Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Klask

Archives

21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 12:20


En attendant le compte-rendu de la mémorable festimanif', voici une petite vidéo que m'a envoyé Stan Corkill, un manxois avec lequel je suis resté en contact. Le blog des jeunes de l'UDB avait évoqué mes passages répétés au stand de la Poste de l'île de Man pendant le festival interceltique.

Merci donc à Stan de cette délicate attention. Bon vous verrez que j'ai l'air d'un imbécile heureux au début de cette vidéo, mais j'étais persuadé que Stan faisait une photo!


L'île de Man est un petit îlot coincée dans la mer d'Irlande entre l'Irlande et le Pays de Galles. Possession de la couronne britannique, l'île ne dispose pas moins d'un gouvernement autonome. Avec 75000 habitants, l'île de Man est donc une île spécifique qui n'est membre ni du Royaume Uni, ni de l'Union Européenne, mais considéré comme une des nations celtes. Le Manxois a vu son dernier locuteur disparaître dans les années 1970, mais un programme de relance de la langue a été mis en place au début du XXIème siècle.

Quelques mots :

Bonjour: Moghrey mie
Comment ça va? : Kys t'ou?
ça va bien : braew (y-a-t-il un lien avec le mot breton "brav"?)
Merci : Gura mie ayd
Au revoir: Slane lhiat (ressemble énormément au gaëlique irlandais: Slan leat)
A bientôt: Hee'm oo
S'il te plait: My sailt
Bienvenue: Failt


(sources: Manx Language Officer)





Repost 0
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 11:01

Samedi prochain, mon patron du marché étant en Chine, je serai totalement disponible pour aller:

A LA FESTIMANIF à Nantes!

Aux traditionnelles revendications sur la langue et la réunification se sont ajoutés les demandes de transfert de compétences (pour ne pas dire l'autonomie) et le refus de la réforme du projet de loi sur les pratiques amateurs.

N'oublions pas l'essentiel tout de même: si la manifestation se passe à Nantes, c'est principalement pour un motif d'aménagement du territoire à savoir le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne administrative.

En tant que membre de Bretagne Réunie, je scanderai donc, dans le cortège UDB des slogans pour la réunification. Si vous souhaitez me voir, cherchez les drapeaux jaunes... ça ne devrait pas être compliqué!

14h à l'île Gloriette (près de la médiathèque)


Repost 0
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 10:02


Les anciens lecteurs de ce blog se souviennent peut-être que je suis un grand amateur de SF. J'aime cette littérature très critique, qui permet d'anticiper, d'exagérer, de gonfler la réalité afin d'en dégager des leçons. Les nouvelles futuristes, d'uchronie (et si...), de mondes parallèles ou imaginaires sont un moyen de s'interroger sur notre propre vie, sur le présent.

Ce que j'aime moins, c'est quand la réalité dépasse la fiction. Je remercie d'ailleurs l'auteur du blog
Cpolitic pour cette super illustration qui colle avec ma pensée. Nicolas Sarkozy révolutionne la société. Auparavant, les entraves à la liberté se faisaient en douceur ou disons dans le secret. Aujourd'hui, le président et son homme de main de paille, François Fillon, assument!

Qui est assez naïf pour croire que nous n'étions pas déjà fichés? Cependant, ce fichier Edvige qui provoque tant de remou au sein même de la majorité présidentielle, ne se cache plus. Une énième loi liberticide de ce gouvernement, assumée la tête haute (le Peuple Breton en fait la liste). Fillon n'a-t-il pas renvoyer Morin dans ses buts en lui disant qu'il "n'était pas nécessaire de créer des suspicions là où elles n'existent pas".

Par certains côtés, M. Fillon a raison: ce ne sont pas des suspicions puisqu'elles sont actées! Fichage des élus, des responsables syndicaux, politiques, associatifs, économiques, religieux... Fichage des (très) jeunes agités. Tout le monde sait qu'un enfant qui se bat en primaire est un futur sérial-killer! Je suis moi-même un dangereux psychopathe puisque mes dernières "bastons" remontent au collège!

A croire que l'Etat ne sert plus qu'à encadrer nos petites vies étriquées! On m'a pourtant toujours appris que l'Etat était au service du peuple et pas l'inverse. Aujourd'hui, l'Etat est au service de quelques banquiers, industriels, stars, lobbies divers et variés.

