Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 12:18


Etant issu du milieu "prof", je ne peux que compatir à la détresse qui touche les enseignants. Vilipendés par beaucoup sous prétexte que le nombre d'heures intra-scolaires est plus faible que dans les autres professions (c'est sans compter la "réunionite aiguë", la correction de copies et la préparation des cours), le prof' est l'un des souffre-douleur d'une société qui ne sait plus reconnaître l'intellect'. Critiquer un prof qui gagne 1500€ par mois pour transmettre un savoir serait justifié, mais critiquer un footballeur qui gagne dix fois plus pour le loisirs et la paix sociale ne le serait pas? Etrange société!

Bref, je pourrai passer des heures à défendre ce METIER (car c'est un vrai métier quoi qu'on en dise), à m'insurger contre la privation de l'Education en France, contre le recours à de plus en plus de vacataires qui, eux, sont moins regardant sur les droits du travail... En attendant, j'invite ceux d'entre les prof qui souhaitent se détendre et rire à lire cette excellente BD de Soph', découverte dans les Toujours Ouvrables sur internet.

Chaque prof a des anecdotes, mais il fallait l'humour de Soph' pour en faire un petit bijou: ponctuée de silence, de grands moments de solitude, de pensées dévastatrices, de notes de désespoir et de fote d'hortograf, cette BD expose le décalage qui peut exister entre l'adolescent et son professeur. Et ce décalage est tristement hilarant!

Quoi de plus jouissif pour un prof de voir que d'autres prof sont plus mal lôtis encore? Car Emilie est "le Saint Graal" du prof... un concentré de ce qui se fait de mieux en matière d'élèves.

Allez, juste pour rire et une petite vengeance (gentille), je vous invite à lire ce strip: cliquez!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tietie007 03/03/2013 06:25


Certains devraient foutre les pieds dans des collèges ou des lycée pro en ZEP, dans les quartiers Nord de Marseille, pour s'apercevoir que ce métier peut-être très difficile et peu gratifiant. Un
vacataire en maçonnerie a démissionné au bout d'une semaine dans mon bahut ...mais fallait voir la gueule de sa classe !

Gwen 16/02/2009 13:34

Je suis aussi fils de .... Prof ! Des fois j'hallucine de certains commentaires laissés sur ce blog : On a eu ceux qui critiquaient les permanents politiques, maintenant les profs ... y aurait-il pour certain des sous métiers ???

Chloé 10/02/2009 11:31

Ecoutez, monsieur "Kevin", étant moi-même jeune professeur, je vous remercie pour vos raccourcis primaires qui dénotent une certaine rancoeur à l'égard du corps enseignant et un manque de répartie flagrant (ou optant pour la facilité des stéréotypes, tout du moins).Si ce blog ne vous plaît pas, rien ne vous empêche de ne pas y venir et rien ne vous oblige non plus à y laisser des commentaires désobligeants.En espérant ne plus avoir à supporter vos remarques acerbes, au revoir.

Kevin 07/02/2009 09:29

"Etant issu du milieu prof..." C'est donc pour cela que tu es un si grand donneur de leçons.

Chacalito 07/02/2009 18:39


Sans doute oui! Et toi, de quel milieu viens-tu pour me juger sans me connaître? Celui des bien-pensants?