Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 12:59
Je ne peux penser que M. Bayrou donne des consignes de vote pour le second tour en cas de défaite au premier! Ce serait, me semble-t-il, l'arrêt de mort de sa carrière. L'homme est relativement jeune et a tout à gagner à persister dans cette stratégie politique! En donnant une consigne, c'est un pan de son électorat qui ne votera jamais plus pour lui puisque sa stratégie de dépassement des clivages ne tiendrait plus. Sachant qu'il est difficile d'évaluer quelle est l'importance de la gauche et de la droite au sein de son électorat, le mieux est de laisser le choix à ceux qui lui ont fait confiance. On peut imaginer qu'il réitèrera ses critiques à l'un comme à l'autre pour essayer d'éclairer le débat, mais il ne donnera pas de nom, c'est certain! Il donnera juste ses priorités pour l'avenir de la France, sa vision de la politique à mener sur différents sujets notamment l'Europe... De même, on peut imaginer qu'il ne participera pas au prochain gouvernement (sauf si l'UDF l'emporte ce qui n'est même pas pensable!) si Nicolas Sarkozy est élu et je doute qu'il le fasse avec Ségolène Royal excepté si d'autres personnalités sont choisies aussi à droite pour former une sorte de gouvernement d'union nationale. Connaissant les lieutenants de SR, j'en doute...
Repost 0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 17:08

Face au fatalisme ambiant, j'ai toujours l'impression que nous autres laïcs croyons en Dieu et en tout cas au Destin! Vous savez, c'est un peu comme si tout était écrit et que rien ne pouvait être changé! Deux camps s'affrontent: les ultraconservateurs à la limite du fanatisme et les modernistes qui pensent que tout ce qui est nouveau est formidable. Jamais de "juste milieu". Cet article n'a pas pour but de dire que Dieu n'existe pas... je n'en sais rien (même si j'en doute puisque je me qualifie plutôt de panthéiste) et je ne le saurai jamais. Par contre, je développe une théorie simple, mais efficace prouvant que le destin n'existe pas et donc que c'est l'Homme qui est maitre de sa vie! La voici (défense de rire!): si le destin existait, tous ceux qui y croient n'auraient rien à faire d'autre que d'attendre puisque ce que nous faisons, c'est Dieu qui le veut. Si nous nous rebellons, c'est Dieu qui l'a décidé, si nous tuons, c'est un acte divin, si nous violons également... Bref, rien n'est possible sans l'aval invisible du Seigneur! Pourquoi donc ne pas rester à ne rien faire et attendre qu'il nous parle? J'en déduis, puisque nous agissons, que c'est l'Homme qui décide de son action... à moins que tous ceux qui agissent au nom de Dieu n'entendent des voix distinctes ce qui feraitt beaucoup d'élus! Que Dieu existe, c'est une chose, mais qu'il nous guide, c'en est une autre! Cette théorie du destin a été inventée pour déresponsabiliser l'Homme qui a toujours chercher à s'extraire de la Nature. Ce stratagème rassure le pêcheur, celui qui ne fait pas d'effort pour vivre en société ou en harmonie avec son environnement et rejette la faute sur celui qui est censé être parfait et ne jamais faire d'erreur! Pour ma part, je soutien que si Dieu existe, il nous a donné le libre-arbitre et contemple son travail... Dieu, n'est-ce pas au fond l'Humanité qui se voue un culte?

Illustration de Mix et Remix.

