Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 11:00

hal.jpgComme promis (mais un peu tard pour cause de guerre sans merci contre Orange), la suite...

Je vais faire vite car ce n'est plus d'actualité et que nous entrons dans la dernière semaine de campagne pour les Régionales.

Je n'ai pas non plus chômé à Bruxelles. Au passage, une pensée pour les morts dans l'accident de train de Hal dont j'ai pu voir la carcasse en passant. A noter d'ailleurs que cet accident a ralenti le trafic vers la Belgique pendant des semaines.

Eva-Gun-Iria.JPG

sur la photo, ma trogne, Eva, Günther et Iria

Mon objectif initial était d'aller voir mes amis de Bruxelles car cela faisait deux ans que je n'avais pas mis les pieds dans cette ville. Objectif réussi car je suis tout de suite passé au bureau de l'ALE voir Günther Dauwen (flamand), le directeur, et Eva Bidania (basque), la collaboratrice, tous deux de bons amis. J'ai également croisé Iria Epalza (basque), la coordinatrice de la fondation Maurits Coppieters et ancienne assistante parlementaire de Mikael Irujo (député basque de la dernière mandature).

Ma seconde visite a été pour l'ambasse Bretonne de Bruxelles (en réalité, un bureau commun avec les Pays de Poire et le Poitou Charentes). Je n'ai pas pu croiser Martine Allais (absente), mais j'ai discuté assez longuement avec sa collaboratrice, une bruxelloise très au fait des questions bretonnes et qui m'a dit le plus grand bien de Christian Guyonvarc'h (chargé des relations européennes dois-je le rappeler). Rien de tel que de parler politique à des belges!

Puis, visite du parlement et tour des bureaux en compagnie de Bruno Le Clainche, attaché parlementaire de François Alfonsi et par ailleurs membre de l'UDB. Un petit mot à Ian Hughton (SNP), Alyn Smith (SNP) et Oriol Junqueras (ERC), un petit regret de ne pas avoir vu Jill Evans (Plaid), au Pays de Galles. J'ai croisé également Frieda Brepoels (N-VA) en coup de vent et me suis contenté de discuter avec ses attachés. Pas de Nicole Kiil-Nielsen, ni de Yannick Jadot lors de mon passage. Petite discussion avec Tudi Kernalegenn néanmoins. Et évidemment, j'ai passé toute ma soirée avec François Alfonsi: l'occasion de faire un point sur les élections régionales un peu partout et notamment en Corse où notre partenaire du PNC s'apprête à faire un sacré carton!

friendship.JPG

ici, Csaba Sogor, Tatjana Zdanoka, François Alfonsi, Bairbre de Brùn et Oriol Junqueras.

J'ai ensuite assisté à la relance d'une commission baptisée "Friendship" ayant pour but la mise en place d'un processus de Paix au Pays Basque. Siègent à cette commission tous les députés qui le souhaitent. Pour le moment, tous les membres de l'ALE + Bairbre de Brùn, députée du Sinn Fein très sympa, Eva Britt Svensson et Csaba Sogor, député de droite qui, malgré les tensions de son groupe, s'est joint au processus. La commission est animée par Eva Bidania, membre d'Eusko Alkartasuna et fin connaisseur de la situation basque.

Bairbre de Brùn (Sinn Fein) me semblait d'ailleurs particulièrement motivée. Sans doute car c'est son deuxième mandat et qu'elle a une expérience dans ces sujets complexes (élue d'Irande du Nord). Il faut dire que l'Etat espagnol ne joue pas dans la finesse en interdisant Batasuna alors que le mouvement s'écarte de la violence. On finit par croire que l'Etat souhaite la violence!

Dernière anecdote, chapeau bas aux métros Bruxellois dont toute la signalétique est bilingue. A faire pâlir d'envie les copains d'Ai'ta!

métro bxl
Bref, un petit séjour très enrichissant. A mon retour, je me suis dit, comme Renaud, que "le roi des cons, il est français et ça, j'en suis sûr" quand j'ai entendu deux personnes discuter dans un train et affirmer que les gens de Perpignan étaient "bizarres". Ce à quoi je leur ai répondu: "ils n'ont rien de bizarres, ils sont catalans". Réponse: "c'est ça, bizarres". Affligeant.
Repost 0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 23:05
Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 10:52

Suite aux élections européennes, c'est Jill Evans du Plaid Cymru qui présidera le groupe ALE à Bruxelles. Elle succédera à Ian Hudghton du SNP.

