ça et que l'on ne veut pas voir tout comme nous ne voulons plus voir nos morts! Tout ça pour dire que les charognards, les animaux qui vivent de notre gaspillage pullulent (étourneaux, corbeaux, goelands, pies...) et qu'il serait grand temps que nous en tirions des conclusions (voir ici)!

Bref, je tiens à encourager les agriculteurs qui, en Bretagne et ailleurs, s'inscrivent dans les programmes de préservation des espèces rares (Bravo au Conseil Régional pour cette initiative). Et oui, il n'y a pas qu'une seule espèce de vache, ni de poule, ni de cheval! Les espèces animales doivent-elles disparaitre au nom du profit? Car Mc Donald's n'utilise qu'une poule engraissée de force pour faire ses chicken nuggets et nous en redemandons...

Illustration
de Toles (?) from the Washington Post 2006.
traduction: "de combien d'espèces ai-je besoin?"
Repost 0
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 15:31
Seules les idées comptent... les "Grands Hommes" ne sont que les porteurs d'idéologies! Il est dommage que les guerres de personnes entâchent les idées qu'ils défendent. Les éléphants du PS ont beau se prétendre des philosophes rois, dénués d'ambitions de pouvoir, on constate qu'en réalité, chacun se sent investi d'une Mission quasi divine: relever le France! Sachez tout d'abord que la France va bien et que vous resterez, pour la plupart dans les oubliettes de l'Histoire à force de vous faire la guerre!

L'article ne vise pas forcément le PS, mais vue l'actualité, il est temps que le parti d'"opposition" tire des conséquences de ses multiples échecs! De même, quand l'X-gauche est incapable de se rassembler pour le législatives, on est en droit de se demander s'ils défendent véritablement les idées qu'ils assènent comme des slogans. Assez des paroles, place aux actes!

J'entends souvent les bien-pensants critiquer la CFDT, mais je constate que pendant que d'autres syndicats critiquent, pestent et crient au scandale, la CFDT avance, négocie et obtient le mieux possible! Plus pragmatique certes, mais au moins, il y a un bilan! Il faut rappeler pour la décharge des syndicats qu'ils n'agissent qu'avec une légitimité limitée en France (puisque l'immense majorité des travailleurs n'est pas syndiqués) et qu'ils ne sont pas responsables des gouvernements que nous élisons! Pourtant, aujourd'hui, les syndicats sont plus efficaces que certains partis politiques qui se reposent sur leurs lauriers et s'appuyent sur l'adage selon lequel "après le pluie viendra le beau temps"!

Les idées se remportent par le débat, la rhétorique et les arguments, pas par des Messies! Quelles idées nouvelles apporte Ségolène Royal? Quelles idées nouvelles apporte Nicolas Sarkozy? Aujourd'hui, la France rejette les petits partis qui sont, bien souvent, la matière grise des grands partis. Les négociations en vue des municipales s'annoncent d'ores et déjà coriaces pour les petits partis! Dommage... la pluralité est nécessaire et vital à la démocratie!

Si demain, les élections continuent d'être remportées par des personnalités médiatiques, je crains que la société française ne s'encroûte! Le temps qu'un politique passe devant les caméras n'est pas passé à réfléchir! Or, sans idées nouvelles, l'innovation n'existe plus! Et à force de rabâcher la même rengaine, le disque raye et les électeurs se détournent de la politique...

Illustration: Côté.
Repost 0