Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 13:46

 

 

 

A tous les militants, tout ceux qui s'engagent pour une cause ou une autre, à tous les révoltés, je conseille d'aller voir ce superbe film: "Même la pluie". Une équipe de cinéma choisit de se rendre en Bolivie pour tourner un pan de l'Histoire sud-américaine, celle de la conquête de l'Amérique par les conquistadors et leur soif d'or. Le parti pris du film de l'équipe (dont le réalisateur est incarné par Gael Garcia Bernal, acteur mexicain qui joua aussi "Carnet de voyage") est de parler de Bartholomé de Las Casas, un prêtre qui a défendu les droits des indiens et dénoncé les pratiques des colons (voir ici)

 

Malgré des valeurs de justice évidente, obnubilé par le film, ils en oublient la réalité du peuple de Cochabamba qui lutte contre l'Etat et les multinationales qui essayent de privatiser l'eau, une ressource rare, à côté d'eux. Une façon de montrer à quel point il est facile de jouer aux héros ici quand on ne vit pas là-bas (je m'inclue dans la critique).

 

Un chassé croisé subtil opéré par le scénariste de Ken Loach et qui donne envie de s'engager plus encore... à ne pas rater! On oublie trop souvent que l'eau est une denrée rare un peu partout sur la planète alors que chez nous, l'eau potable sert dans les toilettes ou la salle de bain! On oublie aussi trop souvent (et ça nous pend au nez ici aussi) que l'eau est de plus en plus aux mains de salopards qui souhaitent monnayer ce bien commun.

Repost 0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 19:01

voeux-2011-galleg.jpg

 

J'ai pour habitude de fabriquer une petite carte avec une photo de ma collection perso faite dans l'année. Voici donc mes voeux pour 2011 (il paraît qu'on a tout le monde de janvier!).

 

Emichañs e vo laouen ar bloavezh mañ evitoc'h! Ur yezh bev, ur Breizh unvan hag emrenn evel kustum, met ivez justis evit ar re o deus netra! Setu pezh moa c'hoant da lâr evit poen. Ouzhpenn ur mennoz evit re a garan hag evit ma kamaladed ha hor gazetenn, ar Pobl Vreizh!

 

J'espère que cette année sera heureuse pour vous! Une langue vivante, une Bretagne unie et autonome comme d'habitude, mais aussi la justice pour ceux qui n'ont rien. Voici ce que je voulais dire pour l'instant. Une petite pensée aussi pour ceux que j'aime et pour mes camarades et notre journal, le Peuple breton!

 

voeux-2011-brezhoneg.jpg

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 19:11

wikileaks.pngDepuis quelques semaines, le groupe de cyber-activistes "Wikileaks" n'en finit plus de faire parler de lui. Il faut dire que les révélations de couloir sont croustillantes et on perçoit l'hypocrisie d'un système qui sait qu'il est pourri, mais qui agit dans le plus grand secret sans doute "pour protéger le citoyen de lui-même"! Et vive la transparence...

 

Figurez-vous que Wikileaks livre même des infos sur la Bretagne. Ou plus précisément sur l'histoire de France vue par Rocard (très résumée):

 

"Rocard, comme l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, croit que l'histoire de France fournit les clés pour comprendre la politique française. Rocard remonte à l'époque de l'émergence de l'Etat-nation. L'histoire des autres Etats-nations européens est celle de communautés linguistiques au service de leurs intérêts commerciaux. "La France s'est crée par la destruction de cinq cultures: bretonne, occitane, alsacienne, corse et flamande. "Nous sommes la seule nation européenne fruit d'une création militaire d'un Etat non-homogène. C'est ce qui fait la difficul...té de gouverner ces temps-ci. Ceci explique notre difficulté à réformer, notre lenteur", dit-il.

 

Si l'on passe sur l'omission de nos amis basques et catalans, c'est pas énorme ça?

La source: cliquez ici et lisez le point 2 (le reste est aussi intéressant).

 

Ce n'est pas comme si nous ne le savions pas, mais savoir que des éminents politiques parisiens en sont conscients, c'est rassurant!