Le libéralisme d'Etat aujourd'hui banalisé ressemble de plus en plus au système soviétique ou chinois (communisme). Pourquoi? Parce que pour contrôler, il faut connaître. Pour connaître (le consommateur), il faut le ficher, savoir ce qu'il est.  Tout en vous faisant croire que vous êtes libres! Je deviens de plus en plus anarchiste moi...

Je finis par une petite phrase tirée de la lettre de Nicolas Sarkozy à la CNIL le 16 avril 2007 (alors candidat à l'élection présidentielle):

"Mais si j’ai confiance dans les progrès que l’on peut espérer des nouveaux supports numériques, je n’oublie pas qu’ils sont également porteurs de menaces, notamment en ce qui concerne l’exploitation des données individuelles. La question de la protection de la vie privée et des données personnelles a aujourd’hui une dimension tout à fait inédite. J’en suis profondément conscient".

Totalitarisme: système politique dans lequel l'Etat a absorbé la société civile et où l'idéologie de l'Etat est transfigurée en dogme. On associe souvent totalitarisme et mort. Mais rien n'empêche un Etat d'être totalitaire sans tuer qui que ce soit quand la société qui le compose subit sans broncher!

Et pour ceux qui croient que ce texte est une affabulation,
cliquez ici.
Pétition en ligne:
cliquez ici.
L'avis de la Commission Nationales Informatiques et Libertés (CNIL)
Définition du Totalitarisme



« Edvige » est le joli nom du projet de fichier informatique du gouvernement Sarkozy. Toutes les personnes susceptibles de troubler non plus la sécurité publique mais l’ordre public seront fichées, mais aussi les élus, les responsables syndicaux, associatifs... Avec Edvige tout citoyen est potentiellement un agitateur ou un délinquant et cela dès l’ âge de treize ans.

Le fichier des RG (Renseignements généraux) permettait déjà de collecter des données sensibles : origine ethnique, opinions politiques, philosophiques ou religieuses, appartenance syndicale. Le fichier Edvige y rajoute des éléments touchant à l’intimité de l’individu et à la vie privée : santé, orientation sexuelle.

S’exonérant de suivre le texte de loi de 1978, « informatique et libertés », l’Etat sarkozien renoue avec certains fichiers mis en place sous Pétain et supprimés en 1982 sous Mitterrand. Pour l’Union démocratique bretonne, le projet Edvige est digne d’un régime totalitaire.

L’UDB demande donc l’abandon pur et simple du projet Edvige, car la démocratie n’a pas besoin de « fichage » ni de « flicage » !

.

Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 08:14

Ca y est, je me lance... Niveau 1 de breton à partir du 6 octobre. Les premiers cours risquent d'être un peu ennuyeux vu mon niveau (je comprends le breton, mais ne le parle pas), mais j'ai décidé de rester modeste et de prendre les cours depuis le début pour maîtriser les règles de grammaire ou la conjugaison.

Moi qui ai toujours été un paresseux linguistiquement parlant, me voici à nouveau sur les bancs pour apprendre une langue, par envie cette fois, et par militantisme aussi!

Contrairement aux idées reçues, le breton est aussi très utile dans un certain nombre de domaines qui vont bientôt embaucher plus massivement à l'avenir: audiovisuel (cinéma, télévision),  radio, traduction et toponymie en particulier.

Cette formation était sous-entendue dans le contrat que j'ai signé avec le groupe UDB-GA.

Voici quelques adresses si vous voulez vous y mettre vous aussi:

Adultes:
Skol an Emsav à Rennes
Roudour (plutôt centre-Bretagne)

Kentelioù an noz à Nantes (Trugarez Katia!)


Enfants:
Diwan (école par immersion)
Div Yezh (association de parents d'élèves bilingues du public)
Dihun (association de parents d'élèves bilingues du privé)

Repost 0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 10:09

Une nouvelle qui va nous inciter encore plus à manger bio! La semaine dernière, la Commission Européenne a adopté un nouveau règlement harmonisant les taux de pesticides autorisés... à la hausse!