Repost 0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 12:45

La Bretagne a beaucoup souffert des marées noires! La Manche étant le couloir maritime le plus fréquenté au monde, le risque de collision, de naufrages, d'accidents divers n'est pas nul. Toutefois, les médias annoncent systématiquement le problème comme venant de la mer et avec cela, je ne suis pas d'accord! Le flux de pétroliers est dépendant de la demande de pétrole à terre (pour les entreprises, les particuliers, l'industrie). Quand j'entends donc les gens se plaindre des marées noires, mais ne jamais remettre en cause leur mode de vie consommateur de pétrole, ça me fait bien rire! De même, le financement de la décentralisation par la TIPP n'incite pas les régions à réduire leurs émissions. Autant se tirer une balle dans le pied! La préservation de l'environnement est une chose dont nous parlons, mais que nous ne faisons pas. Où est la cohérence dans nos actions? Nous vivons en Absurdie (voir ici)! On nous annonce déjà que le nucléaire n'a aucune incidence sur les cours d'eau... bientôt, on nous dira peut-être que les marées noires ne sont pas aussi graves que prévue! A quand des garde-côtes? A quand des règles européennes plus strictes sur les navires? A quand des recherches autres que le biocarburant tout aussi problématique que le pétrole? Les pétroliers devraient payer plus cher encore leurs droits d'entrée sur les ports... ports qui, comme nous, sont bien souvent dépendants du pétrole! L'économie du pétrole n'est pas vraie que pour les Etats Unis...

 

 

dessin de Plantu (avec l'aimable autorisation de son assistante)

Repost 0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 17:47

Voici un schéma trouvé aux hasards de pérégrinations sur Internet (si quelqu'un a la référence, je me ferais un plaisir de l'ajouter) qui peux vous aider à comprendre les institutions européennes. Je ne vais pas vous commenter le schéma. Toutefois, quelques questions méritent d'être posées: Pourquoi reproche-t-on toujours à la Commission de décider alors que ce sont nos ministres respectifs qui ont toujours le dernier mot? Pourquoi, puisque l'Europe veut se rapprocher du peuple, ne donne-t-on pas plus de pouvoir au Parlement? Pourquoi ne voit-on que les orientations libérales des commissaires libéraux nommés par nos chefs d'Etat ou de gouvernement et jamais les orientations des comités de régions, des conseils économiques et sociaux (...) ? Pourquoi ne respectent-on pas les orientations des Livres Blanc et vert? Pourquoi le grand public ne connait pas le Schéma de Développement de l'Espace Communautaire (SDEC) qui prône le polycentrisme et l'aménagement équilibré et durable du territoire? Je vous laisse les réponses, j'ai les miennes...

 

Repost 0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 17:20

On ne naît pas anti-supermarché, on le devient! Moi-même, étant jeune, je participais à ce grand délire consummériste qui plane dans les supermarchés, mais aujourd'hui, je suis capable de voir qu'il pose de gros problèmes. Je suis d'autant plus engagé vis-à-vis de cette question que le supermarché, en France, est une affaire de Bretons! En 1949, Edouard Leclerc transforme son épicerie de Landerneau en supermarché et la déferlante ne cessera de s'accélérer. Si, au départ, l'idée d'acheter en gros n'est pas mauvaise, l'approvisionnement n'importe où et à n'importe quelle saison a créé de véritables lacunes chez les consommateurs qui ne savent plus quand manger des fraises et demandent des tomates pas chères en plein hiver! Aujourd'hui, le problème écologique pousse à relocaliser la production et à manger de saison (sans pour autant cesser les échanges avec l'Ailleurs). La course au gigantisme à la chute des prix a des conséquences aussi sur le territoire car il faut désormais accueillir des centaines et des centaines de mètres carrés de magasins, entrepôts, et prévoir des parkings géants pour les troupeaux de consommateurs! Résultat, ces nouvelles zones d'activités sont actives le jour (devenant même un lieu de promenade sans arbre, sans rue, sans âme) et déserte la nuit. Une fois le jour tombé, ces non-lieux se transforment en véritables coupe-gorges (au pire) balayés par les vents (au mieux) qui ne servent à rien et dans lequel le lien social est inexistant. Pendant ce temps, le commerce de proximité meurt, mais comme nos politiques trouvent plus facile de compter les emplois que créent les supermarchés que compter les emplois qu'ils détruisent, ce type de commerce a encore de l'avenir devant lui...