 

On pourrait également faire un beau parallèle avec une "Région" qui n'a rien d'homogène et qui se construit de cette façon aussi: les Pays de la Loire. Vendéens, angevins, bretons ou mayennais, ne vous bilez pas, Fillon a sans doute fait des révélations à un ambassadeur américain lui aussi!

Repost 0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 20:05

Lenine_trait.jpgJe déteste l'ambiance politique de Rennes! Urbaine à en crever, individualiste et prompte à croire que si ça se passe à Rennes, ça se passe en Bretagne. Or, de mon point de vue, Rennes est un micro-cosme politique très particulier qu'on ne retrouve pas ailleurs en Bretagne.

 

La ville de Rennes est, comme Lorient, un bastion des socialistes. Le PS réalise de très gros scores, mais est paradoxalement très critiqué, surtout depuis que le maire historique, M. Hervé, a laissé sa place à M. Delaveau. Les socialistes rennais, de mon point de vue toujours, sont (pour reprendre les termes d'une copine marxiste du PS) "socio-libéraux" autrement dit ils s'accordent très bien avec le capitalisme ce qui n'est pas le cas de l'UDB. Pourtant, l'UDB est membre de la majorité municipale rennaise et compte deux élues estimant que pour agir, il faut se confronter aux loups. Discutable et il m'arrive de douter de la pertinence de cette stratégie, mais tout de même, quand j'entends la deuxième catégorie cracher sur nous, je me demande s'ils croient vraiment que tout le malheur de Rennes vient de l'UDB?

 

En face, ce que j'appelle les "gauchistes". A ce moment là de ma réflexion, je vous dois une petite explication sémantique. Je n'utilise pas le terme "gauchiste" comme l'utiliserait un type de droite, mais disons plutôt comme l'aurait utilisé Lénine. Pour Lénine, les gauchistes étaient les puristes favorables à la révolution immédiate. Je ne dirai pas "trop à gauche", mais plutôt dans un timing délirant d'inconscience. J'ajouterai que ces "gauchistes" utilisent beaucoup de slogans, mais n'ont pas beaucoup de propositions. Pour être clair, malgré mon aversion pour l'idéologie communiste, je pense que le PC (parti de gouvernement) fait plus avancer son idéal que la LCR (parti contestataire) dont l'idéal n'est tout de même pas diamétralement opposé. De même, je trouve intéressante la philosophie anarchiste, mais je n'idôlatre pas le moindre squatteur pour autant.

 

Mao.gifA Rennes donc, on devrait choisir, à gauche, entre la peste et le choléra! Entre les libéraux du PS et les trotskystes-maoïstes (dont une partie des Verts de Rennes d'où sans doute quelques couacs entre nos deux formations partenaires). En disant cela, je préfère préciser que cela n'enlève rien aux personnalités qui sont souvent sympahiques et parfois brillantes intellectuellement. Si l'on suit la première, on accepte tout sous prétexte que rien n'est jamais possible. Si l'on suit la deuxième, on refuse tout (jamais très positif) et on s'insurge pour un monde nouveau sans dire lequel on veut! Je me refuse à sombrer dans le populisme sous prétexte que le PS serait mauvais! "Chaque oiseau mangeant un grain de riz prive le peuple de sa nourriture" dit Mao. Cette simple phrase entraîna la mort de dizaine de milliers d'oiseaux. Ce n'est pas de cette folie là que je veux.

 

La gauche libérale laisse faire, la gauche gauchiste se sent constamment martyre, conchit tout ce qui porte uniforme, fait de la lutte anti-autoritaire une fixation. Certes, la violence policière existe et je la conteste violemment, mais je sais aussi combien est facile la manipulation d'information ou plutôt l'omission volontaire de certains faits. Le "tous pourris", je l'entends souvent à gauche dans la bouche de ceux qui critiquent le borgne extrêmiste.