Jill Evans est députée européenne depuis 1999 et vice-présidente du parti gallois, partenaire de l'UDB. Elle siège depuis longtemps dans le comité environnemental du Parlement européen.

"Nous pensons que l'Union Européenne a un rôle clef à jouer dans ces enjeux [crise économique et combat contre le changement climatique], mais aussi dans la protection du service public, des droits humains et de la paix internationale ainsi que du désarmement. Mais cela doit être une Europe à laquelle les gens se sentent concernés"

Repost 0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 16:45


Repost 0
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 13:03

RPS Européennes 2009
envoyé par ARRITTI.


Première tentative du genre: les partis de Régions et Peuples Solidaires ont réalisé un clip pour promouvoir la diversité culturelle en France.

Je croise les doigts et j'espère que notre ami corse du PNC, François Alfonsi, sera élu au Parlement Européen. Car en voilà un qui saura défendre les intérêts des cultures, de l'écologie, des acquis sociaux en Europe.
Repost 0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 10:39
Repost 0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 15:42

L'Union démocratique bretonne est membre de l'Alliance Libre Européenne, fédération de partis formant un groupe au Parlement Européen avec les Verts. Voici quelques aperçus de campagne de ses partenaires politiques européens pour les élections européennes:

Mebyon Kernow:

Cornouailles. Le Mebyon Kernow est sans doute le parti le plus proche de l'UDB idéologiquement. On reconnaît les ténors du parti, en particulier Dick Cole. La fine équipe que nous avons rencontré lors du congrès du MK
 . Vidéo en anglais.



SLP:

J'ai tellement de copains au SLP que j'ai longuement hésité avant de choisir les affiches que je mettrais ici. Finalement, j'ai opté pour Günther Dauwen, directeur de l'ALE, et Eva Bidania, conseillère politique pour l'ALE. J'ai passé trois mois super en leur compagnie et faire leur publicité est un réel plaisir. A noter qu'Eva est basque et qu'elle se présente sur une liste du SLP. Comme quoi, nos partis sont loin d'être renfermés sur leur territoire! J'aurai aussi pu faire la pub de Nelly Maes, présidente de l'ALE, de mon pote Bram, de Geert Lambert, de Thomas... Le SLP est sans doute le parti dont la communication est la plus originale. Je vous passe la vidéo de leur campagne pour les européennes car elle est en flamand, mais elle vaut le détour (
voir ici).





























BNG:

Nos amis galiciens ont choisi, à notre grand soulagement, la coalition avec les autres partenaires de l'ALE. Ils ont aussi misé sur le top du top puisqu'il s'agit de ma copine Ana Miranda. Si avec une affiche comme ça, elle ne cartonne pas, c'est que les galiciens n'ont aucun goût.



ERC:

 

Les copains d'Esquerra Republicana de Catalunya mènent la coalition puisque l'Etat espagnol, si j'ai bien compris, n'a qu'une circonscription électorale. Oriol Junqueras est donc le chef d'orchestre et, je l'espère, le futur premier député (pour les coalitions, le mandat européen est divisé en fonction des résultats).

 



Plaid Cymru:

 

Les quatres candidats du Plaid Cymru,  Eurig Wynn, Jill Evans, Ioan Bellin and Natasha Asghar, espèrent décrocher deux sièges contre un actuellement pour Jill. Ioan que j'avais rencontré à Budapest prépare sa campagne depuis longtemps déjà. Je leur souhaite beaucoup de réussite.

 

Je finis (en avant première en Bretagne) par l'apport de Régions et Peuples solidaires dans la campagne Europe-Ecologie. Une affiche de l'artiste Ben en occitan (donc pour le POC). L'affiche en breton ne va pas tarder...

Repost 0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 11:55



Je ne résiste pas à l'envie de faire partager cette vidéo à mes lecteurs! A la 55ème seconde, on pourra apercevoir le magnifique play-back de mon pote et camarade "Jef", militant UDB de Rennes. Mais non, Jef, t'es pas tout seul... Nous aussi, on fait campagne! Tiens, clique donc ici et tu verras que ça bouge chez moi aussi.

Je suis consterné par le débat sur l'Europe. Europe-Ecologie et donc l'UDB a commencé sa campagne il y a plusieurs mois et l'écho est quasi-insignifiant. J'ai même vu une conférence de presse d'une heure à Lorient se transformer en interview d'Eva Joly. Rien sur la conférence du soir qui était pourtant passionnante (et je peux vous dire que j'en ai écumé des conférences).

