Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 14:45
morvan.gif"J'ai longtemps ignoré que j'étais breton... Français sans problème, il me faut donc vivre la Bretagne en surplus, ou, pour mieux dire, en conscience : si je perds cette conscience, la Bretagne cesse d'être en moi ; si tous les bretons la perdent, elle cesse absolument d'être. La Bretagne n'a pas de papiers. Elle n'existe que dans la mesure où à chaque génération des hommes se reconnaissent bretons. A cette heure, des enfants naissent en Bretagne. Seront-ils-bretons ? Nul ne le sait. A chacun, l'âge venu, la découverte ou l'ignorance..." (Morvan Lebesque, comment peut-on être breton, essai sur la démocratie française, Seuil, 1970)

Par ce texte, Morvan Lebesque (photo), né Nantais au début du XXe, explique son sentiment d'appartenance à la Bretagne. Son introduction reste, selon moi, d'une grande clairvoyance et je me reconnais dans cette formule simple: la découverte ou l'ignorance! Car je suis moi-même un breton né ailleurs, un breton d'ailleurs, qui a eu la chance que ses parents reviennent en Bretagne!

La question est récurrente en Bretagne: naît-on ou devient-on breton? Soucieux de préserver une spécificité bretonne et de ne pas devenir une annexe de la culture française, certains bretons rejettent la mixité, le mélange des cultures car, selon eux, le mélange affadit la Culture! La dévotion d'un individu à UNE culture est à mon sens malsain (nous sommes tous multiappartenants) car une culture se nourrit du brassage et se renforce à mesure qu'elle définit un meilleur projet de société. Constatons simplement que la mondialisation ne fait pas peur qu'économiquement! Le Coca-Cola uniformise les modes de vie, mais l'économie seule ne définit pas une culture.

A l'heure actuelle, la Bretagne n'est qu'une région sans pouvoir. L'Etat seul est légitime! Je milite pour une reconnaissance juridique auprès de l'ONU de la "nation" bretonne et de l'identité spécifique de la Bretagne.
Le droit dirige le monde et la Bretagne, si elle veut exister, doit exister légalement ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Je suis fédéraliste, pour une Europe des nations et non plus pour un monde dirigé par les Etats Nations. Cela dit, je ne suis pas indépendantiste au sens où je pense qu'il est possible, dans un même Etat d'avoir plusieurs nations! Regardez le Royaume-Uni (qui ne devrait d'ailleurs plus s'appeler ainsi)!

Selon moi, un Etat est une structure qui ne correspond pas forcément à UNE nation. Une nation est du domaine du sentiment, de l'affectif, tandis que l'Etat est du domaine du fonctionnel comme le Conseil Régional! Le combat de Bretagne Réunie (voir ici) est donc de faire correspondre le fonctionnel à l'affectif (ici)...

Alors comment peut-on être breton? Pour moi, il faut déjà concevoir la Bretagne de façon intellectuelle (la découverte), puis il faut avoir la volonté d'appartenir à ce groupe et alors, de s'engager à promouvoir la culture bretonne (je dis "bretonne" comme je pourrais dire "basque"). Enfin, il faut considérer sa culture comme moderne et la faire vivre. Une culture repliée sur elle-même est moribonde. D'ailleurs, il est troublant de constater que les québécois parlent mieux français que nous qui ne faisont qu'utiliser, pour les termes récents, les mots anglais au lieu d'inventer un nouveau lexique.

En France, les linguistes régionaux sont méprisés, on leur préfère les réactionnaires bretons qui décrédibilisent le combat politique de tout le mouvement!

Pour militer: l'UDB, ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gwenn 08/02/2009 12:24

(je réponds à l' autre article en même temps)Tu as dit que nation était associé à politique. Donc j' ai tendance (mauvaise peut-être) a pensé que si les Bretons voulaient cette nation, ils seraient plus engagés politiquement... Et s' il existait une Europe des Nations, il y aurait donc une nation française et une bretonne (entre autres), mais est-ce que le pouvoir, ou plutot la puissance de chaque nation serait-il proportionel à sa taille? Autrement dit, ne serions-nosu pas noyés dasn la masse? 

Chacalito 08/02/2009 14:49


Je pense que les bretons sont très engagés politiquement. Mais ils n'appartiennent pas forcément à un parti pour diverses raisons (bonnes ou mauvaises). Mais le sens politique, les discussions
politiques sont très fortes chez nous, de même qu'en Corse ou au Pays Basque.