Repost 0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 16:52

Suite à un article écrit par JM Damay lu récemment dans le Monde, je me fais à nouveau la remarque que dans notre société, ce n'est plus l'Homme qui impose sa volonté à l'économie, mais l'inverse! L'idée que la politique prime sur l'économie semble périmée ce qui n'est pas étonnant puisque le citoyen n'a plus confiance dans la politique. Je pense que nous nous trompons d'ennemis! Le politique ne peut rien faire contre l'économie dérégulée dès lors que les citoyens ne modifient pas leurs comportements. Ainsi, tout le monde critique l'exploitation des employé(e)s dans les grandes surfaces, mais personne ne va voir ailleurs? Trop cher parait-il! Certainement, mais ce n'est pas en cautionnant un système qu'un autre deviendra stable! Aujourd'hui, le problème n'est pas qu'il n'y aura bientôt plus de caissiers/caissières dans les supermarchés; le problème est le supermarché en lui-même qui tue le commerce de proximité, tire les prix vers le bas et zone l'espace. C'est pourquoi, je me lance un défi ainsi qu'à vous-mêmes. Pour faire des économies, esssayons de ne consommer que ce dont nous avons besoin et d'acheter le maximum d'occasion. Librairies d'occasion, troc, services, commerce alternatif, mais aussi marché, vente directe... de nombreuses associations jouent le jeu et ça fonctionne. Bien évidemment, le marché de l'occasion vit sur les "déchets" de la société productiviste, mais c'est mieux que rien! Les entreprises s'adapteront par elles-mêmes aux changements sociétaux, mais il faut les pousser car elles ont tendance à stagner dès lors que les bénéfices sont au rendez-vous...

Repost 0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 20:30
Quelle ne fut pas ma surprise en lisant la presse que Michel Rocard ne serait pas défavorable à une alliance avec Bayrou avant le premier tour! Voila qui va embarasser le couple Hollande-Royal qui a complètement verrouillé le PS et qui pensait en missionnant l'ancien Premier Ministre sur le numérique acheter son soutien. Certes, Michel Rocard soutient sa famille politique, mais il semblerait que le rêve d'un parti de centre-gauche est toujours d'actualité dans son esprit! Cette simple déclaration a, selon moi, le pouvoir de faire basculer la campagne au profit de François Bayrou! Comment, en effet, penser que le courant "rocardien" puisse suivre Ségolène Royal qui se revendique "miterrandienne" avec conviction? Cet appel légitime un autre choix quelques soient les déclarations futures de Michel Rocard. Ségolène Royal va devoir récupérer ses électeurs de centre-gauche si elle veut remporter sa place au deuxième tour. Merci donc M. Rocard de garder votre liberté de pensée et de relancer la campagne! Comme d'habitude, vous surpassez la mêlée d'une tête...
Repost 0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 19:03
Cet article est un appel aux candidats à la présidentielle! Je sais que le traité de constitution européenne de 2005 a été rejeté, mais ce n'était pas un refus de l'Europe. Plus de 40% ont voté "oui" tout de même et une bonne moitié des partisans du "non" sont favorable à la construction européenne! Pourquoi la campagne refuse de tourner autour de l'Europe dans ce cas? A l'heure de la mondialisation, la France arrogante continue à penser que sa seule voix a de l'importance dans le monde! Quelques bribes pour se prononcer pour un mini-traité ou un autre référendum, c'est minable... aucun candidat ne développe un véritable projet sur l'Europe! En fait si, j'en vois deux, mais il n'appuye pas assez dessus! Quelle Europe voulons-nous? Voila quelle était la question qui aurait du ressortir du résultat! Au lieu de cela, la question se transforme en quelle France voulons-nous? J'ai souvent l'impression que je vais aller voter pour des candidats qui veulent une France des années 40: "travail, famille, patrie", coups de règles sur les doigts et bonnet d'âne! Quand je pense que ce pays se prétend le porteur d'un message universel... le bonnet d'âne, c'est Marianne qui en est affublée!
Repost 0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 15:22

