Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 14:14

ouarzazate.JPGIl n'est pas dans mes habitudes de raconter mes vacances sur mon blog, mais il n'est pas non plus dans mes habitudes de partir au Maghreb et cette expérience m'a beaucoup appris sur le monde berbèro-arabo-musulman.

 

Le Maroc donc, est un pays composé à deux tiers de "berbères" et un tiers d'arabes. Bien que tout le monde y parle arabe (la politique d'arabisation d'Hassan II, le père de l'actuel roi, a bien prise), le sentiment d'appartenance berbère est très fort ("on est des berbères, pas des barbares", le fameux "crédit berbère": "la moitié tout de suite et le reste maintenant"...). ça reste un peu folklo, mais on sent qu'ils y sont attachés. De même que leur roi! Incroyable à quel point les marocains que nous avons rencontrés aiment Mohamed VI dit "M6". Le roi des pauvres, le roi qui fabrique des routes en plein désert.


Je n'avais entendu parler de Ouarzazate que comme un trou au milieu de nulle part, un peu comme Tombouctou en somme. La réalité n'était pas vraiment loin tant cette ville de renommée universelle est petite. Mais dans ce trou vivent des habitants d'une rare richesse (de coeur j'entends car le niveau de vie est relativement faible).

 

En arrivant au Maroc, quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre que nous étions le jour de... l'Aid el Kebir, la fête du mouton, sacrée dans les pays musulman. Résultat: quasiment tout fonctionnait au ralenti. Alors, rien ne sert de se presser. Comme ils disent là-bas, "ceux qui sont pressés sont déjà morts". Au passage, Nantes-Marrakech est une des rares lignes aériennes possible d'emprunter de Bretagne sans passer par Paris.

 

elections.JPG

Je passe sur Marrakech où malgré quelques rencontres sympas, l'esprit commercial prime sur l'esprit humain. C'est le lot de l'hyper-tourisme! Je passe aussi sur Aid Benaddoù, superbe site sur la route de Ouarzazate, sur les traces du sacrifice ici ou là, sur l'Atlas et ses couleurs, sur le reg pour aller à l'oasis de Fint, sur les innombrables thés à la menthe ou thés berbères. 

 

J'aurais beaucoup parlé religion avec les marocains. En partageant le mouton dans une famille, nous avons pu échanger sur le rapport à Dieu, sur le rapport entre l'Etat et la religion. J'ai trouvé sur le coup leur religion assez laïc (sisi) dans le sens où c'était un rapport individuel entre eux et Allah. Mais il y peu, les islamistes "modérés" ont gagné les élections donc ce n'était pas si laïc que ça. Nous étions présents lors des préparations (voir photo ci-dessous). A mon retour, une amie marocaine m'a affirmé qu'il y a encore dix ans, il n'y avait pas de voiles au Maroc. Le doute m'assaille!

 

Et pour finir, j'ai promis à Adbul de lui faire de la publicité! Alors, voilà... si vous croisez une boutique avec un sympathique autocollant "BZH" à Ouarzazate, rentrez-y, c'est une maison sympa. Et on y boit un super thé!

 

boutique-abdoul.JPG

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 21:37

 

Ce film "In the loop" est une sorte d'OVNI. Personnellement, je l'ai vu en VF et il m'a laisser un goût amer tant il s'approche d'un scénario plausible. Le film débute sur une phrase un peu maladroite d'un ministre un peu maladroit. Anti-guerre, il déclare que la guerre est "imprévisible". S'ensuit une course à l'échalotte entre les journaux et un match Royaume-Uni / Etats-Unis entre les pro-guerre et les anti.

 

Difficile à suivre au début tant les dialogues sont du tac-au-tac avec des réparties plus drôles les unes que les autres, mais en arrière-plan, un drame: faut-il intervenir militairement (sous-entendu: en Irak)? Entre un conseiller du Premier Ministre qui manipule le ministre, des assistants tous plus nuls les uns que les autres, un général pacifiste... ce film est une leçon de complexité. Alors qu'un citoyen pourrait se dire que la décision vient du Politique, on se rend compte que l'Administration se charge très bien d'arriver à ses fins!

 

Pire, alors que tous les éléments anti-guerre sont à disposition, la guerre est déjà en marche... il suffit d'une gomme, d'un peu de chantage, d'une mauvaise foi évidente et de manipuler l'opinion!

Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 15:00

bielorussie-19th-decembre-2010.jpgLe 19 décembre dernier avaient lieu en Biélorussie les élections présidentielles... enfin, disons ce qui se fait appeler comme tel tant il est de notoriété publique que cet Etat n'est pas une démocratie. Je me souviens que ma mère me disait étant petit que c'était la dernière dictature d'Europe. Rien n'est immuable et au train où vont les choses, la démocratie a du souci à se faire dans ce projet qu'est l'Europe.