Le projet initial visait à définir les limites maximales en résidus (LMR) et de réduire aux taux les plus bas les pesticides afin d'éviter les risques pour les personnes les plus vulnérables (femmes enceintes, enfants).

Encore une fois, l'Etat joue sur les deux tableaux: d'un côté, il organise un grenelle de l'environnement, de l'autre il autorise ce genre de règlement (à moins que l'on me prouve que le commissaire français ait voté contre ce qui m'étonnerait fortement). A quoi servent les grands messes de Borloo et cie? Je préconise comme un leitmotiv le retour à la terre, le "vivre et travailler au pays" et la prise en compte du savoir paysan dans ce domaine. Les pesticides sont utilisés car on "gère" la terre sans plus connaître la Nature! Parfois, un talus suffit pour bénéficié d'une meilleure récolte...

Un ensemble d'associations européennes ont porté plainte contre la Commission Européenne pour avoir pris comme référence les taux des Etats les plus tolérants et ne pas avoir « évalué correctement les effets cumulatifs des pesticides sur la santé humaine ».

Sources:
les mots ont un sens
Futura Environnement
Texte du règlement  
(pour ceux qui s'y connaissent en pesticides, les taux sont indiqués pour chaque produit)

Repost 0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 19:44


Je pense que mes fidèles lecteurs sont au courant, mais je travaille désormais au Conseil Régional de Bretagne pour le compte du groupe Union Démocratique Bretonne - Gauche Alternative.

Dans le cadre de cette mission, je suis chargé d'améliorer la communication du groupe qui - c'est le moins que l'on puisse dire - est faible. Quel monde étrange que celui où il faut constamment communiquer sur ce que l'on fait! A tel point que la forme prend souvent le pas sur le fond.

L'UDB a toujours privilégié le fond sur la forme et c'est une des raisons pour lesquelles son impact médiatique n'a jamais été à la hauteur de ses idées!

Dans la mesure de mes capacités techniques, j'ai donc créé ce blog cet été afin que chacun puisse lire (au minimum) les interventions de nos élu(e)s lors des sessions plénières depuis 2004.

Je tenterai au fur et à mesure de vous informer sur l'actualité de Christian Guyonvarc'h, de Mona Bras, de Naig Le Gars et de Christian Troadec (apparenté UDB) et d'ajouter quelques photos!


Blog des élu(e)s UDB-GA: cliquez ici.

Repost 0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 09:08


Septembre/Gwengolo 2008

Le PB de la rentrée sur fond de crise scolaire à Lorient (le numéro d'octobre fait généralement le point sur la situation du breton à l'école). Au sommaire donc, vous retrouverez pour ce numéro:

Un édito d'Herri Gourmelen intitulé: "l'UDB, la gauche française et la Bretagne".

UN APPEL A MANIFESTER LE 20 SEPTEMBRE A NANTES POUR LA REUNIFICATION ET LE DROIT A L'EXPRESSION DE NOTRE CULTURE.

Un mot de Paolig Combot, président d'ar Falz

Un compte-rendu de la rencontre de l'UDB avec Gustavo Quilaqueo, président du parti Mapuche (Wallmapuwen). Voir ici.

Un article sur la venur du Dalaï Lama à Plouray.

Deux articles édifiants traitant des lois liberticides menées depuis quelques années par la clique Sarkozy.

Un article sur la cherté de l'eau en Bretagne.

Un article sur la situation économique de l'entreprise Doux.

Une page d'histoire sur Aristide Briand.

Le compte-rendu de mon escapade en Hongrie (voir le discours ici).

Une interview au sujet des indiens karuks aux Etats-Unis.

Un jour avec... Albert Poulain, décrit comme "chanteur, danseur, conteur, quêteur de mémoire, spécialiste du patrimoine architectural, une mine de savoir, un trtésor de connaissance, une référence, la référence de la culture galèse". Rien que ça!

+ les rubriques traditionnelles: musique, canal de Nantes à Brest...

Prix à l'unité: 3,5€
Abonnement; 35€ les 11 numéros, 17,5€ pour les chômeurs et étudiants.