Question épineuse que celle de l'interdiction de fumer dans les lieux publics! Tellement épineuse que le gouvernement la laisse en héritage au prochain! Après moi le déluge... Fallait-il légiférer sur une telle question? L'Irlande l'a fait et si j'ai bien compris, cela fonctionne! Pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas en France? Pour ma part, je suis non fumeur, mais cette loi me met mal à l'aise: d'un côté, je suis ravi que les restaurants n'acceptent plus la cigarette. Quoi de plus désagréable de manger à côté de fumeurs? (Une vulgaire plante n'a jamais empêché la fumée de se propager). D'un autre côté, je trouve que ce procès envers une catégorie de personnes est un peu ridicule. Cela me rappelle une blague sur les arbres au bord des routes considérés comme des tueurs en séries! Les automobilistes tuent aussi et pratiquement tout le monde a une voiture. Doit-on l'interdire? Cette politique de déresponsabilisation est un peu étrange pour un gouvernement qui fait la guerre aux assistés! Ne devrait-on pas plutôt imposer des règles de fabrication? Trouve-t-on normal qu'il y ait un tas de produits toxiques dans une cigarette? A quand la cigarette bio? La prévention plutôt que la répression, voila ma philosophie! La cigarette est une drogue et provoque l'accoutumance. Il faut donc d'un côté atténuer l'effet de la drogue et de l'autre agir à la source et découvrir ce qui fait commencer à fumer! Est-ce le plaisir, la détresse, la distinction sociale (...)? Mais l'Etat n'est pas responsable de tous nos malheurs! Le travail sur soi est également indispensable. Je n'aime pas entendre l'argument selon lequel l'Etat s'enrichit sur le dos des fumeurs. Les dépenses de santé couvrent largement les recettes et aucun fumeur n'accepterait qu'on lui refuse l'accès au soin sous prétexte qu'il fume! Enfin, je me pose une question: verra-t-on plus de non-fumeurs dans les bars une fois que la loi sera appliquée? Rien n'est moins sûr...
Repost 0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 23:10
Je m'amuse doucement de l'argumentaire disant que Bayrou ne trouvera pas de majorité pour gouverner en cas de succès (ce dont je doute pour l'instant). En effet, on a l'impression que les français ne connaissent pas encore leurs Institutions. Nous n'élisons pas un premier ministre que je sache! Il reste les législatives...

Dans l'hypothèse d'une victoire de Bayrou, je doute que le Premier Ministre soit UDF (bien que j'ai une petite idée de qui cela pourrait être)! Les présidentielles, c'est un Homme, un Programme! Les législatives, ce sont des luttes de terrain avec des gens que l'on connait un peu plus que ceux que l'on voit à la télévision. Personnellement, je pense qu'en cas de victoire de Bayrou, le PS (en tout cas l'aile sociale démocrate) aura tout intérêt à travailler avec lui! 5 ans de plus dans l'opposition, c'est la mort du parti! Et puis, réfléchissons un peu: avec qui gouvernerait Ségolène Royal? Mélanchon (proche de l'extrême gauche)? Chevênement et Montebourg (jacobins)? Ou Rocard, DSK, les sociaux-démocrates?

Et Sarkozy? Les chiraquiens et les sarkozystes n'ont pas réellement la même vision de l'Etat! Je ne comprends d'ailleurs pas comment un chiraquien ait pu se transformer en sarkozyste! C'est, pour moi, faire preuve d'un aveu d'inconsistance politique! En cela, je tire mon chapeau à Debré que je n'ai pas entendu apporter son soutien à Sarkozy! Quand à Le Pen, n'en parlons pas! Entre les français attirés par son discours polissé, les nazis, les royalistes, les fascites, les réactionnaires qui se sont arrêtés aux années 50 et les paumés... quelle troupe d'élite!

Bref, votez pour qui vous voulez, mais cessez de débiter les arguments évasifs de journalistes qui ne connaissent rien en politique! Votez pour le programme qui vous convient le mieux! Quitte à ne pas choisir le même parti en fonction des élections...
Repost 0