Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Klask

Archives

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 08:00

Généralement, j'utilise le terme barbare de "technocratie" lorsque je parle de la pseudo-région Pays de la Loire (et sa diversivie à la Ségolène Royal), du serpent de mer appelé "Grand Ouest" ou des départements. Cet article a pour objectif, suite à une discussion fort intéressante avec Maman (bisou), de vous rappeler qu'il n'y a pas que du point de vue institutionnel que la "technocratisation" de la société est en marche et que la France est en pointe dans ce domaine.

Est-ce la multiplicité des échelons administratifs, la complexité et la surenchère de sigles tous plus affreux les uns que les autres, l'ultra-sécurisation de ce monde jugé dangereux qui me fait dire que la France souhaite créer des boeufs (n'était-ce pas De Gaulle qui prétendait que les français étaient des boeufs?). Tout est fait pour que l'individu ne réfléchisse pas par lui-même et que la société soit compliquée (je ne dis pas complexe, je dis bien compliqué).

Comment expliquer que quand des parents ne surveillent pas leur môme dans un parc  et que celui-ci se blesse, la responsabilité retombe sur le maire? Pourquoi doit-on remplir des formulaires à gogo pour une excursion au cinéma avec des élèves (nous ne sommes pas loin du film de SF Brazil)?  Pourquoi multiplier les réunions quand trois mots suffisent? Est-il réellement plus valorisant pour un balayeur de se faire appeler "technicien de surface"? Un non-voyant n'est-il pas aveugle? Qui comprend ce que veut dire une ZNIEFF?

Tout ceci, en breton, s'exprime par une petite expression: châtrer des poux (spazhañ laou) autrement dit couper des cheveux en 4. On est bien loin de l'auto-gestion, de la responsabilisation. Au contraire, couplé au gavage télévisuel (les jeux sans le pain), tout est fait pour rendre l'individu à la merci d'une structure qui veille sur lui en lui ôtant sa liberté et par la même occasion sa cervelle. Bref, une glissade vers l'autoritarisme ou le totalitarisme (ne pensez plus, l'Etat le fait pour vous!)...

Et si l'avenir, c'était la simplicité?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain 13/11/2008 09:16

Bonjour Gaël"et si l'avenir c'était la simplicité?". Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Cette complication est voulue, elle permet à l'état de dominer des gens qui ne comprennent plus, ou ne veulent plus comprendre.De Gaulle disaient de nous que nous étions des veaux, mais en fait nous sommes devenus des moutons. Vive le suivisme, c'est tellement plus simple!!! Et si ça foire, ce n'est pas notre faute. Tout est fait pour que nous déléguions nos responsabilités ou que nous les reportions sur d'autres. Nous ne voulons plus être responsables. La simplicité a un gros défaut: elle empêche les tenants de l'état de se sentir au-dessus du lot -puisque tout le monde comprend- et elle fait peur. Essaie de dire "simplement" à un c.. qu'il l'est!! En général on préfère user de circonlocutions.

Chacalito 13/11/2008 13:50


Les autonomistes veulent être responsables! Pour le reste, je suis parfaitement d'accord avec toi.


Jakez Castrec 13/11/2008 08:14

(n'était-ce pas De Gaulle qui prétendait que les français étaient des boeufs?). ->non, des veaux, mais depuis ils ont certainement grandi.