 

Mon discours reprend à peu de choses près ce que disent certains alter-mondialites qui tentent d'être positifs et donc "pour quelque chose" plutôt que négatifs et donc "contre quelque chose". C'est peut-être ce qu'a compris mon camarade Jef lorsqu'il me disait que non, définitivement, je n'étais pas social-démocrate! Ou de Matthieu Theurier, mon collègue d'Europe Ecologie (entre parenthèses, ce garçon ira loin à mon avis) qui préfère se définir comme "libertaire". 


Existe-t-il donc un milieu? Je l'espère car si je me reconnais dans l'idée selon laquelle un Etat est violent par nature, qu'il faut chercher à rendre l'Homme libre, je ne peux être en phase avec des discours qui visent à encenser le peuple sans vraiment le définir. En gros, le "vrai" peuple serait plein de mecs pauvres, qui triment. Quand on fait de la politique, on en fait pour tout le monde et on ne se contente pas de "hucher" en manifestation contre les riches. Mon objectif politique n'est pas de tirer vers le bas, mais bien d'élever l'intelligence collective et, si possible, de sortir les pauvres de la galère, pas d'y aller avec eux (modèle URSS). Alors quand j'entends "parti de prof" et tout le blabla anti-intellectuel, je me dis que je n'aimerai pas vivre dans le monde nouveau que certains cherchent à fabriquer.

 

En attendant, l'adversaire principal, ça reste la droite et le conflit permanent à gauche à Rennes me pompe l'énergie.

 

Note intéressante sur le concept de gauchisme ici.

Repost 0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 22:02

Ecowatt-gael-briand.jpg

 

Ce matin, réveillé en sursaut par une alerte orange sur mon téléphone! Nous sommes à un "pic hivernal" et le dispositif EcoWatt a lancé sa première alerte.

 

"La démarche EcoWatt a pour objectif d’inciter les bretons (particuliers, collectivités, entreprises, associations, scolaires) à modérer leur consommation en électricité, en particulier en hiver, aux périodes de pointe, le matin et entre 18h et 20h". A priori, rien à redire et c'est d'ailleurs pour cela que je m'y suis inscrit. "Réduire" est le premier des 3 "R" qui constitue ma philosophie d'écolo: réduire, réutiliser, recycler.

 

Vous comprendrez donc que quand la jeune femme sympa d'EcoWatt m'a demandé si j'acceptais de témoigner sur ce dispositif, j'ai dit "oui, sans problème". Il se trouve que c'était ce matin (j'ai du rentrer chez moi en catastrophe pour arranger les journalistes).

 

Ce que je n'avais pas prévu, c'est que la presse, en France, n'existe plus et que, quand on émet des avis, on est coupé au montage! En somme, voici la photo du singe du jour, utilisé par France 2 pour faire passer son discours et pas celui des "particuliers".

 

En substance, je n'avais pas l'intention - moi qui paye plus d'abonnement EDF que de consommation - de faire la publicité de cette multinationale dont l'activité principale est le mensonge et le vol. Je pèse mes mots! J'ai en effet raconté durant les quelques minutes où les deux journalistes sont passés qu'EcoWatt était une bonne initiative, mais qu'elle ne devrait pas être réservée à la seule période hivernale! Que l'autonomie énergétique de la Bretagne aurait lieu le jour où il y aurait une véritable politique alternative au nucléaire.

 

Résultat: on me voit baisser le chauffage (entre parenthèses, je n'en mets pas) et lire un texto. En gros, faire le singe pour la caméra. Or, j'apprécie moyennement d'être pris pour un con! Donner son avis n'est pas jouer la potiche!

 

Le voici donc par écrit puisqu'il est clair que j'écris mieux que je ne parle:

 

logo_ecowatt.pngMon avis, c'est qu'EcoWatt est un bon projet SI le but est véritablement de réduire la consommation d'électricité. Cela dit, j'en doute car, comme le souligne le site internet dès les premières lignes Pourquoi EcoWatt, "la région Bretagne, qui ne produit que 8 % de l’électricité qu’elle consomme, est une véritable péninsule électrique". Déjà, ils oublient de parler de la Loire-Atlantique. Mais plus grave: en langage politique cela veut dire "vous autres les assistés, vous consommez trop et vous feriez mieux d'accepter une autre centrale si vous ne voulez pas que l'on vous coupe le jus". N'oublions pas que le dispositif Voltalis a perdu un procès pour atteinte aux profits d'EDF! Voilà le monde volontariste dans lequel nous vivons.