Je profite de cet article pour tirer mon chapeau à Gérard Onesta, vice-président du Parlement européen et l'un des députés européens les plus assidus. Député Vert, ce militant occitan est très proche de notre fédération
Régions et Peuples Solidaires.
Repost 0
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 10:33


Le 9 mai est le jour anniversaire de la déclaration de Robert Schumann, ministre français des affaires étrangères, en 1950 (texte écrit par Jean Monnet). En créant la CECA, ce sont les bases de l'Union Européenne que l'on créa. Je suis très fier que ce jour ait été choisi comme jour de l'Europe car il ne faut pas oublier, quoiqu'on pense de l'Union Européenne actuelle, que son but initial était de garantir la paix en liant les Etats économiquement entre eux. Cet objectif est réussi même si, comme le rappelle l'édito du mois du Peuple breton, les guerres actuelles sont économiques!

Le 9 mai, je fête donc, et mon anniversaire, et le projet européen qui, comme la Sagrada Familia à Barcelone, se construit chaque jour. J'en profite pour saluer mes copains d'un peu partout en Europe.

Vive l'Europe des peuples! Vive la diversité culturelle! Vive l'ouverture aux autres!

(N'oubliez pas d'aller voter le 7 juin! Car l'Europe des peuples supposent que les dits peuples s'en préoccupent).
Repost 0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 18:48
Je ne raffole pas de ces jeux virtuels, mais étant donné que la personne qui m'a tagguée (Lucie) a pris la peine de reprendre contact avec moi après quelques années de black-out, je m'exécute. D'autant que le sujet me tient à coeur puisqu'il s'agit de l'Europe! Le but du jeu est donc d'associer l'Europe à:

Un animal:

Une salamandre.

Animal fragile et menacé malgré sa réputation (fausse) de survivre au feu! Comme l'Europe, cette mignonne petite bête souffre de l'artificialisation, des pesticides, bref de la destruction inconsidérée du milieu par l'être humain. A la possibilité de régénérer des parties blessées de son corps.



Une fleur:


Un coquelicot.


Symbole de paix depuis le poème de John McCrae (in Flanders Fields), le coquelicot (poppy) fleurit au bord des chemins quand ceux-ci ne sont pas inondés de pesticides (encore) ou traités par des municipalités qui font la chasse aux "mauvaises herbes".



Un tableau:



L'école d'athènes de Raphaël.

Encore du symbole, encore de la grandeur avec ce tableau qui réunit le génie humain sur une même toile. Au centre (détail), Platon l'idéaliste qui montre le ciel et Aristote le réaliste qui s'ancre dans le réel. L'Union Européenne, c'est cette oscillation entre les deux en théorie. Je dis "en théorie" car actuellement, la droite libérale n'a ni idéologie, ni d'ailleurs d'attache avec le monde réel.





Une ville:


Lorient

L'Europe, ce n'est pas une ville, mais des villes et aussi des territoires. Je suis polycentriste donc ne veut privilégier aucune ville. Je n'aime pas le concept de capitale qui reflète la compétition que se livrent les villes quand nous aurions besoin de solidarité. Mais puisque le jeu demande une ville, je propose la mienne: Lorient. D'autant plus que Lorient a toujours bénéficié de son ouverture sur l'Europe (Union Européenne ou pas). L'Europe, c'est concrêt, c'est aussi chez moi, pas forcément loin. L'Union Européenne par exemple, c'est la fac où j'ai fait mes études!


Un personnage:


Nelly Maes.

L'Europe c'est, selon moi, l'ouverture, l'échange entre les peuples et les cultures, la fraternité. Quoi de plus naturel que de penser à la présidente de l'Alliance Libre Européenne, Nelly Maes, ancienne députée européenne. Ci-joint une photo de Nelly en ma compagnie à Budapest (Buda plus précisement),  devant le Danube.
Voir mon discours à cette occasion.




Une chanson:

"La jungle ou le zoo" de Jean Ferrat

Peu connu de ma génération, Jean Ferrat est le symbole de la chanson engagée politiquement. Ancien compagnon de route du PC, cet humaniste a été maintes fois censuré. Il dresse dans cette chanson un réquisitoire implacable contre le dogmatisme visant à dire qu'il n'y a que deux modèles économiques. Ferrat a bien compris l'absurdité de ces deux systèmes et son texte est très prenant. Voir sa biographie.
Repost 0