Oui, la nation française existe. Mais il ne faut pas considérer la nation comme une forme de pouvoir. La taille n'a rien à voir avec le sentiment d'appartenance. Je pense que deux nations de taille
inégale et qui coexistent sur un même territoire ne se détruisent pas. Elles se complètent (société bi-culturelle), voire s'additionnent (multiappartenance).


yann 12/10/2007 18:54

du calme les amis , je pense que l'udb ne fera rien , c'est nul , il y a des élus udb au conseil régional et rien .... on ne parle jamais d'eux et d'ailleurs la question du rattachement de nantes à breizh ne se pose même plus ! tout est aux oubliettes . en ce qui concerne l'udb , on ne peut pas être d'accord avec un parti exclusivement français le soir de l'élection et attendre les subsides . il n'y a aucun parti réprésentatif d'une certaine idée bretonne . l'horizon s'assombrit et grall ou glenmor ne sont plus là pour attiser le feu de nos espoirs . a galon . yann

Chacalito 13/10/2007 17:30

Les partis politiques n'auront de "visibilité" que si les gens votent pour eux et si ceux qui s'y reconnaissent décident de militer... Dire que l'UDB, c'est nul, c'est assez réducteur et n'avance à rien... l'UDB fait des choses sur le long terme et pas forcément visible, mais utile! Si les électeurs préfèrent voter toujours pour les mêmes partis et critiquer, qu'ils ne viennent pas se plaindre que cela n'avance pas...je ne comprends pas vraiment où vous voulez en venir? Le rattachement à la Loire-Atlantique n'est certes pas à l'ordre du jour, mais au moins, le président du CG, Patrick Mareschal est pro! A quoi sert ce genre de commentaire? J'ai décidé de m'engager, pourquoi pas vous? La critique a ses limites...je finirai par dire que moi je vois l'utilité de l'UDB, si vous ne la voyez pas, rien ne vous empêche d'aller voir ailleurs, mais inutile de nous taper dessus gratuitement! Les divisions du mouvement breton sont suffisamment importantes pour ne pas les renforcer!A galon ivez.Gael.

cecyl 25/08/2007 17:37

BonjourLa Bretagne est une région à part, c'est un fait !La culture Bretonne est l'une des plus influentes au monde- à travers le Festival Interceltique de Lorient- à travers la mysticité, la symbolique et l'imaginaire de la civilisation Celte- à travers La légende du Graal- à travers tous les contes et légendes de Bretagne- à travers la magie, je dirais même la poésie, de sa natureLa Bretagne a un passé et ne l'a pas oublié- le "breton" survit tant bien que mal, mais survit encore- les fez-noz donnent à vivre à un style musicale unique et universelLa Bretagne est un joyau de cultureet je ne comprends pas pourquoiil n' y a pas " l'accadémie bretonne "comme il y a " l'accadémie française "le sang de toute civilisation, c'est sa cultureet la région parisienne ne fera pas pour la Bretagnece que la Bretagne peut faire pour elle-mêmelevons-nouset défendons notre terrenotre passé, notre présent, notre avenir...cecylhttp://cecyl.over-blog.com/

Gwen(gamp) 06/08/2007 18:40

Si je comprend bien, il me reste plus de 98 commentaires avant d'avoir aussi un coup à boire... Je l'ai raté de peu !a galonGw

Chacalito 06/08/2007 18:41

Je ne suis pas vénal à ce point!Gael.

benka 06/08/2007 17:12

Je me souviens d'une mise en musique par Tri Yann, que j'écoutais sur les vinyls de mon pére. A l'époque, c'est à peu près tout ce que je connaissais de la bretagne.J'ai été à une fest noz en début d'année à Paimpol, et il y avait un stand de l'UDB. Du coup j'ai fais un petit enregistrement avec l'une des personne sur le stand au sujet de la lutte anti-nucléaire (il faudra que je le mette en ligne un de ces jours). La bretagne est la seule région, je crois, qui a réussi à s'opposer à la construction d'une centrale.

Chacalito 06/08/2007 18:38

... ce qui ne veut pas dire que la lutte soit gagnée! Le nucléaire est un dogme bien ancré lui aussi!Si je ne me trompe, tu es un freemen! Et tu connais l'UDB en prime! Formidable...Ce serait une bonne idée de mettre ça en ligne. Je serais curieux de l'entendre.Gael.