 

Vous croyez que je plaisante? Mais c'est une méthode tout à fait normale dans notre monde pourri! Actuellement, on nous fait croire que la Bretagne est une exception, mais à ma connaissance, la région parisienne n'est pas autonome énergétiquement et on ne demande pas d'installer une centrale nucléaire à Neuilly! Chez nous, le nucléaire ne passe pas, mais on voudrait nous refourguer une putain de centrale électrique au gaz à Guipavas.

 

Sauf que les singes ne sont pas si cons et que nous savons pertinement qu'une centrale au gaz nous rend dépendant de l'Algérie, de la Russie et d'autres démocraties qui font bon usage de la rente que ces énergies fossiles constituent. Sérieusement, ce n'est pas la Bretagne qui est dépendante énergétiquement, c'est la France toute entière! Vous croyez qu'on trouve de l'uranium en creusant les plages de Normandie?

 

Bref, cet argent que l'on s'apprête à mettre dans une centrale durable (qui dure) à Guipavas pourrait être réinvesti dans des alternatives: l'hydrolien notamment qui offre de réels espoirs à la Bretagne de se démerder toute seule.

 

Mais comme dit l'UDB, l'énergie la moins polluante, c'est celle que l'on ne produit pas. Or, construire une centrale, c'est avant tout s'adapter à la consommation et non la corriger. C'est donc jouer le jeu de cette sociale-démocratie merdique qui ne fait qu'accompagner un capitalisme destructeur. Et pour quelle raison? Parce qu'elle ne croit plus en son idéal! La Politique n'existe plus pour ces gens qui bradent leurs idéaux au nom du Pragmatisme.

 

J'emmerde le pragmatisme et je m'en veux d'avoir été aussi con. La télévision est un canal impossible à utiliser. Je lui préfère mille fois le net.

Repost 0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 19:07

Gael--par-Pierre-Fourel-.jpgTout le monde l'a remarqué, je n'écris plus beaucoup ici! C'est bien dommage je vous l'accorde, mais mes journées ne font que 24h! Je n'abandonne cependant pas mon blog rassurez-vous, mais il y a fort à parier que les billets seront plus rares. Si vous désirez continuer à me lire, vous aurez plus de chance en achetant le Peuple breton.

 

Le congrès de l'UDB qui vient d'avoir lieu à Ploemeur les 20 et 21 novembre, parrainé par Jill Evans, députée européen du Plaid Cymru, a marqué une nouvelle étape dans ma vie de militant. J'occupe désormais la place de responsable presse de l'UDB et, par conséquent, suis rédacteur en chef du Peuple breton que je présente chaque mois ici. Point de suffisance dans mon propos, plus de l'appréhension car s'assurer que la confection du PB soit faite comme elle l'a été depuis 45 ans n'est pas une mince affaire!

 

Je vais tenter d'augmenter son audience et de valoriser au mieux tout le travail de réflexion de l'UDB qui, même si elle est loin d'atteindre ses objectifs, cogite et fait avancer les idées bretonnes, autonomistes, de gauche et écologistes. Les idées sont les bienvenues...

 

Pour ce qui est du congrès en lui-même... et bien rien de tel pour commencer à lire le journal! En attendant, quelques mots sur le blog de l'UDBy ici.