 

Je partipais samedi dernier et ce soir à nouveau aux rassemblements de soutien au peuple tunisien et à la "Révolution de Jasmin". Le clan Ben Ali est en cavale et le peuple aspire à la liberté tout comme dans cet Etat perdu à l'est, dont on entend jamais parler et qui, pourtant, connaît aussi la répression. Il faut dire que la Biélorussie entretient des relations ambiguë avec la Russie que ce genre de pratiques n'étonne pas.

 

Cette vidéo est assez édifiante et donne un aperçu de la liberté des élections. Quelques centaines d'insatisfaits officiellement, quelques centaines de milliers dans les rues tabassés par la police et moqué par Alexandre Loukachenko. Les opposants politiques sont envoyés en prison ou frappés et les résultats des votes sont plus que douteux. Score stalinien pour le président en place alors que les observateurs estiment que son score devrait être entre 33 et 47%.  

 

Toutefois, le lecteur avisé pourra me rétorquer que la répression devient monnaie courante!


 

Repost 0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 13:46

 

 

 

A tous les militants, tout ceux qui s'engagent pour une cause ou une autre, à tous les révoltés, je conseille d'aller voir ce superbe film: "Même la pluie". Une équipe de cinéma choisit de se rendre en Bolivie pour tourner un pan de l'Histoire sud-américaine, celle de la conquête de l'Amérique par les conquistadors et leur soif d'or. Le parti pris du film de l'équipe (dont le réalisateur est incarné par Gael Garcia Bernal, acteur mexicain qui joua aussi "Carnet de voyage") est de parler de Bartholomé de Las Casas, un prêtre qui a défendu les droits des indiens et dénoncé les pratiques des colons (voir ici)

 

Malgré des valeurs de justice évidente, obnubilé par le film, ils en oublient la réalité du peuple de Cochabamba qui lutte contre l'Etat et les multinationales qui essayent de privatiser l'eau, une ressource rare, à côté d'eux. Une façon de montrer à quel point il est facile de jouer aux héros ici quand on ne vit pas là-bas (je m'inclue dans la critique).

 

Un chassé croisé subtil opéré par le scénariste de Ken Loach et qui donne envie de s'engager plus encore... à ne pas rater! On oublie trop souvent que l'eau est une denrée rare un peu partout sur la planète alors que chez nous, l'eau potable sert dans les toilettes ou la salle de bain! On oublie aussi trop souvent (et ça nous pend au nez ici aussi) que l'eau est de plus en plus aux mains de salopards qui souhaitent monnayer ce bien commun.

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 19:11

wikileaks.pngDepuis quelques semaines, le groupe de cyber-activistes "Wikileaks" n'en finit plus de faire parler de lui. Il faut dire que les révélations de couloir sont croustillantes et on perçoit l'hypocrisie d'un système qui sait qu'il est pourri, mais qui agit dans le plus grand secret sans doute "pour protéger le citoyen de lui-même"! Et vive la transparence...

 

Figurez-vous que Wikileaks livre même des infos sur la Bretagne. Ou plus précisément sur l'histoire de France vue par Rocard (très résumée):

 

"Rocard, comme l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, croit que l'histoire de France fournit les clés pour comprendre la politique française. Rocard remonte à l'époque de l'émergence de l'Etat-nation. L'histoire des autres Etats-nations européens est celle de communautés linguistiques au service de leurs intérêts commerciaux. "La France s'est crée par la destruction de cinq cultures: bretonne, occitane, alsacienne, corse et flamande. "Nous sommes la seule nation européenne fruit d'une création militaire d'un Etat non-homogène. C'est ce qui fait la difficul...té de gouverner ces temps-ci. Ceci explique notre difficulté à réformer, notre lenteur", dit-il.

 

Si l'on passe sur l'omission de nos amis basques et catalans, c'est pas énorme ça?

La source: cliquez ici et lisez le point 2 (le reste est aussi intéressant).

 

Ce n'est pas comme si nous ne le savions pas, mais savoir que des éminents politiques parisiens en sont conscients, c'est rassurant!

 

On pourrait également faire un beau parallèle avec une "Région" qui n'a rien d'homogène et qui se construit de cette façon aussi: les Pays de la Loire. Vendéens, angevins, bretons ou mayennais, ne vous bilez pas, Fillon a sans doute fait des révélations à un ambassadeur américain lui aussi!

Repost 0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 15:42

Colombe-sur-croix.gifQu'ont-ils donc tous à admirer ces automates en treillis? Qu'ont-ils donc tous à s'agglutiner devant les défilés tous plus longs les uns que les autres? Qu'ont-ils donc tous à applaudir des pantins armés jusqu'aux dents pour servir les intérêts de la "nation"?

 

Que l'on se comprenne bien, je ne suis pas un type qu'on peut qualifier de "zen" ou de "calme", mais je déteste la violence institutionnalisée! Quand je pense à l'arsenal des grandes puissances mondiales et que je la compare aux bombes à clous de quelques désespérés ou fanatiques, je me dis que le monde ne tourne pas rond.

