Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 16:06

Remi--premier-punk-a-chien.jpg

Ou quand des êtres humains deviennent de la « pollution visuelle »...

 

Jeudi dernier, place du Colombier à Rennes, des policiers accompagnés par la fourrière ont embarqué une dizaine de chiens appartenant à des « punks » (dixit Ouest-France. En réalité, ces "marginaux" ne sont pour la plupart pas des punks) habitués des lieux. Une opération commanditée par la mairie de Rennes suite à des plaintes de riverains. Celle-ci entendait faire respecter un arrêté municipal qui interdit les regroupements de chiens.

 

Passée l'émotion de l'action policière, on est en droit de se poser des questions sur l'état de notre société qui, pour faire plaisir à une certaine bourgeoisie, n'hésite pas à retirer à leurs propriétaires des animaux qui étaient pourtant attachés et non dangereux sous prétexte qu'ils gênent. Plus pervers encore, l'ultimatum d'une semaine fixé par la mairie pour récupérer les chiens (moyennant une amende de 89€) sous peine de piquer les bêtes. Un racket légal ! Si j'ai bien suivi, les dits "punks" ont récupéré leur chien grâce à l'argent qu'ils ont collecté. 

 

« Le but est de les décourager de rester à Rennes » aurait dit un officier au Ouest-France. La prochaine étape sera-t-elle de déplacer les SDF ? Cacher la misère ne la réduit pas. Il n'appartient pas à la mairie de Rennes de normaliser les modes de vie. Tant que les dits « punks » ne mettent pas la vie d'autrui en danger, ils ont toute légitimité à rester dans la rue même s'ils dérangent la bonne conscience de certains.

 

A défaut d'argumentaire, on me dira sans aucun doute que "j'exagère", mais j'y vois quand même le signe d'une société malade. La philosophie qui consiste à virer tout ce qui n'est pas "propre", "beau", bref conforme à l'image que la municipalité veut donner de la ville me dégoûte. Ainsi, à Lorient, on cache la misère sociale et le chômage à grands coups de millions dans le nautisme. Du pain et des jeux! On a guère avancé depuis la Rome Antique.

 

Les exemples sont légions. On enterre les fils qui nous rappellent que ce que nous produisons à des conséquences visuels, on cache nos morts qui nous rappellent que nous sommes mortels... soyons heureux, soyons aveugles! Ce n'est pas la politique que je défends. Je ne fais pas de politique pour dresser des constats, mais pour résoudre des problèmes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claude lemmens 22/05/2014 21:29

punk à la ligne

jobig 08/07/2012 10:20


 


 


La municipalité de Rennes n'a jamais été une réference pour les libertés publiques. Dans les années 80 on parlait déjà de « Brasilia bretonne ». Une ville
froide de fonctionnaires, habitée 5 jour sur 7 de 9h00 à 17h00, avec des policiers partout.


La tendance n'a cessé de se dégrader. Les caméras de surveillance, les agents du métro agressant les voyageurs par haut-parleur, le contrôle hystérique du
stationnement, les chauffeurs de bus qui oublient de s'arrêter, les agents de l'état civil qui se prennent pour des cadres supérieurs... Tout cela traduit la mentalité de la municipalité. Une
ville prétentieuse et au final pas très attirante, si on en juge par son solde migratoire.


La municipalité de Rennes ne veut pas voir les pauvres ? Il va pourtant falloir qu'elle s'y habitue. Parce que si l'usine PSA ferme, le bassin d'emploi de Rennes va
prendre minimum 30 000 chômeurs de plus...

martine BLANLEUIL 06/07/2012 09:15


Tout à fait d'accord ... Et je pense à "Tintin chez les soviets " ou aux fêtes de Persépolis organisées par le Shah d'Iran en son temps , ou aux panneaux antisémites retirées des rues de Berlin
pour les Jeux olympiqus de 36 .... Tant d'exemples hélas dans l'histoire .... et autant de raisons de continuer à être choqué ,voire indigné pour reprendre ce beau mot , un peu galvaudé en ce
moment ...

Visan 06/07/2012 02:08


Cette fois ci je suis 100 % d'accord avec toi ! J'espère que tu vas pas t'engager à l'extrême droite pour le coup !!!! Bonnes vacances Gael.

ysyz 05/07/2012 15:14


les barbelés de ceita et melia ou de gibraltar, ou les millions dépensés dans un vaccin en europe contre la grippe A au détriment de l'aide aux pays touchés par la pandémie participe du même
schéma mental que les faits ici dénoncés.....