 

 

 

Repost 0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 17:51

 

L'association Dizale et Gwagenn TV passaient hier à Rennes un film entièrement doublé en breton, ar Wagenn (die Welle dans la version originale), la Vague. Un beau travail de doublage! J'espère que l'expérience continuera encore après ce troisième film (les premiers étrant Apollo 13 et les incorruptibles).
Spontus e oa ar film-mañ. Ur gelenner a ziskouez e klasen un autokratelezh zo pusubl c'hoazh en Alamagn. Ur film mat-kenan a c'hall 'fe gwelet gant ar yaouankiz evit kompren petra eo ur dikatur ha penoas eo aes d'ober.
Ce film est assez effrayant. Il raconte l'histoire d'un professeur qui, suite à une réflexion d'un élève disant qu'une autocratie n'est plus possible en Allemagne, décide d'organiser une sorte de jeu grandeur nature. En une semaine, il recréé une min-dictature. Un super film à vocation pedagogique!
Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 16:09

SNIT.JPG

 

Parfois, cela a du bon d'être au Conseil régional de Bretagne! J'ai eu l'occasion de jeter un oeil sur l'avant-projet de schéma national des infrastructures de transport qui était soumis à concertation. Le document, que G. Lahellec chargé du dossier, qualifie de "très moyen", nous l'avons qualifié d'une autre époque.

 

Ultra-centralisé, cette carte en témoigne! A ceux qui nous traitent de paranoïaque, regardez où s'arrête la Bretagne pour ces imbéciles en cravate qui pondent des rapports à plusieurs milliers d'euros aussi pitoyables que cela. Ce rapport ne nous concerne pas, je ne comprends pas pourquoi l'Etat demande un avis aux conseillers régionaux.

 

Je vous invite à lire l'intervention des élus UDB lors de la session plénière des 21 et 22 octobre 2010. Cliquez ici.

 

L'avis du Conseil régional est lui aussi "très moyen" et digne de l'ambition de cette assemblée qui fait comme si elle avait du pouvoir. Nom de Dieu, quand on voit un document comme ça, on est vraiment fier d'être autonomistes!

Repost 0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 21:34

diwan-2011.jpgUn peu de douceur à l'heure des mobilisations qui se radicalisent. Je pourrais vous en parler plus longuement, mais je suis en plein dedans... sans compter le travail qui ne manque pas.

 

Toujours est-il que j'ai acheté mon premier calendrier Diwan que je trouve terrible cette année. 12 pages, une par mois donc, avec une peinture d'animal (renard, ours, grenouille, oiseaux...) à chaque fois et une petite explication en bilingue.

 

Ils ne coûtent que 10 euros et vue la qualité, ça les vaut largement. Et en plus, on fait une bonne action pour ces écoles alternatives.

 

A vos porte-feuilles!

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 15:38

pb-oct.jpgIl y a fort fort longtemps que je n'ai pas écrit sur mon blog. Ma tête est sous l'eau depuis que je m'occupe plus du Peuple breton. Sachez donc que ce mois-ci, notre équipe de rédaction a du assumer l'immense majorité de la confection du journal sans le rédacteur en chef car celui-ci a eu quelques soucis de santé.

 

Au menu, un article important comme chaque année sur la rentrée scolaire en breton. L'invité du mois est Gwenvael Jequel, nouveau directeur de Skol an Emsav (où je prends des cours), qui nous parle de la formation pour adulte. Mais le PB traite évidemment de l'actualité brulante tel que les retraites. Associé à un article sur Néolait, cela donne un belle touche sociale à notre canard.

 

On trouvera en plus une page sur les Roms qui ont fait l'actualité récemment et dont on parle un peu moins aujourd'hui. Doit-on s'habituer à tout? Egalement une page environnement avec un point sur le parc naturel régional du Golfe du Morbihan.

 

L'international est consacré à la Slovénie. Et on retrouvera aussi en deuxième partie du journal un excellent article de Yann Syz sur le festival du film Douarnenez.

 

Plus les classiques, un jour avec..., pages en breton (retraites et les effets de la TV sur le développement des jeunes enfants), Fiévet (très bon ce mois-ci), Selaouit, Musique de Celtie, internet, Livres...

 

Bonne lecture et pensez aux abonnements! Chaque PB est collector! Celui-ci particulièrement car le titre principal s'est barré à l'impression... 

Repost 0