 

Au lieu de jouer les effarouchés quand deux gamins se foutent des peignées dans les cours de récré, ils feraient mieux de voir la société qu'ils créent: son cortège de chômeurs, la violence du marché du travail, l'apologie de tout ce qui est liberticide, la pauvreté intellectuelle qu'on sert au JT, bouillie pour cochons analphabètes... guerre permanente.

 

Puisque l'Homme semble incapable de prendre exemple sur son cousin bonobo, prions pour qu'il existe un Dieu! Et restons couchés le sacro-saint jour du 14 juillet. Honte aux Etats militaires!

 

 

Repost 0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 10:14

matoub_lounes.gifAzul!

 

 Je n'en ferai pas un article majeur puisque je ne connais pas bien l'oeuvre musicale de Lounès Matoub, mais je souhaitais tout de même rendre hommage, aujourd'hui, à cet artiste assassiné le 15 juin 1998 pour avoir revendiqué haut et fort son identité kabyle.

 

Devenu une figure politique, symbole de la résistance à un Etat oppresseur (l'Algérie), mais également à l'intégrisme islamiste, Lounès Matoub est aujourd'hui le chanteur kabyle le plus apprécié, avant un autre artiste que j'apprécie énormément: Idir. Un homme libre qui gêna le pouvoir en utilisant les mots plutôt que les armes.

 

Le fait que ce soit un assassinat politique est un secret de polichinelle et j'espère qu'un jour, la lumière sera faite sur ce meurtre qui témoigne de l'intolérance d'Autrui dans un Etat qui a copié la France en matière de négation des identités. Colonisés colons?

 

Solidarité envers les peuples!

Repost 0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 11:51

Make-tea--not-war.jpg

 

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager la carte que m'a envoyé mon ami Stan de l'île de Man. Décidemment, l'humour british a du bon...


Une occasion de rappeler qu'à l'heure où l'on cherche désespéremment à combler le trou de la sécu, à financer les retraites, à investir dans la recherche, dans les énergies renouvelables (...), le budget de l'armée française atteint près de 40 milliards d'euros, que la France est l'un des principaux exportateurs d'armes, que "l'armée de terre recrute", c'est ce que disent les affiches publicitaires dans les abri-bus et payées par le contribuable!


Sans doute cet article est-il un peu populiste et je sais que nous ne vivons pas dans le pays des bisounours, mais j'en ai assez que la France joue les pauvres alors qu'il ne s'agit que de choix. Choix de créer du travail pour tous pour financer des retraites méritées par exemple! Les intérêts des lobbies pharmaceutiques, celui des armes ou des produits phytosanitaires sont tellement proches de ceux de l'Etat qu'on a du mal à se souvenir que c'est le Politique qui a la légitimité et pas le Business.


Créons donc une armée européenne, réserviste des forces de l'ONU, seule puissance légitime à mon goût. Ainsi, en plus de réduire les conflits d'égoïsme, on réduirait les dépenses et entamerait une décroissance des armées mondiales. La diplomatie type 19ème siècle a trop duré... Ce n'est pas en fabriquant des armes qu'on réduit le risque de guerre!

Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 09:59


Où Christian parle de l'ONU, de Climsat à Brest, des sommets climatiques...
Pour télécharger la vidéo, cliquez sur l'image ou visionner directement ci-dessous.

Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 12:30

J'étais à Angers samedi soir alors que se jouait à Guingamp le match de foot France-Feroë. A la terrasse d'un café, parlant réunification avec quelques angevins, je reçois un message d'un ami kabyle s'étonnant de ne voir aucun gwenn-ha-du sur son petit écran à Tizi-Ouzou. J'appelle un ami qui était au stade immédiatement qui me confirme qu'on a interdit aux supporters de rentrer avec leur drapeau breton.

Raison d'Etat, on ne rigole pas avec le prestige international. Je ne sais pas qui a donné ces ordres, ni s'ils ont été donnés, mais je sais que certains supporters se sont bien fait confisquer leur drapeau (un appel à témoin est en cours d'ailleurs). Je pense que la France voulait éviter à tout prix le scénario Rennes-Guingamp lors de la finale de la coupe de France où des milliers de gwenn-ha-du flottaient dans le vent.

Le monde regardait ce match et il eût été impensable que l'on voit plus de gwenn-ha-du que de drapeaux tricolores! Pourtant, chers jacobins, comprenez bien qu'en agissant ainsi, vous crééez des indépendantistes! La plupart des gens qui ont protesté devant cette injustice ont chanté la marseillaise malgré tout. Preuve, comme nous ne cessons de l'affirmer, que la double identité est possible...

Mis au courant, mon ami kabyle m'a répondu ceci: "pathétique! Au moins ici, on est conscients d'être dans une vilaine dictature allergique aux identités régionales". La crispation identitaire française m'échappe totalement.

Repost 0