Repost 0
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 12:24

Rentrée scolaire à Lorient. 20 enfants interdits de breton
envoyé par Ouiaubreton

L'"affaire Merville" continue à susciter les réactions des parents, élu(e)s, associations... (Pour toute demande sur l'historique, je ne peux que vous conseiller de vous mettre en relation avec la famille Chevrel dont le combat remonte à 2005 si je ne m'abuse).

L'Education Nationale refuse l'ouverture d'une classe bilingue à Merville (Lorient) malgré les effectifs en hausse en arguant du fait qu'une filière existe dans une école voisine (Nouvelle-Ville). Résultat: certains élèves inscrits en bilingue n'auront pas la possibilité de suivre ce cursus.

L'UDB demande que le breton soit proposé dans chaque école afin que les parents qui le souhaitent puissent inscrire leurs enfants. Les matières dites "secondaires" (en jargon populaire: "inutiles") sont les variables d'ajustement de la politique d'austérité éducative menée par Nicolas Sarkozy. Un raisonnement lamentable qui prouve encore une fois la gestion statistique et inhumaine des dossiers par le gouvernement.

On retrouve sur la vidéo Paul Molac (Div Yezh Breizh), Yann Syz (UDB), Laurence Chevrel (UDB), Jean-Pierre Thomin (PS). Etaient également présents Claudine Le Goff (Verts), Stéphane Bigata (Verts) et Annie Becker (opposition).

Bravo à Christophe Hoyet pour la réalisation de ce film.
Repost 0
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 16:29
Retour de Corse où nos amis du PNC organisaient l'université d'été de Régions et Peuples Solidaires. 200 autonomistes sur les bancs de l'université Pasquale Paoli à Corti, cela laisse rêveur...

Bref, l'occasion pour moi de faire un rapide tour d'horizon non pas de l'université (qui sera développée dans le peuple breton du mois de septembre et sur le blog des jeunes de l'UDB), mais de cette nation sans Etat qu'est la Corse!

La Corse dispose dans l'imaginaire collectif français d'un statut différent des autres régions de France. La première des explications réside évidemment dans l'éloignement de l'île vis-à-vis du continent. Nous nous demandions même comment les français avaient pu venir à bout de "l'armée corse" de Paoli, le héros national, tant le terrain est montagneux.

Paoli fit de la Corse le premier Etat démocratique en donnant le droit de vote pour tous (femmes comprises donc!) avant la révolution française. A la fois général et homme politique, instruit selon la philosophie des Lumières, il établit sur l'île une Justice dure pour enrayer la dérive mafieuse et parvient à ses fins avant que la France n'achète à Gênes la Corse déjà indépendante dans les faits. Après de nombreuses victoires, le général Paoli et ses hommes finissent par perdre la bataille de Ponte Novu le 9 mai 1769 (fête nationale corse le jour de mon anniversaire donc!).

Aujourd'hui, la Corse ne dispose d'aucune autonomie même si son statut diffère des autres régions. La Collectivité Territoriale de Corse dispose d'un conseil exécutif comme dans les autres régions, d'une assemblée corse dotée de plus de compétences que les autres régions et du conseil économique, social et culturel corse. Etrange, je croyais que la République Française n'acceptait aucune exception...

Bref, les autonomistes du PNC gagnent du terrain. Jean-Christophe Angellini, à Porto Vecchio, obtient près de 45% des voix et rate la mairie à 230 voix près (il perd à cause de quelques centaines de procurations... un peu douteuses!). Première force d'opposition à Bastia, le PNC allié à Gilles Siméoni réalise un très bon score également (25%). Bref, les choses évoluent en Corse malgré le silence des médias.


Illustration: Girolata dont le maire François Alfonsi est membre du PNC.
Mini-extrait du groupe que nous avons écouté à Ponte Novu: Chjami Aghjalesi
Repost 0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 18:28
     




- PAUSE -




L'été dernier, j'étais à Albi. Cette année, je vais en Corse pour l'Université d'été "Régions et Peuples Solidaires", la fédération de partis à laquelle appartient l'
UDB.

Un grand cru programmé puisque plus de 150 personnes (sans compter les corses) sont déjà inscrites entre le 24 et le 29 août.

30 militants de l'UDB feront le déplacement dont 3 ou 4 jeunes.

Voir le programme sur le site des jeunes de l'UDB.


Repost 0